Les aventures fantastiques de Sacré-Coeur : Le Squelette du Jardin des Plantes

(c) L Audouin
(c) L Audouin

Décidément, il se passe toujours quelque chose d’étrange au 28 rue du Chemin-Vert…

Notre intrépide Sacré-Coeur est une nouvelle fois confronté à des événements bizarres autant qu’inquiétants, et cela, autour du Jardin des Plantes, tiens, tiens, tiens…  

monstre seineSouvenez-vous… Dans le précédent tome, « Le Monstre de la Seine », tout commençait déjà autour du Muséum d’Histoire Naturelle, lors d’une nuit d’orage… D’effrayants croco-jumeaux affamés terrorisaient dès lors les Parisiens piégés par la crue. Grâce à son génie bricoleur, son esprit de déduction et l’aide indispensable de ses amies  – Abigail la fantômette, Lison sa petite voisine et Mimi la Chauve-souris -, notre Sacré-Coeur avait encore une fois échappé aux griffes de Karpof (ah non ça c’est Bob Sinclar dans Le Magnifique…). Non, soyons sérieux. Sacré-Coeur avait encore une fois sauvé la situation en déjouant les pièges d’un ignoble et machiavélique personnage, Eugène Billotin. Une fois les sauriens mis K-O, la piste mystérieuse les avait conduit au Muséum d’Histoire Naturelle…

(c) L Audouin
(c) L Audouin

Dans ce nouvel opus, nous revoici plongé au coeur de la machination d’un énigmatique scientifique dont l’incantation »Gemi, gemo, gemelli… » se répète… Flash-back dès les premières pages sur cette scène nocturne où le monstre est né. Je vous dresse le décor : imaginez Frankenstein et Arsène Lupin dans une enquête menée par Sherlock-Holmes…

La première expérience a échoué à cause de ce sale gamin qui fourre son nez partout ! Mais, avec cette nouvelle création… HAHAHAHAHAHA… mes jumeaux seront les rois !

De nouveaux locataires, des jumeaux psychanalystes autrichiens (tiens, tiens, clin aux Dupond-Dupont ?), viennent d’emménager au 28 rue du Chemin-Vert.

(c) LA
(c) LA
(c) LA
(c) LA

J’ai vérifié, cet immeuble existe bel et bien (un vrai travail de documentation de l’illustrateur que l’on salue). Des êtres bizarres, ces Mayer… Sacré-Coeur se méfie. Mais pas le temps de rêvasser, un vent de panique souffle sur la ville : un rhino très féroce charge dans les rues, tel un taureau fou. Phénomène des plus préoccupants qui conduit nos héros au Jardin des Plantes où la ménagerie est sans dessus-dessous. Catastrophe ! Des empreintes de monstre ont dévastées les plates-bandes.

C’est une patte d’Amelisarnus !

Vous vous y connaissez en dinosaures ? Moi pas trop, mais cette empreinte « d’Amelie-Sarnus » me fait penser à quelqu’un… 😉

(c) L. Audouin
(c) L. Audouin

Mais Sacré-Coeur cherche un indice dans les fourrés : un médaillon avec les lettres AEIOU, acronyme de la devise de l’Autriche ! Tout semble désigner les jumeaux… Vite, une nouvelle machine à inventer pour coincer les filous ! Mais c’est sans compter sur l’apparition d’un terrible squelette à deux têtes complètement enragé qui s’est mis dans les crânes de dévaster le parc. Sacré-Coeur arrivera-t-il à maîtriser la bête ? Les jumeaux freudiens sont-ils les coupables de cette abominable créature ? Pour le savoir, il faudra aller acheter le livre… Niark, niark, niark !

amelie sarnAhh quel plaisir de se replonger dans le Paris de 1900 et des enquêtes à la manière d’Adèle Blanc-Sec, j’adore. Et toujours avec la plume talentueuse d’Amélie Sarn qui nous entraine dans les dédales de ses intrigues fantasmagoricograndguignolescomystérieuses (pas moins). 

La magie opère entre quotidien du début du siècle et surnaturel…

sacrecoeur-MK2-27-09-11.inddEncore une fois, et même mieux que le précédent, le travail des illustrations est particulièrement soigné. Les encrages sont épatants et les couleurs éclatantes. J’aime beaucoup le principe de mise en page laissant la part belle aux fabuleuses images qui fourmillent de riches détails (toujours quelques clin d’oeil à l’univers de Tintin qu’on aime dénicher). Vu la richesse du monde graphique de Laurent, on aurait envie de voir les scènes en format XXL, et c’est justement possible puisqu’une exposition est consacrée à l’univers de Sacré-Coeur à la MAC de Sallaumines (62)

dedicace sacrecoeur jardinplantesQuelle chance d’avoir eu en exclusivité ce nouvel opus des aventures de Sacré-Coeur, merci infiniment Laurent Audouin ! Je suis super gâtée, le premier exemplaire dédicacé rien que pour moi, ouhhhhh je saute encore de joie ! Magnifique cadeau, très touchée.

Dernier Scoop tout frais tout chaud, mon petit doigt m’a dit que la prochaine parution pour Laurent sera le 3e Opus de la Série Cinémonstres, en collaboration avec Stéphane TAMAILLON aux éditions Sarbacane… Restez connecté… A suivre donc…

Auteur : Amélie SARN
Illustrateur : Laurent AUDOUIN
Edition : Le Petit Lezard Noir – 44 pages  – 14 euros
Année : Février 2017

 

Lire un extrait en cliquant ici

Lire l’interview que nous avions fait de Laurent Audouin en cliquant ici


Dans la même collection aux éditions Le Petit Lézard :
Les Fantômes du Père Lachaise
– Le Vampire de la Tour Eiffel
– La Momie du Louvre
– Les Loup-Garous de Montparnasse
– Les Gargouilles de Notre Dame
– Le Spectre de l’Opéra
– Le Monstre de la Seine

Du même illustrateur aux éditions Sarbacane :
Les enquêtes de Mirette : Panique à Paris
– Les enquêtes de Mirette : Vendetta à Venise
– Les enquêtes de Mirette : MicMac à New-York
– Les enquêtes de Mirette : Big frousse à Londres
– Les enquêtes de Mirette : Bavure sur la Côte d’Azur

– Cinémonstres : La Créature du Lagon Maudit
– Cinémontres : Menace d’Outre-Espace

Du même illustrateur aux éditions Nathan Jeunesse : 
– Les collection Les apprentis-chercheurs

 

Vous aimerez aussi

Un commentaire

  1. Merci à toi, une fois encore , pour cet article et pour ton blog en général. Je suis très touché par ces commentaires et tout ce que tu as pu remarquer dans ce nouvel album (comme pour le reste de la série)… c’est un vrai travail d’investigation !! Mille mercis !

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *