La Dame Blanche

Estelle est une jeune femme d’une trentaine d’année. Infirmière dans la maison de retraite « Les Coquelicots », elle accompagne les résidents, ceux en fin de vie comme ceux touchés par la maladie d’Alzheimer.

Attentive à leurs besoins au quotidien, elle jongle entre les soins, des parties de cartes et les patients qui s’éteignent dans la solitude. Avec beaucoup de douceur, de bienveillance et de dévouement, elle n’hésite pas à tisser des liens forts et intimes avec ces femmes et ces hommes fragilisés. Son investissement est de plus en plus fort chaque jour, un risque de se perdre elle-même ?

« On est les dernières personnes qu’ils vont voir avant de mourir ».

Après « Appelez-moi Nathan », écrit par Catherine Castro, c’est avec plaisir qu’on retrouve le travail sensible de Quentin Zuttion pour un sujet important, encore une fois traité avec beaucoup de justesse et de pudeur.
Qui sont ces Dames Blanches de l’ombre, celles et ceux qui s’occupent de nos anciens et qu’on considère parfois comme faisant partie du décor? Qui prend soin d’elles, d’eux ?  

Continue Reading

Quatre soeurs

Un dimanche d’automne un peu gris ? Envie du réconfort des mots de Malika Ferdjoukh !

Vous connaissez la famille Verdelaine bien sûr, Charlie, Geneviève, Bettina, Hortense et Enid… Mais également, Basile, Tante Lucrèce et son chien, les deux chats, les parents fantômes et tous les autres personnages qui traversent la Vill’Hervé au fil des saisons : Muguette, Tancrède, Merlin, Désirée et Harry, Tante Jupitère, Vigo… et tant d’autres !

Un régal de se replonger dans l’univers créé par Malika Ferdjoukh revisité par Cati Baur. On s’attache très vite à ces personnalités et se voit bien passer un week-end ou un été au bord de cette falaise, dans cette maison remplie d’amour sororal malgré l’absence des parents décédés. Des tranches de vies trépidantes, entre quête d’identité et rébellion adolescente, secrets de famille et confrontation aux douleurs de la vie.

Personnages hilarants, péripéties en tous genres et dialogues piquants, cette intégrale en BD nous fait (re)découvrir avec bonheur la vie de ces cinq sœurs, leurs amis, leurs amours, leurs humeurs, leur humour… Un pur régal !

Continue Reading

Hématite – T.1 Sérénade

« Ne laisse pas la peur guider ta vie »

Sortie en avril dernier et dévorée tout de suite, il était temps de partager ici l’avis sur cette très chouette BD posté sur le blog il y a quelques temps.

Encore une fois, la couverture très réussie donne envie de découvrir ce personnage un peu torturée et si énigmatique.

Hématite – quel nom parfait – est une adolescente presque comme les autres à la différence près qu’elle est une petite vampire végétarienne passionnée de poésie. Issue d’une famille illustre de vampires, les Blackwood, elle vit dans un monde étrange où se côtoient humains et créatures fantastiques. D’un caractère sombre et rebelle, Hématite refuse d’accepter sa condition de vampire, préférant les soupes de légumes au sang chaud et être scolarisée dans une école mixe, la Wolven school et non à l’académie Diaemus aves ses congénères. Être différent et avoir du tempérament n’aide pas toujours à se faire des amis, mais Hématite peut compter sur Drunela, sa fidèle amie goule. En conflit avec ses parents et peu entourée, elle se réfugie dans l’écriture et la poésie, un penchant romantique fortement accentué par son amour secret pour Emile, un humain passionné de sciences occultes.

Mais Hématite est mal dans sa peau, partagée par des sentiments qui la submergent, soit qui accentuent sa timidité et sa solitude, soit qui déclenchent chez elle des accès de colère qui l’effrayent car elle ne peut en juguler la violence.

Continue Reading

Le Clan de la Rivière Sauvage T.1

Quelle joie de retrouver les auteurs-illustrateurs d’Abelard et Alvin dans une toute nouvelle aventure à 4 mains !

L’avertissement en 4e de couverte donne le ton : « ce que vous avez sous les yeux n’est pas un livre. C’est une porte. L’une des portes d’entrée d’un monde fabuleux, un monde d’aventure et de magie(…) : le monde des Grands Conteurs. » Comment ne pas avoir envie de faire ce voyage ?

Tout commence dans le petit village de Saint-Isidore où la vie est bien tranquille. Sans doute un peu trop pour le jeune Zacharia dit Zaki, qui rêve de vivre en vrai les aventures qu’il trouve dans les livres. Or le village est en ébullition car Anacharsis, le Grand Conteur itinérant, est arrivé.

À la veillée, tout le monde écoute silencieusement sa captivante histoire de pirates. Mais tel Shéhérazade, Anacharsis interrompt son récit, reportant la suite au lendemain. Au détour d’une conversation, Zaki et son copain Choco apprennent que le vieil homme va repartir sans achever son histoire. Impossible ! Ils décident de s’introduire dans sa chambre pour découvrir la fin à tous prix. Surpris par Amélia la peste et sa sœur Loulou, ils sont loin d’imaginer le pouvoir du livre qu’ils sont en train de feuilleter. Un incroyable voyage les attend, et vous aussi !

Continue Reading

L’enfant Océan

Retour de bibliothèque avec la version adaptée du magnifique texte de Jean-Claude Mourlevat.

Chacune et chacun aura construit sa représentation de Yann et ses 6 frères aînés, tous jumeaux, lors de la lecture du roman. Forcément différente. Chacune et chacun en aura donc un souvenir personnel car ce récit aura convoqué en chacune et chacun des images intimes, des moments de vie personnels mais également une mémoire collective, celle du conte du Petit Poucet, bien évidement.

Comme dans le roman, l’épopée de Yann et de ses frères est raconté par plusieurs personnages. De l’assistante sociale au gendarme, en passant par les parents, les jumeaux, le chauffeur routier ou le petit Yann… 21 narrateurs racontent tour à tour un morceau (et leur version) de l’histoire…

L’univers créé par Maxe L’Hermenier et Steven Dhondt apporte un éclairage sensible, très touchant. La narration est bien orchestrée et le regard de ce petit Yann tendu vers cet océan salvateur empreint d’une émotion réelle.

Cela m’a donné envie de relire le roman.

Continue Reading