À la place du cœur

Parce que c’est le mois de Janvier,
Parce que c’est Arnaud Cathrine,
Parce que c’est ce tome 3 que je n’avais pas encore lu.

Faut il vraiment d’autres raisons pour se replonger dans cette trilogie qui fait battre le coeur ?

Des étudiants bouillonnants de vie et d’amour nouveau

Des attentats qui déflagrent et sidèrent

Des espoirs de survie

Des envies de vibrer plus fortes

Des plages régénératrices

Des potes à la vie, à la mort

Des liens familiaux entre silences, cris et confidences

Des sursauts d’espoir malgré l’ombre et l’obscurantisme

Continue Reading

Sillage

Quel titre ! Quelle couverture ! Quel voyage multisensoriel !

Alchimiste absolue des mots-sensations, Joanne Richoux nous livre ici avec Sillage un texte d’une fougue incandescente, d’une poésie enivrante à se pâmer, d’une sensualité à fleurs de peaux qui palpitent, se hument et se dévorent.

Dans une adaptation contemporaine rock, désinvolte et jubilatoire du Parfum de Süskind, on suit le personnage de Jade, jeune femme de 19 ans arrivée fraichement de sa Bretagne à Paris pour tenter de réaliser son rêve, travailler dans la parfumerie. Jade est une sensitive, les odeurs la traversent et constituent depuis longtemps une bibliothèque olfactive intérieure qui l’anime.

Ivre de liberté, elle découvre la capitale, ses dangers et ses plaisirs, puis percute la trajectoire de Victor, lunatique insaisissable à la fragrance troublante qui lui troue le cœur. Elle dérive, somatise et se perd dans ces effluves amoureuses toxiques. Et puis, un sursaut de vie, la rencontre avec Zacharie Mignard, ce génial artisan parfumeur, mentor inespéré qui voit dans sa spontanéité la folie du génie créateur.

Une révélation ? Celle d’un parfum voluptueux, fatal et résolument unique ? Où trouver l’inspiration si ce n’est au plus profond des êtres qui vous hantent, même si cela signifie briser les interdits ?

Continue Reading

L’ile haute

Les dernières pages de 2022…


…pour cette histoire de premières fois, récit initiatique d’une grande densité sensorielle, d’émotions pures à travers le regard de Vadim/Vincent, aux frontières de l’enfance et de la dureté du monde adulte en guerre, face à la puissance magique de la montagne, territoire riche de secrets et d’expériences de vie intense.

Continue Reading

Génération K

Vous reprendrez bien un peu de l’écriture de Marine Cateron ?

Oh bien volontiers ! On s’y plait tellement.

Allez, une nouvelle petite trilogie pour le plaisir après celle des Autodafeurs. Et parce qu’il était temps, je sais, je lis dans vos pensées 😉

Kassandre, Georg, Mina. Des voix qui surgissent d’un profond mystère semblant les unir.

Cette justesse dans le ton et les sentiments de ces personnages écorchés vifs, une intrigue qui se met en place progressivement, inquiétante, dangereusement urgente.

Férocement addictif !

Le pitch de cette trilogie empreinte de fantastique et d’action : « Kassandre, Mina et Georg, tous trois un peu bizarres et révoltés, ont un point commun que la plupart des gens ignorent : un pouvoir terrifiant… D’un pensionnat luxueux en Suisse aux quartiers chauds de Naples, la traque commence car leurs dons sont convoités par de redoutables puissances. »

Continue Reading

Les longueurs

Remettre ici en avant ce texte fort, tout récemment primé comme  Prix Vendredi 2022.


L’emprise d’un pédophile, cruauté pure, décrite avec une émotion déchirante par le talent de Claire Castillon. La voix de Lili, ses voix en alternance, celle de ses 15 ans, celle de ses 10 ans, 11, 12, 13, 14. « Un livre pour sauver des vies. »

En résonance avec les autres récits de ces autrices que j’affectionne tant, Séverine Vidal et Manon Fargetton.

Le résumé : «Tu es fermée comme une outre, me dit maman. Toute floue, Lili. Et puis fuyante. Il se passe quelque chose, dis-moi. On t’a fait un sal coup? Je peux t’aider? Je te dépose au collège?» Outre noire. Peinture. Soulages. Cours d’art plastique avec Mme Peynat en salle 2B. Concentre-toi, Lili. Trouve la solution. Il y a toujours une voie de réchappe. Les mamans savent, à peu près. D’instinct, elles devinent. À peu près. La mienne sait que dans sa fille quelque chose ne marche plus.

Continue Reading