Mon stress monstre

(edl)

La frousse, la trouille, les miquettes, les jetons, les chocottes, les foies, les grelots… Ça vous parle à vous ? Parce que question peur, Max, il en connait un rayon, lui, et pas qu’un peu. D’ailleurs, il l’affirme haut et fort : « Moi, Max, je n’ai pas peur de le dire : j’ai peur. Le roi du stress, le prince de l’angoisse, ne cherchez pas : c’est moi. » Tiens, tiens… ça me rappelle quelqu’un… vaguement hein… (non pas que moi, j’ai des noms…)

Bref, dans la vie de ce jeune garçon de 10 ans, rêveur et nerveux, une peur indicible a pris bien trop de place et cela ne peut plus durer : il lui faut un remède. Devant cette urgence, un matin au petit-déjeuner à l’heure où la tartine tente le plongeon du 10m avec effroi, Max décide de s’ouvrir (non pas les veines) et d’en parler à ses parents. Mais voilà, quand on est considéré par ses géniteurs comme « un stressé de la vie depuis sa naissance », pas commode d’être écouté sérieusement, ils dédramatisent toujours tout. Surtout avec des parents à fond dans leur travail, dont les mains se sont transformées en smartphone à force de les tripoter en permanence et qui sont obnubilés par les devoirs. Passeraient-ils à côté de leur enfant ?

– Si tu travailles d’arrache-pied, m’assure mon père, tu iras loin, toi aussi.
Cette histoire de pieds arrachés m’a longtemps, elle aussi, paru mystérieuse. Et contradictoire avec le fait d’aller loin. 

Max a du mal à se concentrer, il a la tête ailleurs, il pense à des choses, des choses préoccupantes. Son monde est peuplé de monstruosités en tous genres, de questions apparemment insolubles sur le sens de l’univers, et il n’arrive pas à en parler. Même à l’école, c’est la catastrophe dès qu’il tente de se confier. Et dès que la nuit arrive, le cortège d’Angoisse & Cie se pointe sous la forme de sanglots terrifiants venant du grenier. Rien à voir avec une question d’isolation défectueuse, Max est persuadé que ce sont des fantômes. Son imagination lui jouerait-elle des tours ? 

Continue Reading

Le Journal de Gurty – (T. 1)

Rien qu’au regard de votre gentil petit toutou, vous avez l’impression qu’il veut vous exprimer quelque chose ? Une odeur de poulet grillé et ses moustaches frétillent ? Le son des cigales sonne pour lui comme l’heure de la balade ? Vous vous appelez Gaspard, vous aimez prendre le train et vous êtes le roi du CACAmouflage dans les couches d’enfants ? Alors, méfiez-vous, vous vivez peut-être avec Gurty, cette petite boule de poil libre comme l’air et capable des pires bêtises.

J’ai été curieuse, j’ai voulu connaître Gurty.

Parmi les répliques qui m’ont bien fait extraglousser dans mon bain (oui, j’ai lu ce roman dans mon bain, et alors, M. Pennac il a dit qu’on peut lire où on veut d’abord, na !), je note ces friandises qui vont entrer dans mon panthéon des punchlines efficaces : – « La queue des chiens en dit long même quand elle est courte ».

– « Ouvre ta gueule et ferme ta bouche. »
– « C’est alors… qu’il ne s’est rien passé. »

et enfin : « Quel bonheur ! Y a pas à dire, être heureux, ça fait plaisir. » Petit coups de coeur personnel pour le chat Tête de Fesses, le bien nommé, qui m’a fait penser à quelques uns de mes congénères, comme quoi… Et à la douce Fleur des champs, spécimen un brin déjanté comme chienne, tout droit sortie d’un cartoon.

Une chronique estivale en Provence vue à hauteur de (truffe et de derrière de) chien, au jour le jour, entre la Saint Glinglin et la Saint Perlipopet. Attention Chien Pas Méchant mais Crottes Nucléaires ! Scatophobe s’abstenir 🙂

Tome 2 : « Parée pour l »hiver » ou comment dézinguer une rivale (Gaspard est SON humain, non mais)

Tome 3 : « Marrons à gogo » sur une sombre histoire automnale de kdnapping animal… Tête de Fesses va passer un sale quart d’heure on dirait…

Auteur : Bertrand SANTINI
Edition : Sarbacane – Collection Pepix – 144 pages  – 9,90  euros
Année : Mai 2015

Continue Reading

La Team Sherlock – T.1 Le mystère Moriarty

(c) Seuil

Il se passe des choses bien étranges à l’internat du Collège de Comte-de-Phénix…

Plantons le décor : un collège international très prestigieux en Suisse, une nouvelle fournée d’élèves de sixième qui découvre l’illustre et impressionnant pensionnat. Mais un certain Jakob Schneider manque à l’appel, dès le premier jour de la rentrée, et sans aucune explication rationnelle.

Célandine et ses nouveaux amis, Haruko, une jeune japonaise un brin rebelle au style punk et à l’humour caustique, et Alejandro, un rat de bibliothèque fasciné par les sciences mais un peu low-profil, sont vite confrontés à une sombre histoire de disparition. Après Jakob, c’est au tour de Rupert. Témoin de l’agression d’un pensionnaire par une créature surnaturelle, Célandine est bien décidée à mener son enquête, avec l’aide de ses amis. Son intuition et sa perspicacité vont être mis à rude épreuve, mais la Team Sherlock est en marche, les suspects ne manquent pas : M. Watson, un bibliothécaire acariâtre, M. Marjoy, un professeur de sciences émérite…

C’est alors qu’un souffle glacé le saisit tout entier. Dans le couloir, la température avait brusquement chuté de plusieurs dizaines de degrés. Il y régnait désormais un froid polaire. Jakob exhala un nuage de vapeur, qui s’éleva doucement dans les airs. La volute se délita en filaments volatiles. Jakob continua à fixer l’endroit où elle s’était évaporée. Des yeux venaient d’y apparaître. Des yeux sans visage, sans tête, sans corps. Deux pupilles brûlantes, qui flottaient dans le vide et le scrutaient avec avidité.

Un thriller palpitant au coeur d’un établissement bien mystérieux, mené tambour battant par une équipe de choc : l’esprit de déduction et le courage de Célandine, l’humour décapant et l’impertinence de Haruko, aidé du timide et maladroit Alejandro puis du séduisant Peter. Un nouveau Club des Cinq façon Goonies se met en chasse, sur les traces du Mal légendaire… le fameux et redouté Moriarty, pour percer le mystère du fluide vital tant convoité et dont le secret semble férocement gardé par des Alchimistes depuis le XVIIIe siècle.

Continue Reading

Totems – Chat va barder ! (T.3)

Le Club des Cinq vous connaissez ? Ok ! Facile. Mais connaissez-vous les jumelles Kiku et Ashi, Lili-Rose, Romaric et Titouan : 5 copains déterminés, 5 héros unis par le même amour des animaux et prêts à résoudre tous les mystères à coup de malice, de bonne humeur et d’humour teinté d’un peu de fantastique.

Quand on peut compter sur la force de son totem animal et y puiser de l’aide, on se sent moins seul pour affronter les épreuves et déjouer les machinations.

Après une enquête au zoo où il faut sauver un bébé singe tout en neutralisant un gang de cambrioleurs pas nets dans « Magots à gogo », après avoir déjouées les machinations des empoisonneurs de nourriture de l’enclos des loups et des otaries dans « Dans la gueule du loup », revoici nos 5 amis dans une nouvelle aventure au coeur de « La dolce Vie d’Chat », la pension pour chats tenue par la famille de Titouan. Mais après l’arrivé d’un nouveau pensionnaire, un chat nu, les chats de race sont kidnappés.

Un nouveau défi où les pouvoirs totémiques des ces jeunes héros devront être mis à profit pour protéger la cause animale. Action !

Autrice : Florence THINARD
Edition : Thierry Magnier, Collection En voiture, Simone ! – 208 pages – 7,40 euros
Année : Octobre 2017

————–

Dans la même collection :
– Magots à gogo (T.1)
– Dans la gueule du loup (T.2)

De la même autrice chez Thierry Magnier :
– Cavalcades 
– Encore heureux qu’il ait fait beau
– Le jour des poules
– Sauve qui peut !

Continue Reading

Neverland

L’enfance et ses terres sacrées… Peut-on retomber en enfance comme on retombe amoureux ? Sort-on de l’enfance un jour ?

Je suis parti un matin en chasse de l’enfance. Je ne l’ai dit à personne. J’avais décidé de la capturer entière et vivante. Je voulais la mettre en lumière, la regarder, pouvoir en faire le tour. Je l’avais toujours sentie battre en moi, elle ne m’avait jamais quitté. 

Rencontre avec Timothée de Fombelle à la librairie Le Merle Moqueur (Paris) pour la sortie de Neverland. Le récit prend une toute autre épaisseur quand il est lu par l’auteur.

Un roman pour adulte ? Un roman tout court, « un petit livre au plus près de l’enfance » pour parler de ce territoire « aux grands, plus amnésiques de ce royaume ».

Un très grand coup de coeur, un livre dont on ne veut plus sortir tant il vous ramène à votre essence, à votre première nature, celle de l’enfance.

À relire éternellement.

 

Auteur : Timothée de FOMBELLE
Edition : L’iconoclaste – 128 pages – 15 euros
Année : Septembre 2017

Continue Reading