Mon père est un super-héros

REPÉRAGE EN LIBRAIRIE

Quelle couverture !

On a envie de se plonger dans cet album pour découvrir les mots d’Arnaud Cathrine sur cette thématique père fils, un regard plein d’admiration, tendre et plein d’humour.

« Mon père est un super-héros. Et pas le tien.
OK, je t’entends déjà me dire : « Mon père aussi ! Mon père aussi ! »
Non : ton père n’est pas du tout un super-héros. Sauf s’il est pompier. Il est pompier ? Non. Alors tu vois bien. D’accord, s’il est président de la République, ça marche aussi. Il est président de la République ? Non. Bon ben voilà : ton père est juste super-normal. Mais c’est pas grave du tout.
(…)
Mon père travaille dans un très grand hôpital, rempli de gens malades qu’il faut soigner. Il y a même une piste d’atterrissage sur le toit parce que certains arrivent par hélicoptère (ça veut dire que c’est très très urgent). »

Continue Reading

Alma

Tome 1 – Le vent se lève

« Elle comprend que ses souvenirs étaient à l’échelle de sa taille d’enfant. Le monde qu’elle découvre n’a pas de fin et l’horizon recule à chaque fois quelle avance. »
 
À chaque roman, album, nouvelle ou conte, la musique des mots de Timothée de Fombelle vous happe et vous transporte vers un voyage dans l’imaginaire, toujours aussi intense. Il est pourtant question ici de réalité, sombre, où la fiction percute l’Histoire.
Le récit part des pensées d’Alma, une jeune fille en Afrique, projetée, malgré elle, dans un périple tragique, mêlant son passé, son présent et son avenir.

Encore une fois, l’alchimie des mots de Timothée opère. Dès l’annonce de cette trilogie, le cœur des lecteurs a battu un peu plus fort, répercutant comme un écho collectif l’appel d’une aventure hors normes qui les attendait, entre les lignes, aux côtés de deux héros au destin mêlé. Mais au sujet lourd et source de débats.

1786. Le vent se lève sur l’avenir d’Alma, le jour où son petit frère Lam disparaît. Quittant immédiatement sa famille et sa vallée d’Afrique qui la protégeait du reste du monde, celle dont le nom signifie Liberté se lance sur ses traces. Elle doit le retrouver, un grand danger le menace, elle le sent. Sa force la guide, bien que tout ce qu’elle va traverser soit entièrement nouveau pour elle : le danger, la violence, l’injustice. Mais ce n’est pas la peur des chasseurs d’hommes qui l’arrête, ni les intempéries d’un océan effrayant, ni les cris des captifs qui résistent. Ses yeux noirs brillent toujours intensément, comme le témoin d’une force intérieure qui la tient debout, coûte que coûte.

Au même moment, un jeune homme déterminé embarque sur un navire de traite en Europe avec une quête mystérieuse. Joseph et sa malice, ses tactiques pour conserver la confiance du terrible capitaine de La Douce Amélie, sa volonté au péril de sa vie vers cette « terre » promise, secrètement enfouie, en lui, dans son histoire. Houleuse traversée au cœur de ce commerce triangulaire dont l’histoire glaçante parait peinte sans filtre.

Continue Reading

La maison de la plage

Une histoire de famille qui vous happe et vous transporte entre les époques, en vous tenant par le bout du coeur.

L’émotion monte progressivement et intensément. 

Cette maison familiale vous ouvre les portes de ses souvenirs sensibles et touchants. Un travail sur le rythme et la couleur particulièrement soigné, jeux d’ombres et de lumières selon les heures de la journée, selon les tranches de vies des protagonistes et les humeurs. Oui, voilà, j’ai aimé, profondément.

Bientôt plus sur le blog car ces personnages et leurs destins croisés sont véritablement attachants, on a du mal à les quitter.

Continue Reading

No et moi

Encore une fois, il n’est jamais trop tard pour vivre ce type d’émotions.

Un truc étrange depuis quelques temps, l’enfance frappe à la porte de tout ce que je lis.

Pas si étrange, pas si étanche…

Sous la forme de chemin chaotique et inespéré comme la rencontre big-bang de cette fragile No et de cette incroyable Pépite, Lou, ce petit bout d’humain au grand coeur, porté par une maturité qui l’encombre parfois et lui donne cette force improbable, cet amour pur qui peut abattre les murs du silence et ouvrir le champs des possibles, parce que si on veut on peut, parce que lorsqu’on se promet d’être ensemble, on doit se battre pour cette promesse, une promesse pour la vie, pour le meilleur et pour le pire.

Après Les Loyautés (qui résonne encore par la force du propos, la finesse des sentiments retranscris, le cri d’alarme d’une adolescence qui tâtonne au point de se risquer de se brûler les ailes à tout prix), ce roman No et moi paru il y a déjà 12 ans n’a pas pris une ride. La justesse de la voix de cette jeune narratrice est troublante face au silence de sa mère, son abandon, l’urgence du coup de foudre avec No qui sombre.

Beaucoup de violence, beaucoup de tristesse, quelques éclairs de soleil qui rallume l’espoir et cette fureur de survivre qui vous emporte et vous chahute le coeur au fil des pages.

Une fillette hors norme, intellectuellement précoce, comme ils disent sans vraiment comprendre ce que cela signifie, une observatrice méticuleuse qui depuis son silence questionne la Vie, s’interroge sur ce et ceux qui l’entourent, cogite et ressent tout avec une folle et nouvelle intensité.

Continue Reading

Lily a des nénés (Tome 1)

(c) geoff

Grandir, qu’est-ce que ça veut dire ?

Cette couverture avec ce ciré jaune et ce bonnet rouge, le tout sur ce maigrichon petit bout de fillette m’a attrapé le regard direct. Le titre énigmatique aussi forcément. Mais c’est surtout le traité graphique des pages comme des tableaux aux pastel gras qui m’a captivé.

SUB-JU-GUÉE !

« Lily a 10 ans. Elle habite un petit village de Bretagne, avec son frère jumeau Titouan. Juste au-dessus de chez eux habite Joshua, un garçon inaccessible dont Lily essaye d’attirer l’attention. Mais la jeune fille a un autre secret : peu à peu, elle découvre qu’elle n’est plus tout à fait une enfant… »

Le thème : le passage de l’enfance à la puberté, l’attirance magnétique et inexplicable des debuts de l’adolescence, et cette question d’identité qui se dessine malgré soi.

Le travail sur la lumière et les couleurs bord de mer est fabuleux. On est dans un univers de peinture bien plus que de la BD. Les tons orageux aux contours flous créent une atmosphère très particulière, parfois troublante, parfois rassurante, jamais neutre et c’est ce qui séduit. 

Et c’est un premier ouvrage… Tome 2 à paraître en fin d’année.

Continue Reading