Coeur battant

Avez-vous le cœur bien accroché ? J’espère car le nouveau roman d’Axl Cendres va vous alpaguer dans un roadtrip sensible et détonnant, où votre rythme cardiaque s’accélèrera au fil des pages.

Dès les premières lignes, le ton est donné : « Comme nous avons un petit nouveau parmi nous, et pour le mettre à l’aise, chacun va rappeler son prénom et la façon dont il a essayé de se suicider. » Ok, comme ça c’est clair, on entre tout de suite dans le vif du sujet, dans tous les sens du terme. Et bim, je te plante le décor direct dans l’hémisphère droit : une clinique psychiatrique fardée comme une « citadelle féérique », avec sur le devant de la scène des acteurs rescapés de la mort à l’écoute de leurs derniers maux et prêts à (re)sauter le pas.

Alex a 17 ans et comme il vient de tenter « d’abattre son cœur », il débarque à la Clinique de la Citadelle, un établissement haut de gamme pour fêlés en tous genres : Anorexiques, Alcooliques, SexAddicted et Suicidants comme lui… Autour de lui, le jeune Victor, la vieille Colette, le taciturne Jacopo qui s’ennuie à mourir et l’énigmatique Alice, une brochette de « hors la vie » sur la corde raide qu’on tente de réhabiliter à la vie via une thérapie de groupe mais qui ne l’entendent pas ainsi. Liés par leurs déchirures respectives, cette bande de suicidants projette de finir en beauté, mais ensemble, et à l’issue d’un ultime voyage les amenant au bord d’une falaise. Mortel comme programme, non ? Mais la route leur réserve quelques surprises de taille. Atteindront-ils leur morbide objectif ?

Attachez votre ceinture émotionnelle, ça va tanguer.

Continue Reading

L’instant de la fracture

Quelle gifle ! 

UNE LECTURE EN APNÉE…

40 pages d’une forte tension, un monologue intérieur douloureux, une catharsis en ébullition.
Une écriture directe qui vous gifle et vous plaque contre le mur.
On a envie de hurler, de se débattre mais on est lié au narrateur, pris par la main par cet enfant, cet ado, cet adulte dans cette spirale infernale sans pouvoir dire quelque chose…

Un texte dense, une ode millimétré, qui vous égratigne, qui vous sort de votre torpeur confortable, qui vous rappelle que la vie ce n’est pas toujours un bonbon sucré hein, jamais en fait. Un texte comme un cri, un appel au secours intérieur, un cri étouffé, qu’on veut entendre et qui s’étrangle. Et ce bout d’enfance qu’on piétine, qu’on bafoue, qu’on éteint, qu’on tarit… 


UN SILENCE FORCÉ.
Le coeur au bord de lèvres, à en pleurer.

Continue Reading

La fin de l’histoire

Imaginez un peu… Il était une fois le jour du Congrès Annuel des Fins des histoires…

Ce n’est pas le meilleur des débuts d’histoire, ça ?

Je suis sûre que ça vous titille la pupille et que votre cerveau s’est déjà branché en mode : ENCORE, ENCORE !

Alors, d’accord, je vous emmène entre les lignes de ce fabuleux petit bouquin, pas si petit qu’on croit, et tout droit sorti de l’imaginaire débordant de la talentueuse et joueuse de mots, Christine Naumann-Villemin.

À ce rassemblement, des Fins de toutes sortes se retrouvent : la joyeuse Apïende tout de rose vêtue, les jumeaux Toutébien et P’titcoeur très propres sur eux, Na! – la fameuse fin où la laide devient belle car elle le valait bien -tenant par la main l’adorable « Toupiti retrouva sa môman et ils se firent un grosgros câlin ».

 

 

 

 

 

 

Mais également les Fins sérieuses de livres pour adultes, prenant des airs mystérieux en buvant des verres d’encre de Chine, entre elles, un peu pimbêches il faut bien l’avouer.

Au programme des conférences très intéressantes (et terriblement d’actualité) comme « Soyons tolérants avec les auteurs » et « Première page, amie ou ennemie ? » 😉

Mais voilà que soudain, une Fin pas comme les autres débarque dans un vacarme terrible. Une fin un peu molle, un peu affreuse, un peu gluante et… C’EST LE DRAME !

Continue Reading

Gustave Eiffel et les âmes de fer

Une intrigue bien vissée, des personnages en acier trempé, des rebondissements ardents, de l’humour pas en plaqué ! Des tonnes de talents comme toujours chez Flore Vesco ! 😉
(attention de l’humour est caché dans cette accroche…)

Vous voulez savoir comment ? Un indice, chez vous : 

Société très fermée recherche esprits logiques et cœurs aventureux.

Hmm, hmm, mais c’est pour moi, ça !! (Enfin presque…)

C’est exactement ce que s’est dit le jeune Gustave Eiffel, ingénieur fraîchement diplômé, un matin d’août 1855 en lisant cette petite annonce bien étrange. De la logique, notre Gus n’en manquait pas et côté aventure, il en était voracement affamé. Deux bonnes raisons pour aller frapper à la porte de cette société très secrète : la S.S.S.S.S.S. (reprenez votre souffle), la Société Super Secrète des Savants en Sciences Surnaturelles, en charge de la protection du pays contre les créatures… fantastiques.

Rien à perdre, tout à gagner, non ? 

Connaissiez-vous ce pan de la vie de Gustave Eiffel ? Certainement pas. Et pour être initié à cette partie de l’Histoire, il va falloir être à la hauteur et suivre de près ce fougueux mais réfléchi aventurier. Êtes-vous prêts à plonger dans les ruelles d’un Paris underground ?

Car Gustave, lui, tente sa chance. Grâce à sa vive intelligence, sa capacité de calcul hors normes et son bon sens, il est recruté aux côtés d’un autre esprit supérieur : un certain Alfred Nobel. Un duo de choc vient de naître. Une quête initiatique trépidante s’ouvre !

Continue Reading

Pëppo

Très belle découverte que l’univers du sensible et touchant Pëppo de Séverine Vidal chez Bayard.

Une écriture à fleur de peau, aux abords de cette peau fragile d’adolescent un peu tombé du nid, confronté malgré lui à des responsabilités d’adultes.

Une tranche de vie dans un monde un peu bancal, un peu fouillis, où le Pëppo surnage comme il peut.

Un mec bien ce piaf ! De la graine de gars sincère qui t’embarque dans son trip et qui t’ouvre son coeur.

Fragile? Non. Sensible. Oui. Qui laisse une trace la dernière page tournée.

Une impression d’avoir vécu un petit bout de route à ses côtés.

Merci pour le voyage. Bon vent à toi Pëppo !

Continue Reading