Journal d’un enfant de lune

(c) AL Nalin

Sans doute l’une des plus belles couvertures que j’ai pu admirer depuis quelques temps. Un portrait comme un tableau dont se dégage une émotion forte, pure, si troublante qu’on entendrait presque la petite voix intérieure de cet être obscur, en proie à son questionnement…

Pourquoi ai-je été si touchée ? Est-ce le mystère de ce jeune garçon pensif, presque fragile ? Ce jeu de lumière en contre-jour le plongeant de fait dans l’ombre ? Est-ce ce titre énigmatique convoquant les souvenirs d’enfance, les peurs ou les joies, comme un appel au secours…

J’ai pris une grande respiration et j’ai tourné la page.

Graphiquement, c’est un voyage fabuleux qui commence. Dès la première page, une illustration pleine page plante le décor, comme une photo de vacances, un souvenir d’été, dans un silence parfait. Pas un bruit, pas un mouvement, pas âme qui vive…

Juste le vol lointain de quelques oiseaux. Le calme avant la tempête… Car, au fil des cases, les éléments se mettent en place et le rythme s’accélère.

Continue Reading

Les aventures d’Enola et les animaux extraordinnaires (T.4) – Le yéti qui avait perdu l’appétit

(c) Ed. de la Gouttière

Héhé le voici chez nous le Tome 4 des aventures d’Enola, la jeune vétérinaire toujours prête à soigner les animaux extraordinaires, accompagnée de son fidèle félin Maneki.

Habilement conçu par les talents de Joris Chamblain (oui, oui, « Les Carnets de Cerise », c’est lui, mais également « Sorcières Sorcières » et le dernier bijou « Journal d’un enfant de lune ») et mis en images par Lucile Thibaudier, aux Éditions de la Gouttière.

Après les gargouilles malades d’amour, les licornes qui se rebellent, le kraken qui avait mauvaise haleine, le duo part sur les traces du Yéti qui semble avoir perdu l’appétit…

Un voyage au pays du mystérieux abominable homme des neiges, dans des paysages aux couleurs contrastées (blanc immaculé, bleu glacier éclatant, bravo pour le travail de la coloriste Camille, c’est magnifique !)

On dirait que notre jeune Enola grandit d’album en album, un peu comme Cerise…

Continue Reading

Les aventures fantastiques de Sacré-Coeur : Le yéti de l’Arc de Triomphe (T.9)

(c) L. Audouin

Rappelez-vous… À peine résolue l’enquête sur Le Squelette du Jardin des Plantes que Paris se trouve une nouvelle fois au coeur d’un évènement hors du commun.

En effet, le retour d’Eugène Billotin, le plus grand chasseur de tous les temps, est des plus inquiétants. Partout sur les colonnes Morris, on annonce un spectacle à l’Arc de Triomphe sur le récit de la capture d’une terrible bête : l’horrible Yéti du bout du monde…

Par ailleurs, une nouvelle locataire vient d’emménager au 28, rue du Chemin Vert. Même si elle semble un peu extravagante, Lison et Abigail l’apprécient immédiatement. Sacré-Coeur, lui, est trop occupé pour venir la saluer. Il a un mauvais pressentiment… Et il a raison, il se trame quelque chose d’étrange à l’Arc de Triomphe…

Une nouvelle mission pour Sacré-Coeur, Lison et Abigail !

Continue Reading

Passion et Patience

(c) R. Courgeon

J’adore me faire surprendre et séduire par une histoire. J’aime murmurer « mais bien sûr, c’est lui, comment ne pas y avoir penser plus tôt ». En bien voilà, encore une fois, la magie de la bonne histoire, de la bonne intrigue, du bon fil de narration a opéré… 

La couverture m’avait déjà intriguée, par l’effet de symétrie des deux petites filles, par leurs ressemblances et, également, leurs apparentes différences. Le choix des couleurs, Rouge et Rose, sur ce fond vert à la lumière étrange, presque surnaturelle, participe au côté magnétique de l’illustration. « Viens, viens plus près, nous allons te confier notre secret… » semblent dire ces deux jumelles ingénues. Ma curiosité a gagné, j’ai ouvert le livre.

Dès les premières lignes, le coeur du récit est posé. Si les deux jeunes filles semblent rigoureusement identiques physiquement, « même yeux couleur réglisse », « même constellation de grains de beauté », leurs caractères sont diamétralement opposés. L’une s’appelle Passion, l’autre Patience, et entre elles, un homme : Gus, leur ami d’enfance.

Continue Reading

Emma et Capucine

Une jolie surprise que ces deux albums sur un sujet souvent traité dans les romans jeunesse, sous un angle ado, ici, un peu plus original.

Même si la danse classique n’est pas votre tasse de thé (ça peut vite le devenir, ne vous désespérez pas), le récit de ces deux soeurs – confrontées à leur passion respective, à un choix de vie lié à une audition décisive, à leur construction personnelle que l’adolescence et ses atermoiements secoue – est captivant.

Et surtout, et c’est d’ailleurs ce qui m’a attiré dans le Tome 1, le travail graphique est exceptionnel : une recherche sur la lumière bluffante, un jeu des champs/contrechamps très cinématographique, une maîtrise du flou artistique et des jeux d’ombres et d’éblouissement.

Vraiment intéressant…

 

Continue Reading