Hématite – T.1 Sérénade

« Ne laisse pas la peur guider ta vie »

Sortie en avril dernier et dévorée tout de suite, il était temps de partager ici l’avis sur cette très chouette BD posté sur le blog il y a quelques temps.

Encore une fois, la couverture très réussie donne envie de découvrir ce personnage un peu torturée et si énigmatique.

Hématite – quel nom parfait – est une adolescente presque comme les autres à la différence près qu’elle est une petite vampire végétarienne passionnée de poésie. Issue d’une famille illustre de vampires, les Blackwood, elle vit dans un monde étrange où se côtoient humains et créatures fantastiques. D’un caractère sombre et rebelle, Hématite refuse d’accepter sa condition de vampire, préférant les soupes de légumes au sang chaud et être scolarisée dans une école mixe, la Wolven school et non à l’académie Diaemus aves ses congénères. Être différent et avoir du tempérament n’aide pas toujours à se faire des amis, mais Hématite peut compter sur Drunela, sa fidèle amie goule. En conflit avec ses parents et peu entourée, elle se réfugie dans l’écriture et la poésie, un penchant romantique fortement accentué par son amour secret pour Emile, un humain passionné de sciences occultes.

Mais Hématite est mal dans sa peau, partagée par des sentiments qui la submergent, soit qui accentuent sa timidité et sa solitude, soit qui déclenchent chez elle des accès de colère qui l’effrayent car elle ne peut en juguler la violence.

Continue Reading

Le Clan des Cabossés T.1

Jessie, 10 ans, n’a pas la langue dans sa poche. Son style, c’est la provoc sans chichis. Ce n’est pas le genre de fille à s’embarrasser de formules de politesse. Quand elle ne « sent » pas une personne, elle le dit en tout franchise, quitte à passer pour une peste. Elle voit souvent clair dans le jeu des autres, alors, bim, la vérité en pleine tête ! Odieuse mais perspicace. Forcément, cela lui attire des soucis, car les vérités toutes crues balancées en pleine figure, les gens n’aiment pas ça.

Pas simple de se faire des amis quand on est aussi directe. Et pourtant, l’été à Valras-plage va lui donner l’occasion de se constituer une petite bande de copains, un Clan des Cabossés comme elle l’appelle. Manuel, tout d’abord, qu’elle aborde sans détour. Il bégaie et a une jambe dans le plâtre ? Parfait ! Enrôlé dans le Clan ! Jessie ne se lie pas d’amitié, elle la décrète et Manuel, qu’on traite sans ménagement pour la première fois, est séduit par son culot. 

À bord d’un quadricycle à pédales, une rosalie des plages, Jessie et Manuel vont être vite rejoints par Arthur – isolé car son physique ne plait pas à tout le monde – et la belle Alice, handicapée par sa timidité. La fine équipe plante son quartier général dans une ancienne boutique de souvenirs. Après le jeu du « boomerang vérité » avec les passants, le Clan décide d’aider d’autres personnes « cabossés ».

Continue Reading

Selma et Samir

Toujours fidèle à la douceur des mots de Mymi Doinet, je me suis plongée dans l’histoire touchante de Samir et Selma.

Comme pour « Un piano pour Pavel », « Coco n’est pas zinzin » et « Ma vie de dico », Mymi donne la parole aux objets ou animaux pour raconter l’histoire des personnages d’un point de vue extérieur.

Souvent l’occasion d’aborder des sujets forts qui la touche particulièrement comme les errances de foyer en foyer d’un jeune orphelin, la maladie d’Alzheimer ou encore ici les conditions des migrants et notamment celles des enfants.

Samir a 12 ans et il raconte dans ses poésies son histoire, son voyage périlleux qui l’a amené en France, loin de sa « Nahéma » au Mali, sa grand-mère qu’il aime tant.

Selma a 11 ans et prend régulièrement des photos de son univers pour en montrer la beauté, jusqu’au jour où son appareil capture le regard profond et triste de Samir.

Continue Reading

Pic et Toc

Le temps est maussade, Pic le moustique s’ennuie, tout seul assis sur son caillou au milieu de la forêt. Quand soudain, un grand CRIIICC !

Ce n’était pas un caillou mais un œuf dont vient de sortir Toc, un oisillon tout ébouriffé et encore un peu pataud.

En tant qu’être équipé d’ailes et plutôt animé d’une sorte d’instinct maternel ou paternel, Pic propose à Toc de lui apprendre à voler. Cocasse non ?

1, 2 , 3 c’est parti pour le grand saut ! Mais Toc va trop vite, il ne sait pas encore se servir de ses ailes. Il se lance dans le vide !!! Ouf, le voilà qui rebondit sur une fleur. Mais il enchaine les loopings ! Ohlala, on se croirait sur le grand huit d’un part d’attraction.

Professeur Pic lui montre comment écarter les ailes et utiliser la force des courants. Bim… Bon, c’est presque ça ! Allez ,on recommence ?

Continue Reading

Julian au mariage

Quel plaisir de retrouver Julian !

Un mariage, c’est la fête de l’amour ! Mais c’est aussi une occasion de s’amuser et de rêver.

Julian et sa grand-mère sont sur leur 31 ! Costume mauve virevoltant pour lui et robe violette piquetée de touches de lumière pour l’élégante à son bras. Ils sont invités à un mariage dans un parc d’un quartier de Brooklyn. L’occasion pour Julian de retrouver son amie Marisol qui a revêtue une délicieuse robe à volants mandarine.

L’ambiance est joyeuse autour des derniers préparatifs du dîner. Lampions et bouquets de fleurs décorent tables et arbres, et les enfants rejoignent les mariées tout de blanc vêtues pour les couvrir de pétales de fleurs. 

À table, tout le monde discute, et comme souvent dans les mariages, les enfants jouent sous les tables où ils s’inventent des cabanes et échangent des secrets.

Julian et Marisol s’échappent un peu au calme près d’un grand saule pleureur qu’ils baptisent « arbre à sirène ». Julian est subjugué par ses feuillages enveloppants comme des étoles de plumes. Marisol, elle, se roule dans l’herbe avec Gloria, la chienne des mariées, si bien que sa robe est maculée de boue. Oups…

Continue Reading