Il était trop de fois

il-etait-trop-de-foisEnvie d’une petite dose d’humour tout de rose vêtue ? Non ce n’est pas une fraise Tagada, c’est l’une des dernières petites friandises des Editions Thierry Magnier : Il était trop de fois, illustrée par le génial et talentueux Ronan Badel.

Mais il était trop de fois quoi ?

inter1-il-etait-trop-de-foisC’est l’histoire d’un loup, grand et méchant… Et tout irait bien dans le meilleur des mondes des méchants loups, si le lecteur (ou l’éditeur 😉 ) ne mettait pas dès la deuxième page son petit grain de sel.

Non ! Pas de loup ! (…) Pourquoi pas un gentil chien très mignon ?

inter2-il-etait-trop-de-fois2Et voici notre bête féroce qui laisse la place à un petit caniche… rose. Ok, là c’est sûr, ça va dégénérer. Dès lors s’enchaîne une série de rebondissements pour satisfaire l’un après l’autre les « désirs » du lecteur.

NON, pas de pigeons à dévorer (et les microbes!). NON, pas de bonbons (mauvais pour les dents !). NON, pas de carnages (c’est trop violent) : une bonne soupe de navet à partager en animaux, c’est bien mieux. Ouhla effectivement, on est bien loin du Grand Méchant Loup assoiffé de sang de Petit Chaperon Rouge ou de dodus cochons…

inter3-il-etait-trop-de-fois3Tout tendrait à satisfaire les caprices de ce lecteur un peu trop présent si la flatulente conséquence d’une soupe au navet n’allait pas tout faire « exploser ».

STOP ! Les caca-pipi-prout dans les histoires, ça suffit (…) ! Creusez-vous un peu la cervelle quand même !

Et là, c’est la critique de trop : les personnages de l’histoire se révoltent contre ce censeur autoritaire ! Et c’est le drame… pour le plus grand plaisir du Grand Méchant Loup !

Dans ce petit livre, en format pocketto (pocket à l’italienne 😉 ), Muriel Zürcher nous narre une fable des plus hilarantes sous le trait acerbe et désopilant de Ronan Badel. On retrouve le style de Loup Gris (avec Gilles Bizouerne) en un plus épuré et plus décalé. J’y trouve personnellement un peu du ton de Grand Méchant Renard et des situations absurdes que rencontrent les animaux.

On a adoré !

Et petit cadeau en prime : une adorable dédicace de Ronan Badel lors d’une session signature au Divan Jeunesse.
dedicace-ronan-badel-foisdedidace-ronan-badel

 

 

 

 

 

 

Auteur : Muriel ZÜRCHER
Illustrateur : Ronan BADEL
Edition : Editions Thierry Magnier – 32 pages – 10,90 euros
Année : Août 2016

Note : 16/20


Du même illustrateur :
– La série Emile de Vincent CUVEILLER
– La série Cucu la Praline de Fanny JOLY
– La bonne humeur de Loup Gris de Gilles BIZOUERNE
– Le jour où le Loup Gris est devenu bleu de Gilles BIZOUERNE
– Les Soeurs Ramdam
– Oumpapoose cherche la bagarre
– Le meilleur livre pour apprendre à dessiner une vache
Les Bacon Brothers : Retour en Amérique


Voir un interview de Ronan Badel

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *