L’épouse de laque

Un conte sur un amour impossible, écrit par Anne Jonas et dont le très grand format fair la part belle aux illustrations aux crayons de couleurs de Andrea Serio .

Des images subjugantes tant pour le choix des cadrages que pour les constructions graphiques et chromatiques. L’immersion dans l’univers est totale, offrant ainsi un voyage sensoriel aux lecteurices, plein de poésie.
.

« Anko est un empereur que rien ne satisfait. Ayant toujours tout obtenu, tout possédé, il s’ennuie dans son palais et terrorise ses sujets. Pour apaiser sa colère, il se lance dans des conquêtes effrénées. Ayant pillé un pays après une nouvelle expédition, il découvre dans le palais du roi vaincu un étrange et magnifique portrait : l’épouse du roi en question, qui est morte désormais, et dont il avait fait peindre autrefois le magnifique regard d’amour. Bouleversé, Anko emporte le portrait, le contemple jalousement à l’abri d’un palais secret. Mais le temps passe et le portrait s’effrite… »

Continue Reading

L’oeil de Berk

Quel plaisir de retrouver ce coquin de Berk et sa troupe de doudous aventuriers !
Cette fois-ci, il s’est passé une catastrophe dans la cuisine, oui, oui, c’est le doudou du narrateur qui nous le dit.
Une cascade de trop, et paf ! Berk a un accident, il perd un oeil. Bon, allez, c’est pas si grave, tout le monde cherche l’oeil de Berk !!!

Pas si simple… Mais cette tête avec un oeil en moins, ça ne ficherait pas un peu les chocottes quand même ? Toute la bande de doudous commence à s’imaginer à leur tour être des monstres un peu effrayants, on se croirait déjà à Halloween. Berk retrouvera-t-il son oeil d’origine parmi toutes ces petites billes noires qui jonchent le carrelage de la cuisine ? Chuuutt… c’est un secret qu’il faudra découvrir en lisant cet album.

Continue Reading

Mon père est un super-héros

REPÉRAGE EN LIBRAIRIE

Quelle couverture !

On a envie de se plonger dans cet album pour découvrir les mots d’Arnaud Cathrine sur cette thématique père fils, un regard plein d’admiration, tendre et plein d’humour.

« Mon père est un super-héros. Et pas le tien.
OK, je t’entends déjà me dire : « Mon père aussi ! Mon père aussi ! »
Non : ton père n’est pas du tout un super-héros. Sauf s’il est pompier. Il est pompier ? Non. Alors tu vois bien. D’accord, s’il est président de la République, ça marche aussi. Il est président de la République ? Non. Bon ben voilà : ton père est juste super-normal. Mais c’est pas grave du tout.
(…)
Mon père travaille dans un très grand hôpital, rempli de gens malades qu’il faut soigner. Il y a même une piste d’atterrissage sur le toit parce que certains arrivent par hélicoptère (ça veut dire que c’est très très urgent). »

Continue Reading

Le Livre du Rien

Est-il possible qu’un seul livre puisse changer votre vie ?

Le jour où le grand-père d’Alicia lui offre ce drôle de livre, « Le Livre du Rien », c’est toute la vie de la petite fille qui va être transformée. Pourtant, il n’a rien d’extraordinaire ce bouquin. D’ailleurs, est-ce vraiment un « livre » si toutes les pages sont blanches?

 
C’est ce qui en fait toute la magie, lui révèle son grand-père. Promis, dès qu’Alicia l’ouvrira, une idée lui viendra : une idée drôle, une idée astucieuse, une idée tordue et peut-être même une idée géniale.
– « On aurait dû l’appeler Le Livre des Idées ! »
– « Tu vois, ça marche, tu l’as à peine ouvert et tu en as déjà une. »
Mais attention, il y a une condition : ne jamais rien écrire dessus et le protéger de tout ce qui pourrait l’abîmer.

Ce livre va rapidement se retrouver au centre de la vie d’Alicia et lui offrir de nombreuses surprises. Dans chacune de ses activités, à chaque moment clé de sa vie, le livre est là, ouvert, non loin d’elle. Et à chaque fois, une idée jaillit, que ce soit au bout de quelques secondes ou bien après des heures. Le livre l’inspire et la construit discrètement. Un mystère pour toute la vie ?

Continue Reading

Le barrage

J’ai eu envie de tourner les pages de cet album dont la couverture intriguait : attirante par ce traitement presque photographique et le travail sur la lumière, mais également inquiétante avec ces deux silhouettes et ce titre froid.

Les albums de Shaun Tan me sont revenus, pour leur univers étrange et déstabilisant mais également pour la force du style illustratif entre la photo, la gravure et la peinture, quelque chose de vibrant.

« Une fois le barrage achevé, les terres seront inondées. Mais avant qu’elles disparaissent à jamais, Kathryn et son père retournent à la vallée endormie maintenant silencieuse, et glissent dans chacune des maisons une dernière mélodie. Si l’on tend l’oreille, on peut l’entendre, cette mélodie pour tout ce qui fut et ne sera jamais plus.« 

Les grandes illustrations imposent une lecture silencieuse, intérieure, les quelques mots posés semblent chuchotés par le père et sa fille. Le ton semble grave, ils sont témoins d’un temps qui ne sera plus bientôt.

Il est question du passé, de la perte mais également d’un certain espoir, grâce au pouvoir de la musique, véritable souffle de vie pour raviver les souvenirs.

Continue Reading