Overdose de rose

(c) Sarbacane

Quand il me prend dans ses bras, qu’il me parle tout bas, je vois la vie en ROoooooooseuh… Ah oui ? Vraiment ? Et bien ce n’est pas le cas de tout le monde ! 

Dans la famille Machin-Chose, il y a six garçons : Arnaud, Basile, César, Dagobert, Evariste et Fernand.

Une famille Machin-Chose ? Dont les prénoms suivent un ordre alphabétique ? Tiens, tiens, ça me rappelle les aventures d’une sacrée brochette de bananes irrésistiblement narrées par le talentueux Jean-Philippe Arrou-Vignod (que si tu ne connais pas, et bien je te prie de courir tout de suite chez ton libraire pour acheter et dévorer ce livre, s’il te plait !) : les fameux Jean-Quelquechose ! (Joly clin d’oeil Mme Fanny !)

Bref. Des garçons, ça bouge, ça crie, ça se salit. Ahlalalala ! Quand soudain, voilà-t-i-pas qu’une mignonne vient juste d’éclore (toute référence avec un certain P. de R. et une histoire de rose qu’il faut aller voir déclore est absolument fétexpré). UNE FILLE !!!!!!!

Forcément, elle sera « douce, calme, obéissante, gentille, mignonne, choupignonne, trognonne », un rêve de parents quoi… Naturellement, le prénom sera… Gwendolyne ? Non ! Gertrude ? Oh non sûrement pas ! Gladys ? Que nenni ! QUOI ? COMMENT ÇA, ÇA NE COMMENCE PAS PAR UN « G » ? ET L’ORDRALFABETIX ALORS ? 

Toujours parfaite, toujours proprette, un trésor sucré donc ce sera… ROSE ! Bon, ok.

Rose des couettes aux socquettes !

Mais voilà, le blase ne fait pas toujours la sainte-vierge (ou un truc du genre). Enfermée dans sa prison pailletée telle une poupée de porcelaine dans sa bonbonnière calfeutrée en mode TOTAL-FUSHIA, Rose commence à en avoir ras de bonbon justement. Hop, une escapade dans le jardin et youpi le bain de boue ! 

Elle est affreusement cochonnée, c’est… AFFREUX !

Alerte Rose ! Les parents ne l’entendent pas ainsi et pour contrer toute nouvelle tentative d’évasion, voici Rosy-la-rebelle flanquée d’une Nounou nazi ou presque. Absolument, une Nounou S.S. « Spécialisée en Sévérité ». Brrr, ça fait frémir… Miss Pink fait la grise mine mais la révolte gronde. BARBIE TIME IS OVER !

J’en ai ma dose de votre rose !

Rouge de colère, elle va lui en faire voir de toutes les couleurs et également à ses parents, repeints pour l’occasion d’une touche de l’artiste ! Un sacré caractère, cette Rose qui ose ! Une guerrière, une combattante, un Soldat… Rose (ok, pas cher, mais bon).

Un vrai plaisir à la lecture de cet album haut en couleurs (1 point) qui tape un peu sur le cliché Rose pour les Filles, Bleu pour les garçons, rythmé par les mots pétillants de Fanny Joly enveloppé dans l’univers tout en aquarelle de Marianne Barcillon. La Fée Baguette se rebelle ?

Vive les différences, à bas les stéréotypes, on a tous le droit à toutes les couleurs de l’arc-en-ciel pour habiller notre vie ! Par ma corne, l’égout et les couleurs, du moment qu’on peut être libre de sauter dans les flaques d’eau ?

Un album craquounet-rigolo-rafraîchissant à mettre entre toutes les petites patounes, pour le plaisir de ne pas se prendre au sérieux !

Auteure : Fanny JOLY
Illustratrice : Marianne BARCILLON
Edition : Sarbacane – Album – 32 pages  – 14,50 euros
Année : Septembre 2017

———-

Lire l’interview de Fanny Joly sur son livre « Vingt coeurs » en cliquant ici

Lire l’interview de Fanny Joly sur ses lecture d’enfance en cliquant ici

———-

Du même couple auteure / illustratrice : 

La collection La fée Baguette, avec Marianne Barcilon aux éditions Lito : 
– La fée Baguette visite Paris
– Cric crac croc, je craque et je croque
– La fée Baguette et la sorcière Traknar
– La fée Baguette et son Loudoudou
– La fée Baguette et la chipie de l’école
– La fée Baguette au paradis des jouets
– La fée Baguette devient grande soeur
– La fée Baguette et le poney magique (…)

De la même auteure : 

– Vingt Coeurs illustré par Christine Davenier aux éditions Clochette (chroniqué ici)
– La série Cucu la praline illustré par Ronan Badel chez Folio Cadet (chronique ici), dont le 10e volume Cucu la praline à Paris est sorti en septembre.
– La collection Les enqûetes de Mirette illustrée par Laurent Audouin chez Sarbacane (chroniqué ici)
– SuperMinouche illustré Caroline Hüe par chez Gallimard Jeunesse Musique (chroniqué ici)
– Les reines de la récré illustré par Roser Capdevilla chez Bayard Jeunesse
– Les frisette de Mlle Henriette au Livre de Poche Hachette 
– Rendez-moi mes totottes illustré par Fred Benaglio chez Gallimard Jeunesse
– Suzie et Godefroy 1313 illustré par Laurent Audouin chez Sarbacane
– La collection Gudule, illustré par Roser Roser Capdevila, aux éditions Hachette Jeunesse

Aux éditions Pocket Jeunesse : 
– Dur, Dur l’english, Fleur la terreur,  Sale temps pour la maîtresse, Collection Rigolire avec V. Berbesson
– Même pas peur, illustré par Jean-Noël Rochut
– Rodrigue, le plus doux des porképik
– Les aventures de Lison, ça chauffe pour Lison, Une tornade nommée Lison, Collection Drôle d’école 

La collection Les aventures de Marion et Cie, avec Catel Muller, aux éditions Gallimard Jeunesse

Aux éditions Casterman Jeunesse, avec Nicolas de Hirsching
– Qui a piqué esl contrôles de français
– Qui a piqué le courrier des élèves 

 

De la même illustratrice avec Christine Naumann-Villemin chez Kaléidoscope : 

– Salomé veut une histoire (chroniqué ici)
Nina en colère
– Le Crocodile de l’école
– Princesse copine-en-chef
– La Princesse coquette
– Mademoiselle Princesse ne veut pas manger
– L’autre Pricesse
– La tétine de Nina
– Nina veut un animal
– Un amoureux pour Nina
– Un petit frère pour Nina
– Gloups (chroniqué ici)
– Yéti
– Le plus grand chasseur de loup de tous les temps
– Thomas n’a pas peur de rien
– Le lit des parents
– Maman Chonchon
– La sorcière Rabounia
– Le tournoi des jaloux

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *