Truc de fille ou de garçon ?

(c) edl

Jouer au foot ou conduire un avion, pleurer, danser et faire des découvertes, être président de la république : tout le monde peut le faire ! Filles comme garçons ! C’est tout simple non ? 

Et bien c’est justement ce que ce livre / album / texte illustré tente de nous expliquer, très simplement, en quelques mots et quelques images acidulées qui rafraichiront très certainement les pensées. 🙂

En suivant le chemin d’Aponi et Balthazar, un frère et sa soeur, le jeune lecteur va découvrir différentes situations face auxquelles les deux petits personnages vont être confrontés au cours de leur journée.

Et à chaque fois, c’est un pied de nez aux idées reçues et autres clichés considérant que certaines activités, métiers ou passions seraient réservés soit aux filles, soit aux garçons. 

Continue Reading

Coco n’est pas zinzin

(c) Nathan

J’ai la mémoire qui flanche, j’me souviens plus très bien… C’est le cas de Colette, dite Coco. Depuis quelques temps, tout ne tourne plus très rond : elle égare ses lunettes, sort avec une tong et une bottine dans le jardin pour arroser ses pivoines sous la pluie, trempe un sachet de thé dans son café et mélange les mots comme les saisons. Souvent, son regard triste se perd dans le lointain…

Son comportement un brin chaotique inquiète ceux qui vivent à ses côtés, ses fidèles animaux de compagnie : Ortie la torture, Cubitus le cocker, Cajou le cacatoès et Van Gogh le chat de gouttière à l’oreille coupée. Mais voilà que Théo, le neveu de Colette, trouve que sa tante ne peut plus vivre seule et pense à la placer d’urgence dans une maison de retraite spécialisée.

Mais si Colette semble vulnérable, elle n’est pas seule ! Branle bas de combat, les animaux décident de contre-attaquer car pour eux, Colette a besoin de rester dans son univers, son petit bout de paradis, entourée de ses habitudes et de ses compagnons à poils et à plumes. Il faut vite trouver une solution pour rester tous ensemble ! 

Ce roman accessible aux jeunes lecteurs parle avec tendresse et sensibilité de la perte de repères des personnes touchées par la maladie d’Alzheimer. Un sujet grave, trop peu traité semble-t-il en littérature jeunesse, et qui tient particulièrement à coeur de la tricoteuse de mots doux, Mymi Doinet.

Continue Reading

Chère Bertille… Et la lune en gruyère (Tomme 1)

(c) l’école des loisirs

Vous faites quoi pour les prochaines vacances d’été, vous ? Ça vous dirait un petit tour sur la Lune ? Hein, pas mal comme programme. Mais comment faire, me direz-vous ? Et bien j’en connais une qui n’a pas sa plume dans sa poche et qui est bien déterminée : Bertille, 8 ans et demi, et future pionnière de l’Espace…

Sa solution : écrire à Monsieur Pavel, l’arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-petit-fils de la célèbre Laïka (oui, le premier être vivant à avoir été dans l’espace) afin d’obtenir toutes les informations techniques nécessaires pour peaufiner son matériel en vue d’un prochain décollage.

Car le sujet est sérieux et une vérification scientifique s’impose : la Lune est-elle bien faite en gruyère ? ou alors en emmental ? 

Cependant, Monsieur Pavel n’est pas devenu Astro-chien, euh Astronaute… La voie lactée, c’est plutôt sous la forme de crème chantilly chez lui : il est pâtissier et s’y connaît très bien en gâteaux aux myrtilles mais… pas trop en fusées spatiales.

Mais il est tout disposé à aider cette enthousiaste voyageuse de l’espace, avec le soutien actif de son petit voisin bricoleur, Younès, mais également de la pétulante Mme Villanova. Et une amitié épistolaire commence entre les personnages, avec chacun leur style d’écriture, et bientôt, c’est toute la ville qui se prépare au décollage.

Continue Reading

Tu cherches l’embrouille, Nina Panzanouille !

Avec un soleil pareil ce samedi (surtout à Paris mais pas que), on se serait cru en plein mois de juillet… Un mois de juillet, au bord de l’eau par exemple ? Sur un yatch ? Pourquoi pas, surtout si c’est pour suivre les aventures d’une petite jeune fille éprise de liberté née sous les mots de Mymi Doinet et sous les pinceaux de Clotka.

Un prénom : Nina. Un nom : Panzanouille. Tout un programme ! Et pas toujours rigolo quand on est l’héritière des plus grands fabricants de pâtes au monde et qu’on n’a le droit de ne rien faire (z’avez capté l’indice ;-)) Sur le bateau, Nina rêve de liberté et, alors que ses parents font la sieste, elle « se jette à l’eau », dans tous les sens du terme : un plouf dans la mer et hop direction l’Aventure… 

Il se passe enfin quelque chose de palpitant dans ma vie !

Mais notre jeune intrépide se retrouve vite dans les embêtements car elle joue les aventurières un peu inconscientes. Heureusement, elle va trouver sur son chemin une famille du Cirque haute en couleurs où chaque membre a un langage bien à lui, une jolie manière pour l’autrice qui aime tant tricoter les mots pour des jeux linguistiques qui interpelleront les 7-9 ans.

On retrouve ici encore tout le travail de Mymi Doinet pour offrir aux plus jeunes lecteurs une histoire au vocabulaire accessible, à l’intrigue originale avec ce petit rien de farfelu qui leur plait. L’héroïne prend des initiatives face aux situations compliquées dans lesquelles elle se retrouve.

Comme pour tous ces formats de Premiers Romans, avec une grande typographie, des chapitres courts et des mots adaptés, les jeunes lecteurs peuvent lire un livre en entier, tout seul. Un des plus beaux cadeaux quand on commence à se plonger dans la lecture, avec plaisir.

Continue Reading

La fin de l’histoire

Imaginez un peu… Il était une fois le jour du Congrès Annuel des Fins des histoires…

Ce n’est pas le meilleur des débuts d’histoire, ça ?

Je suis sûre que ça vous titille la pupille et que votre cerveau s’est déjà branché en mode : ENCORE, ENCORE !

Alors, d’accord, je vous emmène entre les lignes de ce fabuleux petit bouquin, pas si petit qu’on croit, et tout droit sorti de l’imaginaire débordant de la talentueuse et joueuse de mots, Christine Naumann-Villemin.

À ce rassemblement, des Fins de toutes sortes se retrouvent : la joyeuse Apïende tout de rose vêtue, les jumeaux Toutébien et P’titcoeur très propres sur eux, Na! – la fameuse fin où la laide devient belle car elle le valait bien -tenant par la main l’adorable « Toupiti retrouva sa môman et ils se firent un grosgros câlin ».

 

 

 

 

 

 

Mais également les Fins sérieuses de livres pour adultes, prenant des airs mystérieux en buvant des verres d’encre de Chine, entre elles, un peu pimbêches il faut bien l’avouer.

Au programme des conférences très intéressantes (et terriblement d’actualité) comme « Soyons tolérants avec les auteurs » et « Première page, amie ou ennemie ? » 😉

Mais voilà que soudain, une Fin pas comme les autres débarque dans un vacarme terrible. Une fin un peu molle, un peu affreuse, un peu gluante et… C’EST LE DRAME !

Continue Reading