Ma vie de dico

Chacun entretien une relation particulière avec l’objet livre : un lien avec l’histoire lue avant de s’endormir, le premier ouvrage reçu lorsqu’on commence à lire seul ou bien même ceux de l’école.

Il est un livre magique dans la vie de Mymi Doinet qui fut un déclic dans son amour des mots et transforma sa vie : le dictionnaire. Et c’est cette merveilleuse rencontre qu’elle évoque ici dans ce roman Première Lecture plein de sensibilité, en donnant la parole à ce livre fondateur.

Décor : la librairie des Mots Rêveurs, tout un programme ! Comme pour « Le piano de Pavel », le narrateur est un objet. Un parti-pris original : que diraient les livres que nous feuilletons ou ceux qui restent au fond de nos bibliothèques s’ils pouvaient parler ? Cela ouvre l’imaginaire !

Tout frais arrivé de l’imprimerie, notre dico se retrouve bien placé dans les rayonnages près de grands classiques : Max et les Maximonstres, le Petit Prince, Les Trois Brigands… De jolis clins d’œil et hommages à la littérature Jeunesse que l’on va retrouver tout au long du récit, au travers de titres de livres directement évoqués (L’homme à l’oreille cassée, Journal d’un chat assassin, Momo, petit prince des Bleuets…) ou via les noms de personnages secondaires (le Chat Pitre, Robin, Wendy, Garfield).

Continue Reading

L’oeil de Berk

Quel plaisir de retrouver ce coquin de Berk et sa troupe de doudous aventuriers !
Cette fois-ci, il s’est passé une catastrophe dans la cuisine, oui, oui, c’est le doudou du narrateur qui nous le dit.
Une cascade de trop, et paf ! Berk a un accident, il perd un oeil. Bon, allez, c’est pas si grave, tout le monde cherche l’oeil de Berk !!!

Pas si simple… Mais cette tête avec un oeil en moins, ça ne ficherait pas un peu les chocottes quand même ? Toute la bande de doudous commence à s’imaginer à leur tour être des monstres un peu effrayants, on se croirait déjà à Halloween. Berk retrouvera-t-il son oeil d’origine parmi toutes ces petites billes noires qui jonchent le carrelage de la cuisine ? Chuuutt… c’est un secret qu’il faudra découvrir en lisant cet album.

Continue Reading

Signé Poète X

J’ai pris mon temps, je l’ai dégusté ce roman/slam, ce cri du coeur, ces mots étouffés enfin révélés et lancés au zénith d’une adolescence qui bouillonne. Et j’ai bien fait !

Xiomara… un prénom qui restera. Contre les insultes, les rumeurs, le carcan familial, elle étouffe, ses poings se serrent et la révolte gronde en silence. Page après page, sa voix commence à trouver sa voie. L’écriture apaise son malaise, mais rien ne sort, les mots se cachent au creux d’un carnet, au fond d’elle même. Et puis, une lumière qui pointe au loin, un club de poésie où les mots naissent façon slam.

Un récit rythmé, dialogue intérieur, entre confession et invocation, l’histoire d’une mutation, d’une révélation, d’un épanouissement bouleversant.

Continue Reading

Ne change jamais !

Ce livre est un manifeste à mettre d’urgence entre toutes les mains, ça tombe bien c’est la période des cadeaux, alors sans hésiter allez acheter ce livre chez votre libraire !

Depuis longtemps, les livres de cette autrice voyagent entre les étagères de nos bibliothèques, lectures d’enfance pour moi, lectures d’enfance pour ma fille aujourd’hui. Ces ouvrages sont des ponts, des portes, des voix qui revendiquent le droit de s’exprimer. Et c’est pour cela qu’on les a souvent lus à voix haute. La verve de Marie Desplechin au travers de sa brochette de personnages ouvre le dialogue entre les générations.

Alors, Ne change pas, nous l’avons lu à haute voix car il faut qu’on entende haut et fort les messages que porte ce livre. L’incipit est limpide : « c’est une déclaration de confiance. J’ai confiance en vous les enfants, les adolescents, tous ceux qui habitent le monde à venir et qui n’ont pas encore l’âge de voter. » Elle en appelle à l’intelligence et la créativité des plus jeunes, à leur curiosité, leur sensibilité, leurs colères et leur capacité à s’adapter. Qu’ils ne changent donc pas ces qualités là en devenant adultes, que ces talents leur servent pour apprendre à vivre dans ce monde chamboulé !

En 20 chapitres portés par la voix d’une adolescente qui ne mâche pas ses mots (Mon Aurore, Une Greta), tous les thèmes pour protéger notre terre et mieux vivre ensemble sont abordés, analysés, documentés, invitant le lecteur à se faire son idée et agir à son échelle.

C’est drôle, c’est grave, c’est juste, c’est indispensable.

Continue Reading

Coco n’est pas zinzin

(c) Nathan

J’ai la mémoire qui flanche, j’me souviens plus très bien… C’est le cas de Colette, dite Coco. Depuis quelques temps, tout ne tourne plus très rond : elle égare ses lunettes, sort avec une tong et une bottine dans le jardin pour arroser ses pivoines sous la pluie, trempe un sachet de thé dans son café et mélange les mots comme les saisons. Souvent, son regard triste se perd dans le lointain…

Son comportement un brin chaotique inquiète ceux qui vivent à ses côtés, ses fidèles animaux de compagnie : Ortie la torture, Cubitus le cocker, Cajou le cacatoès et Van Gogh le chat de gouttière à l’oreille coupée. Mais voilà que Théo, le neveu de Colette, trouve que sa tante ne peut plus vivre seule et pense à la placer d’urgence dans une maison de retraite spécialisée.

Mais si Colette semble vulnérable, elle n’est pas seule ! Branle bas de combat, les animaux décident de contre-attaquer car pour eux, Colette a besoin de rester dans son univers, son petit bout de paradis, entourée de ses habitudes et de ses compagnons à poils et à plumes. Il faut vite trouver une solution pour rester tous ensemble ! 

Ce roman accessible aux jeunes lecteurs parle avec tendresse et sensibilité de la perte de repères des personnes touchées par la maladie d’Alzheimer. Un sujet grave, trop peu traité semble-t-il en littérature jeunesse, et qui tient particulièrement à coeur de la tricoteuse de mots doux, Mymi Doinet.

Continue Reading