Interview : Laurent Audouin, le papa de Mirette et Sacré-coeur, nous parle de ses livres d’enfance

Plein-les-mirettes-sur-TF1-avec-Laurent-Audouin_reference

Vous connaissez Mirette et Jean-Pat, et sûrement Sacré-Coeur ainsi que les Apprentis-chercheurs aussi (vu que vous lisez assidûment ce magnifique Blog), mais connaissez-vous leur papa, celui qui a fait naître sous son crayon ces enquêteurs attachants ? La Licorne à Lunettes a interviewé Laurent AUDOUIN qui nous révèle ses souvenirs de lectures d’enfance.

C. Furet (c)– La Licorne à Lunettes : Bon, allez on se lâche, ma licornette Théa et moi-même, on est FANS ! Et donc, curieuses comme nous sommes, on voulait mieux vous connaitre en tant que lecteur. Quel est donc votre livre d’enfance préféré ?

Laurent Audouin : j’adorais Tintin (Hergé), Adèle Blanc-Sec (Tardi) et les romans de Jules Verne… d’ailleurs, toutes ces lectures sont celles qui inspirent le plus mon travail d’illustrateur ! Vraiment !

adele blanc sec– La Licorne à Lunettes : Adèle Blanc-sec ! Excellent idée, je vais aller de ce pas y re-jeter un oeil, j’avais re-découvert les aventures de ce personnage en film avec Louise Bourgoin, une sorte de Sherlock Holmes en jupon… Et justement, Mirette, ce ne serait pas une mini Adèle ?

Laurent Audouin : Eh bien, Adèle Blanc-Sec m’a beaucoup inspiré pour la série Sacré Coeur… J’ai tellement été marqué, vers 10 ans, par la lecture de ces albums que je souhaitais retrouver cette ambiance 1900, pleine de fantastique (la rencontre avec l’auteure Amélie Sarn m’aura permis de réaliser ce rêve). Quant à Mirette, c’est « Tintin en jupette », d’ailleurs sa jupe reprend en hommage « inconscient » (c’est un journaliste qui me l’a fait remarqué) le motif de la fusée de Tintin (les carreaux blancs et rouges).mirette paristintin lune

– La Licorne à Lunettes : Qui vous lisait une histoire le soir et quel souvenir en gardez vous ?
Laurent Audouin : 
Petit, le soir, je préférais choisir une bonne BD et une fois le choix définitif réalisé… je filais dans ma chambre le dévorer !

– La Licorne à Lunettes : Avez-vous une réplique d’un personnage de BD qui vous est restée en mémoire. Comme par exemple « M’enfin Prunelle, t’es assis sur mon gâteau » de Gaston Lagaffe, « J’ai ma méthode » de Poupon La Peste ou « ça me troue » d’Agrippine… (euh un petit moment de solitude pour moi peut-être ?)
Laurent Audouin : « Tonnerre de Brest, moules à gaufres », forcément…. toujours dans l’univers de Tintin ! D’ailleurs, cela me fait penser que mes héros n’ont pas de phrases fétiches… Il faut que j’en parle aux auteurs avec qui je travaille !

– La Licorne à Lunettes : Petit Prince ou Petit Nicolas ? Babar ou Oui-Oui ? Quel a été votre héros ou héroïne d’enfance préféré(e) et pourquoi ?

FolioLaurent Audouin : Entre les 4 propositions… sans hésiter, Le petit Nicolas ! De loin, le plus marquant, le plus drôle, le plus intemporel et moderne, pour moi ! Les images que je me fabriquais à l’époque sont à chaque relecture comme modernisées. J’adore !

– La Licorne à Lunettes : Le Petit Nicolas, excellent choix et indémodable, on vient de se refaire l’intégrale avec Théa, ma licornette de 9 ans. Et si vous étiez un des copains de Nicolas justement, vous seriez plutôt Rufus, Eudes ou Clotaire ? (Notez que je ne propose pas Agnan). J’ai un petit faible pour « DjoDjo » ou « Le vélo », et vous quelle est votre histoire préférée ?

Laurent Audouin : Halala oui, indémodable ! Je n’ai pas une histoire préférée (sauf un petit faible pour « Les vacances du Petit Nicolas », peut-être… Et si j’étais un des personnages : pas un copain, mais le petit Nicolas lui-même, c’est encore mieux !luckyluke diligence

– La Licorne à Lunettes : Séquence émotion. Vous souvenez-vous du premier livre que vous avez lu seul et en entier ?
Laurent Audouin : 
Une BD de Lucky Luke (La diligence), je crois ! Petit, je regardais beaucoup les BD et ne sachant pas encore lire, j’essayais d’inventer les dialogues… Jusqu’à cet album, déchiffré tout seul !

– La Licorne à Lunettes : Séquence Frisson. Un souvenir d’avoir lu sous les draps avec une lampe de poche ? (Je suis sûre que oui !) Mais quel livre ?
Laurent Audouin : Les romans de Jules Verne (je les lisais et relisais avec gourmandise, le soir)… Un pur moment de bonheur, de se glisser sous les draps avec le livre choisi !

Jules_Verne_le_Tour_du_monde_en_quatre-vingts_jours– La Licorne à Lunettes : Je vous imagine bien lire à vos enfants le soir, quel a été leur livre préféré ?
Laurent Audouin : J’ai lu beaucoup de livres à mes enfants, mais comme chaque soir il en fallait un nouveau, je n’ai pas de souvenir d’un en particulier.

– La Licorne à Lunettes : Et que pensent-ils de vos héros ? Vous font-ils des remarques, vous donnent-ils des conseils ?
Laurent Audouin : Mes enfants lisent mes albums, mais on n’en parle peu finalement… Ils savent que pour chaque album je fais de mon mieux et c’est là le principal.

– La Licorne à Lunettes : Ma question fétiche maintenant. Quel est le livre que vous avez aimé petit et que vous avez ensuite racheté pour des proches ?

Laurent Audouin : Les livres que j’aime offrir aux proches ne sont pas des livres lus petits mais plutôt ado ou jeune adulte : « Et le singe devient con » de François Cavanna est sûrement mon MUST !

– La Licorne à Lunettes : Alors là, vous m’avez eu, je ne m’y attendais pas. Bon, allez un petit scoop, quel est le livre que vous êtes en train de lire ? Ou celui que vous venez d’acheter pour l’un de vos enfants ?

Laurent Audouin : Je vais relire les Cavanna, justement, cette interview m’a redonné l’envie de les retrouver. Quant à mes enfants, ils sont dans les romans de la série EU4 (Nathan, Syros) en ce moment.

– La Licorne à Lunettes : Par ma corne magique, il paraitrait que la prochaine enquête de Mirette et Jean-Pat va se passer au Brésil… Bonheur ! Mais n’est-il pas également question de porter ces héros au petit écran ? Allez, ne faites pas tant de mystères, racontez-nous un peu…

Laurent Audouin : Eh bien, je pars mi-juin à Rio pour faire les photos nécessaires au nouvel album de « Mirette »…  Je pars donc avec le manuscrit de Fanny Joly pour photographier et m’imprégner de chaque endroit de l’histoire. Quant aux dessins animés (52 épisodes), ils seront diffusés à partir de l’Automne sur TF1 (TFOU, le samedi matin). Il y aura 52 épisodes de 11 minutes… Et ceux que j’ai vus terminés sont hyper sympa ! On retrouve tout l’esprit des albums.

creature lagon maudit– La Licorne à Lunettes : Enfin, votre dernier ouvrage « La créature du Lagon Maudit » vient de sortir, quelles ont été vos sources d’inspiration principales ? Quel a été le déclencheur pour créer l’univers graphique : un début d’histoire par l’auteur ou des croquis de votre part ?

Laurent Audouin : Pour la nouvelle série « Cinémonstres » (ed. Sarbacane),  j’ai rencontré l’auteur Stéphane Tamaillon et d’emblée je lui ai proposé de créer un univers proche de ce que j’adorais enfant (toujours dans ma jeunesse,  finalement) : l’ambiance de l’émission « La dernière séance » présentée par Eddy Mitchell au début des années 1980… Et, où je découvrais avec gourmandise des films fantastiques et cultes. Nous avons imaginé ensemble une série d’albums où dans chaque épisode, l’équipe de tournage de films se trouve confrontée à chaque fois à une créature étrange, un extraterrestre ou un autre personnage fantastique ! On est finalement entre le cinéma de genre et Scoubidou.

Et voilà, c’était la fin de cette séquence interview, « et le rideau sur l’écran est tombé ». Un très grand merci à Laurent AUDOUIN. Courez vite dans votre librairie pour faire la razzia sur ses livres, vous aurez peut-être la chance de le rencontrer lors d’une prochaine signature.

À suivre…

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *