Renversante

« Formidable ce livre ! Il fallait oser ! Il faut le mettre en les mains de tous les jeunes garçons, mais aussi et surtout, des jeunes filles ! Relations fille/garçon, un sujet d’actualité qui a besoin d’être animé au quotidien pour que flamme du « vers toujours plus d’égalité chaque jour » ne s’éteigne pas… »

« Ahlala, toi et ton hominisme ! C’est pas un peu exagéré quand même ? Ça va là, c’est pas si pire comme situation. Y a pas mort d’homme non plus, hein ? Comment ça si ? Ah oui, pas faux. Et de qui c’est ce bouquin ? Hmm, Florent Hinckel ? Ah ouais forcément, il prêche pour sa paroisse… Hein ? Florence, avec un E ? Ah bon ? Bah si c’est un livre écrit par une autrice, faut voir, y a p’tet du vrai là-d’dans. Vas-y mon Pépette, fais voir deux secondes… » 

Dans le monde de Léa et de son frère jumeau Tom, le féminin l’emporte sur le masculin… Logique, c’est hystérique… euh historique. Les noms de rues et d’établissements scolaires, les grands noms de la littérature, des arts, des sciences et de la politique sont… des femmes. C’est ainsi depuis la nuit des temps, la femelle est supérieure au mâle.

Mais le père des enfants veut les éveiller à la condition masculine et ses inégalités qu’il dénonce au quotidien, un combat souvent considéré comme ridicule.

Continue Reading

Le potentiel érotique de ma femme

(c) Folio

Il était temps ! Où étais-je donc pour ne pas avoir dévoré cette madeleine juteuse lors de sa sortie ? N’en parlons plus, ou plutôt parlons-en justement de ce petit bijou désopilant !

Un très grand coup de coeur pour ce roman au rythme effréné, à l’écriture impertinente, mêlant humour et tendresse, réflexions intérieures sur les hauteurs et bassesses de la condition humaine, soulevant le voile sur les petits et grands déboires du quotidien amoureux et de la vie de couple, bousculant le lecteur en le convoquant en permanence dans le récit : une jolie folie totalement jubilatoire. 

Résumé : Après avoir collectionné, entre autres, les piques apéritif, les badges de campagne électorale, les peintures de bateaux à quai, les pieds de lapin, les cloches en savon, les bruits à cinq heures du matin, les dictons croates, les boules de rampe d’escalier, les premières pages de roman, les étiquettes de melon, les œufs d’oiseaux, les moments avec toi, les cordes de pendu, Hector est tombé amoureux et s’est marié.
Alors, il s’est mis à collectionner sa femme.

Continue Reading

Chère Bertille… Et la lune en gruyère (Tomme 1)

(c) l’école des loisirs

Vous faites quoi pour les prochaines vacances d’été, vous ? Ça vous dirait un petit tour sur la Lune ? Hein, pas mal comme programme. Mais comment faire, me direz-vous ? Et bien j’en connais une qui n’a pas sa plume dans sa poche et qui est bien déterminée : Bertille, 8 ans et demi, et future pionnière de l’Espace…

Sa solution : écrire à Monsieur Pavel, l’arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-petit-fils de la célèbre Laïka (oui, le premier être vivant à avoir été dans l’espace) afin d’obtenir toutes les informations techniques nécessaires pour peaufiner son matériel en vue d’un prochain décollage.

Car le sujet est sérieux et une vérification scientifique s’impose : la Lune est-elle bien faite en gruyère ? ou alors en emmental ? 

Cependant, Monsieur Pavel n’est pas devenu Astro-chien, euh Astronaute… La voie lactée, c’est plutôt sous la forme de crème chantilly chez lui : il est pâtissier et s’y connaît très bien en gâteaux aux myrtilles mais… pas trop en fusées spatiales.

