Lulu et la nuit des sept contes

(c) Magnard Jeunesse
(c) Magnard Jeunesse

Moi, les « Lulu Vroumette » je les aime GRAND comme ça ! Il faut bien un album de cette taille (30 x 35 cm) pour qu’on puisse se plonger profondément et confortablement dans toute la poésie des mots de Daniel PICOULY et l’univers féérique de Frédéric PILLOT.

On retrouve notre célèbre petite grenouille et sa bande de copains pris au milieu d’une aventure incroyable : le Grand Recueil des contes a disparu alors qu’approche la nuit du Solstice d’Hiver. Si jamais ces contes ne sont pas lus, le jour sera remplacé par une nuit éternelle… C’est la Fée Clochette qui les a prévenus : le Palais des Contes est désert. Etrange, étrange. Arrivés au coeur du Palais, ils trouvent le gardien des Histoires désespéré.

(…) la nuit du Solstice d’Hiver, un instant magique où les jours sont allongés et les nuits raccourcies, sauf si les contes ne sont pas lus.

Rien-ne-sert le lapin malin semble avoir bien combiné son arnaque : puisque les contes ont disparus, alors il faudrait lire ceux qu’il a écrit, où très étrangement les héros sont des lapins ou sont roux, ou les deux à la fois. Lulu s’y oppose, ces contes sont détournés, cela ne fonctionnera pas. Quand soudain depuis la salle du Grimoire, la colère des personnages des contes se fait entendre.

Nous voulons partager, choisir nos rôles, changer d’emploi. 
Sinon dès ce soir, nous ferons la grève à Il-était-une-fois.

L’heure est grave, il faut agir et vite. Lulu monte sur la scène et explique avec passion combien elle aime les contes tels qu’ils sont.

C’est trop bon d’avoir peur, de frissonner, s’évader, rire, pleurer et rêver avec… des mots, des mots !

(c) F. Pillot
(c) F. Pillot

L’Ogre, Cendrillon, le Loup et la Belle au bois dormant ne l’entendent pas ainsi. Lulu réussira-t-elle à les convaincre de conserver leur rôle si unique et si utile dans la construction des enfants lecteurs ? Le Grand Recueil sera-t-il retrouvé à temps ? Pour cela, il faut lire le livre… 🙂

Encore une fois les illustrations de Frédéric Pillot (qu’on aime avec Raoul Taffin, qu’on adore avec Thérèse Miaou et bien d’autres encore comme le chien Edmond et le Voleur d’Anniversaire) sont prodigieuses, toujours dans un mouvement, une dynamique pour ces bouilles tellement attachantes. Tiens, d’ailleurs, si vous cherchez bien, vous trouverez Victor le Voleur d’Anniversaire parmi les personnages de contes (juste derrière le Chat Botté, mais chut…). 

Un voyage direct dans l’univers magique des contes de Noël, toujours avec une touche d’humour et une lumière incroyable. Des tableaux de maître ! 

(c) F. Pillot
(c) F. Pillot

Mon petit cadeau : une jolie dédicace pour ma nièce Camille ! 

Auteur : Daniel PICOULY
Illustrateur : Frédéric PILLOT
Edition : Magnard Jeunesse – Album – 40 pages – 16,90 euros
Année : Novembre 2016


Du même auteur : 
– Toute la collection de Lulu Vroumette et notamment Lulu et le cheval qui danse
– La série des Chabadas 

Du même illustateur : 
– Toute la collection de Lulu Vroumette
– La série Thérèse Miaou avec G. Moncomble
– La série Raoul Taffin avec G. Moncomble
– La série Edmond le chien avec Thibault Guichon
Le voleur d’anniversaire avec L. et O. Souillé

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *