Lily a des nénés (Tome 1)

(c) geoff

Grandir, qu’est-ce que ça veut dire ?

Cette couverture avec ce ciré jaune et ce bonnet rouge, le tout sur ce maigrichon petit bout de fillette m’a attrapé le regard direct. Le titre énigmatique aussi forcément. Mais c’est surtout le traité graphique des pages comme des tableaux aux pastel gras qui m’a captivé.

SUB-JU-GUÉE !

« Lily a 10 ans. Elle habite un petit village de Bretagne, avec son frère jumeau Titouan. Juste au-dessus de chez eux habite Joshua, un garçon inaccessible dont Lily essaye d’attirer l’attention. Mais la jeune fille a un autre secret : peu à peu, elle découvre qu’elle n’est plus tout à fait une enfant… »

Le thème : le passage de l’enfance à la puberté, l’attirance magnétique et inexplicable des debuts de l’adolescence, et cette question d’identité qui se dessine malgré soi.

Le travail sur la lumière et les couleurs bord de mer est fabuleux. On est dans un univers de peinture bien plus que de la BD. Les tons orageux aux contours flous créent une atmosphère très particulière, parfois troublante, parfois rassurante, jamais neutre et c’est ce qui séduit. 

Et c’est un premier ouvrage… Tome 2 à paraître en fin d’année.

Continue Reading

Renversante

« Formidable ce livre ! Il fallait oser ! Il faut le mettre en les mains de tous les jeunes garçons, mais aussi et surtout, des jeunes filles ! Relations fille/garçon, un sujet d’actualité qui a besoin d’être animé au quotidien pour que flamme du « vers toujours plus d’égalité chaque jour » ne s’éteigne pas… »

« Ahlala, toi et ton hominisme ! C’est pas un peu exagéré quand même ? Ça va là, c’est pas si pire comme situation. Y a pas mort d’homme non plus, hein ? Comment ça si ? Ah oui, pas faux. Et de qui c’est ce bouquin ? Hmm, Florent Hinckel ? Ah ouais forcément, il prêche pour sa paroisse… Hein ? Florence, avec un E ? Ah bon ? Bah si c’est un livre écrit par une autrice, faut voir, y a p’tet du vrai là-d’dans. Vas-y mon Pépette, fais voir deux secondes… » 

Dans le monde de Léa et de son frère jumeau Tom, le féminin l’emporte sur le masculin… Logique, c’est hystérique… euh historique. Les noms de rues et d’établissements scolaires, les grands noms de la littérature, des arts, des sciences et de la politique sont… des femmes. C’est ainsi depuis la nuit des temps, la femelle est supérieure au mâle.

Mais le père des enfants veut les éveiller à la condition masculine et ses inégalités qu’il dénonce au quotidien, un combat souvent considéré comme ridicule.

Continue Reading

par la forêt / par le lac

(c) Rouergue

Un grand coup de coeur pour ces deux nouvelles en miroir pleine de poésie et de profondeur. L’écriture est fluide, comme une respiration, invitant à la méditation, et happant le lecteur de façon magnétique, comme une voix intérieure.

Choisir de prendre le chemin de la forêt ou celle du lac…  qu’importe, la route mène au même endroit : cette magique et mystique Colline aux Lézards.

En quelques lignes, le voyage commence auprès de ce jeune garçon amérindien dont la quête est de voir naître le printemps, d’assister au réveil du soleil, une tâche quasi sacrée confiée aux hommes du village.

Et sur sa route, à travers la forêt ou via le lac gelé, il va croiser l’oiseau et le coyote, deux rencontres qui le pousse à s’interroger sur l’essentiel. Les bruits et les silences de la nature l’accompagnent dans sa quête.

Un écho aux croyances animistes, à la force animale de cette nature qui peut donner la vie comme la reprendre en un instant, le temps d’un vol d’oiseau, d’un regard de coyote apeuré, d’un murmure d’arbre ou d’une fissure dans la surface gelée du lac.

Un beau labyrinthe où la surprise n’est pas la où on l’attend.

« À la fin de l’hiver, un jeune Indien décide de marcher jusqu’au sommet de la Colline aux Lézards. Quel chemin va-t-il prendre ? Celui qui passe par la forêt ou par le lac ? Deux chemins pour deux aventures où la nature et les animaux réservent bien des surprises à l’apprenti chasseur. »

Auteur : Alex COUSSEAU
Editeur : Editions du Rouergue – Collection Boomerang – 64 pages – 6,50 euros
Année : Janvier 2019

Continue Reading

Petite

On devrait toujours lire un peu de Jo Hoestlandt avant de se coucher… C’est bon se réchauffer le coeur.

C’est l’histoire d’une petite fille éprise de liberté, qui en classe, demande à l’autrice quelle est sa lettre préférée.

Jamais personne ne m’avait demandé cela, et pourtant, c’était une vraie question, pour un écrivain !

Est-ce le O ? Comme un cercle autour des gens qu’on aime tenir embrassés ? Ou bien un C ? Comme un bras posé sur l’épaule moins serré, qui ne l’empêche pas de partir ?

Une histoire contée par Jo Hoestlandt lors des premières assises de la littérature jeunesse et qui m’avait cueilli par sa poésie et sa justesse, au fond du cœur.

« On ne retient jamais ceux qu’on aime en les enfermant, fût-ce dans des bras aimants. »

Une deuxième nouvelle au dos : Les Nivuniconnus 

Des étrangers, arrivés dans une caravane. On ne savait d’où ils venaient. Jusqu’ici, on ne leur avait guère prêté attention. Mais là, les gens commencèrent à se poser des questions.

Deux magnifiques et émouvants récits, portés par la plume sensible et unique de Jo Hoestlandt, pour parler de l’acceptation des différences, de la culture des gens du voyages et du vivre ensemble. 

Continue Reading

Les souris du Louvre – Milo et le monde caché (T.1)

(c) Delcourt

Quand Joris Chamblain se lance dans les dédale du Louvre, du plaisir un perspective…

Et c’est donc parti pour une plongée dans le mystérieux Louvre aux côtés du jeune Milo, 10 ans, qui le connaît comme sa poche ou presque.

Presque, car justement Henryk, l’ancien gardien de nuit, va lui révéler l’existence d’un monde secret au sein du Musée, un monde agité par des guerres et des complots.

Dans ce monde minuscule, un jeune souriceau, Esope, refuse de prendre part à ces batailles pour poursuivre sa mission de protection des oeuvres d’art. Et Milo pourrait bien y jouer un rôle essentiel.

Un bel album rythmé où l’intrigue se met en place habilement. Outre le bonheur de se balader dans les recoins secrets du Louvre, on découvre une brochette de personnages attachants qu’on a plaisir à suivre.

Un beau travail sur la couleur qui retranscrit efficacement les jeux d’ombres et de lumières afin d’accentuer le suspens. Vivement le Tome 2.

Continue Reading