Mais il est tout disposé à aider cette enthousiaste voyageuse de l’espace, avec le soutien actif de son petit voisin bricoleur, Younès, mais également de la pétulante Mme Villanova. Et une amitié épistolaire commence entre les personnages, avec chacun leur style d’écriture, et bientôt, c’est toute la ville qui se prépare au décollage.

Continue Reading

par la forêt / par le lac

(c) Rouergue

Un grand coup de coeur pour ces deux nouvelles en miroir pleine de poésie et de profondeur. L’écriture est fluide, comme une respiration, invitant à la méditation, et happant le lecteur de façon magnétique, comme une voix intérieure.

Choisir de prendre le chemin de la forêt ou celle du lac…  qu’importe, la route mène au même endroit : cette magique et mystique Colline aux Lézards.

En quelques lignes, le voyage commence auprès de ce jeune garçon amérindien dont la quête est de voir naître le printemps, d’assister au réveil du soleil, une tâche quasi sacrée confiée aux hommes du village.

Et sur sa route, à travers la forêt ou via le lac gelé, il va croiser l’oiseau et le coyote, deux rencontres qui le pousse à s’interroger sur l’essentiel. Les bruits et les silences de la nature l’accompagnent dans sa quête.

Un écho aux croyances animistes, à la force animale de cette nature qui peut donner la vie comme la reprendre en un instant, le temps d’un vol d’oiseau, d’un regard de coyote apeuré, d’un murmure d’arbre ou d’une fissure dans la surface gelée du lac.

Un beau labyrinthe où la surprise n’est pas la où on l’attend.

« À la fin de l’hiver, un jeune Indien décide de marcher jusqu’au sommet de la Colline aux Lézards. Quel chemin va-t-il prendre ? Celui qui passe par la forêt ou par le lac ? Deux chemins pour deux aventures où la nature et les animaux réservent bien des surprises à l’apprenti chasseur. »

Auteur : Alex COUSSEAU
Editeur : Editions du Rouergue – Collection Boomerang – 64 pages – 6,50 euros
Année : Janvier 2019

Continue Reading

Valentine ou la belle saison

Coup de coeur pour ce roman haletant, à deux voix, deux narrateurs (intérieur et extérieur) qui se font échos, une soeur et un frère au milieu de leur vie.

Beaucoup de descriptions minutieuses dans ce récit cinématographique empreint de références. Un roman quasiment initiatique où Valentine part en quête d’elle même, en proie à un questionnement intérieur sur le sens de sa vie, et va être confrontée à des bouleversements majeurs jour après jour. Une histoire de famille, une histoire de secrets, une plongée dans l’enfance et ses souvenirs plus ou moins douloureux.

Dévoré en quelques heures… Les personnages, très attachants et empreints de tendresse, évoluent au gré des péripéties auxquelles ils sont confrontés. L’intrigue est finement tissée, avec des rebondissements désarçonnant le lecteur (et quel bonheur !). Le rythme s’accélère progressivement, autour d’un mystère dont la trame se densifie au fur et à mesure que les personnages avancent dans leur « enquête » familiale.

Une touchante histoire de choix de vie comme une ode à la force des liens fraternels.

Esprit de famille, es tu là ?

« À 48 ans et demi, divorcée et sans autre travail que l’écriture d’un manuel sur la sexualité des ados, Valentine décide de s’offrir une parenthèse loin de Paris, dans la vieille demeure familiale. Là-bas, entourée de sa mère Monette et du chat Léon, elle espère faire le point sur sa vie.
Mais à la faveur d’un grand ménage, elle découvre une série de photos de classe barbouillées à coups de marqueur noir. Ce mystère la fait vaciller, et quand son frère Fred débarque, avec son vélo et ses états d’âme, Valentine ne sait vraiment plus où elle en est.
Une seule chose lui semble évidente : elle est arrivée au terme de la première moitié de sa vie.
Il ne lui reste plus qu’à inventer – autrement et joyeusement – la seconde. »

Continue Reading