Cinémonstres : L’abominable Docteur Mouche

(c) Sarbacane

Ça vous dirait un petit roadtrip dans la « riante Transylvanie » ? Non ? Pourquoi donc ? C’est très revigorant ce climat lugubre et surtout ça vous vivifierait les sangs. Ayez confiance, suivez-moi… En un éclair et deux coups de tonnerre, le décor du 3e tome des Cinémonstres est planté. Revoici notre professeur Pikaboo (chéri, fais-moi peur !) au cœur d’une nouvelle expérience scientifique, plutôt effrayante, et aux prises avec une drosophile un peu trop affectueuse… enfin presque…

C’est justement ce décor grand-guignolesque qu’a choisi le réalisateur Harry Hausen pour tourner son nouveau film « Le retour de la vengeance de Frankenstein ». Tout un programme pour vous « titiller le trouillomètre » !

Il y a embrouillamini en Transylvanie.

Un fiacre macabre surgit dans la nuit obscure et sombre (c’est le minimum) et conduit notre petite troupe, Brooks et son ouistiti Pikwik en tête, vers le Manoir du Professeur. (Je vous conseille une lecture sous la couette, de nuit, dans une maison bien silencieuse, avec lampe torche, histoire de corser un peu l’ambiance, frisson garanti).

Continue Reading

Je veux mon chapeau

Pépite de bibliothèque ! 

C’est l’histoire d’un ours qui a perdu son chapeau et qui le cherche.

Lors de sa quête, il interroge différents animaux mais malheureusement, ni le renard, ni le serpent, ni la grenouille, ni la tortue, ni le lapin n’a aperçu le chapeau. C’est la catastrophe, l’ours est vraiment désespéré.

Tu n’aurais pas vu mon chapeau ?
Non. Je n’ai pas vu ton chapeau.
Bon. Merci quand même.

Personne ne l’a vu ? Ah oui ? Bizarre, bizarre, ce lapin ne m’a pas l’air très net dans cette histoire, il n’y aurait pas comme un lièvre à soulever, selon vous ? 

Continue Reading

Les aventures fantastiques de Sacré-Coeur : Le Squelette du Jardin des Plantes

(c) L Audouin
(c) L Audouin

Décidément, il se passe toujours quelque chose d’étrange au 28 rue du Chemin-Vert…

Notre intrépide Sacré-Coeur est une nouvelle fois confronté à des événements bizarres autant qu’inquiétants, et cela, autour du Jardin des Plantes, tiens, tiens, tiens…  

monstre seineSouvenez-vous… Dans le précédent tome, « Le Monstre de la Seine », tout commençait déjà autour du Muséum d’Histoire Naturelle, lors d’une nuit d’orage… D’effrayants croco-jumeaux affamés terrorisaient dès lors les Parisiens piégés par la crue. Grâce à son génie bricoleur, son esprit de déduction et l’aide indispensable de ses amies  – Abigail la fantômette, Lison sa petite voisine et Mimi la Chauve-souris -, notre Sacré-Coeur avait encore une fois échappé aux griffes de Karpof (ah non ça c’est Bob Sinclar dans Le Magnifique…). Non, soyons sérieux. Sacré-Coeur avait encore une fois sauvé la situation en déjouant les pièges d’un ignoble et machiavélique personnage, Eugène Billotin. Une fois les sauriens mis K-O, la piste mystérieuse les avait conduit au Muséum d’Histoire Naturelle…

Continue Reading

Le mystère des Nigmes

(c) école des loisirs
(c) école des loisirs

22h22. Il se passe quelque chose de grave dans le Square Albert-Duronquarré. Vous savez, le square de Georges Lebanc. Mais si ! Rappelez-vous un peu.

Grâce aux souris archivistes, qui notaient tout tous les jours, rien n’était oublié. Seulement là, à 22h22, l’heure est grave : tous les mots de leurs livres ont disparus. C’est la panique ! Urgence, il faut retrouver toutes les lettres !

Qui a fait le coup ? Vu les pattes de mouches  à la place des textes, il n’y a pas d’autres explication ! Et bien pas du tout, les mouches n’y sont pour rien, et le temps tourne. Alors la faute aux bourdons ? Que nenni. Le mystère s’épaissit de minutes en minutes.  À dos de bourdons, les Souris partent à la recherche des mots disparus et questionnent chaque indic sur leur parcours. Un vrai labyrinthe.

Continue Reading

Le fantôme de Carmen

(c) Sarbacane
(c) Sarbacane

Prend garde à toi, si tu ne écoutélis pas ce magnifique conte musical créé par Pierre Créac’h !

Attention, talent ! Attention, magie de la musique et du coup de crayon ! La couverture inspire déjà le respect devant un ouvrage d’une telle qualité… C’est du bel ouvrage, ça Madame !

Plus sérieusement, si vous aimez l’histoire et l’Opéra de Georges Bizet, Carmen, vous allez adorer. Si vous n’aimez pas l’opéra en général, vous allez aimez quand même, c’est obligé. Si vous avez 3 ans ou 83 ans et que vous n’y connaissez rien en musique, vous allez être séduits. Si vous n’aimez pas qu’on vous embarque dans une fabuleuse histoire quasi magique, presque mystique, bercée par l’envoûtante voix de Yolande Moreau, alors là je ne sais pas ce qu’on va faire de vous. Ou alors, vous êtes une tortue sourde ou Bubulle le poisson rouge.

Installez-vous et écoutez bien.

Continue Reading