Les loyautés

Je suis une grande fan de lecture à voix haute et donc de livre audio.

Dans mon parcours découverte de Delphine de Vigan (never too late), un grand coup de coeur pour ce roman/nouvelle polyphonique qui place au centre de l’intrigue le secret d’un jeune garçon en 5e, face à la solitude, la quête d’identité et le vertige de l’abandon.

Deux narratrices internes, une enseignante et une mère, deux points de vues extérieurs sur ce garçon et son copain, une descente aux enfers vertigineuse qui glace le dos.

Un ouvrage qui parle des douleurs de l’adolescence, cette période charnière où l’on peut marcher en équilibre sur le fil-frontière entre l’enfance et le monde des adultes.

Un rythme haletant et une intrigue sensiblement déroutante.

Un ouvrage qui pourrait se trouver en littérature jeunesse, si tant est qu’il y ait une différence avec la littérature vieillesse.

« Chacun de nous abrite-t-il quelque chose d’innommable susceptible de se révéler un jour, comme une encre sale, antipathique, se révélerait sous la chaleur de la flamme ? Chacun de nous dissimule-t-il en lui-même ce démon silencieux capable de mener, pendant des années, une existence de dupe ? « 

——-

Autrice : Delphine de VIGAN
Edition : JC Lattès – 208 pages – 17 euros
Année : Janvier 2018

Continue Reading

Lily a des nénés (Tome 1)

(c) geoff

Grandir, qu’est-ce que ça veut dire ?

Cette couverture avec ce ciré jaune et ce bonnet rouge, le tout sur ce maigrichon petit bout de fillette m’a attrapé le regard direct. Le titre énigmatique aussi forcément. Mais c’est surtout le traité graphique des pages comme des tableaux aux pastel gras qui m’a captivé.

SUB-JU-GUÉE !

« Lily a 10 ans. Elle habite un petit village de Bretagne, avec son frère jumeau Titouan. Juste au-dessus de chez eux habite Joshua, un garçon inaccessible dont Lily essaye d’attirer l’attention. Mais la jeune fille a un autre secret : peu à peu, elle découvre qu’elle n’est plus tout à fait une enfant… »

Le thème : le passage de l’enfance à la puberté, l’attirance magnétique et inexplicable des debuts de l’adolescence, et cette question d’identité qui se dessine malgré soi.

Le travail sur la lumière et les couleurs bord de mer est fabuleux. On est dans un univers de peinture bien plus que de la BD. Les tons orageux aux contours flous créent une atmosphère très particulière, parfois troublante, parfois rassurante, jamais neutre et c’est ce qui séduit. 

Et c’est un premier ouvrage… Tome 2 à paraître en fin d’année.

Continue Reading

La grande famille

Simon en est sûr, il fait partie de cette grande famille, celle des félins, c’est évident. Malheureusement, cela ne semble pas être le point de vue des grands énergumènes à poils près de lui qui éclatent de rire lorsqu’il leur dit « je suis un félin comme vous ».
 
Ouch ! Être rejeté car on « parait » différent, ça fait mal. Mais qu’est-ce que c’est « être un félin » au juste ? Et, Simon, avec son petit air malin, récolte au fur et à mesure les réponses des autres animaux.
 
Avoir une crinière, une touffe au bout de la queue et être le roi des animaux, dit le Lion.
Avoir une allure élancée et courir plus vite que les autres animaux, déclare le Guépard. 
Savoir bondir sur une proie comme une bête cruelle, ajoute le Puma. 
Vivre dans la jungle et dormir dans les arbres, explique la Panthère. 
 
Chacun à leur tour, les animaux affirment leurs différences en concluant qu’ainsi, ils n’ont rien en commun avec cette petite boule de poils gris. Mais… ils sont aussi très différents les uns des autres, finalement, leur fait judicieusement remarquer Simon.
Le lion est le seul à avoir une crinière, dit-il. Parmi vous, seule la panthère est noire et seul le tigre est orange. Personne ne peut sauter aussi loin que le puma ou courir aussi vite que le guépard. Alors comment est-ce possible que vous soyez tous des félins ?
Alors comme pour se défendre, les animaux commencent à énumérer leurs points communs : petites oreilles, nez plat, longue moustache, dents pointues, griffes acérées. Tiens, tiens, tiens… ça ne vous rappelle pas quelqu’un, vous ?
 
Je vous laisse le plaisir de découvrir toute la perplexité des grosses bêtes féroces face à leur découverte… 

Continue Reading