Search results

14 results found.

Cinémonstres : L’abominable Docteur Mouche

(c) Sarbacane

Ça vous dirait un petit roadtrip dans la « riante Transylvanie » ? Non ? Pourquoi donc ? C’est très revigorant ce climat lugubre et surtout ça vous vivifierait les sangs. Ayez confiance, suivez-moi… En un éclair et deux coups de tonnerre, le décor du 3e tome des Cinémonstres est planté. Revoici notre professeur Pikaboo (chéri, fais-moi peur !) au cœur d’une nouvelle expérience scientifique, plutôt effrayante, et aux prises avec une drosophile un peu trop affectueuse… enfin presque…

C’est justement ce décor grand-guignolesque qu’a choisi le réalisateur Harry Hausen pour tourner son nouveau film « Le retour de la vengeance de Frankenstein ». Tout un programme pour vous « titiller le trouillomètre » !

Il y a embrouillamini en Transylvanie.

Un fiacre macabre surgit dans la nuit obscure et sombre (c’est le minimum) et conduit notre petite troupe, Brooks et son ouistiti Pikwik en tête, vers le Manoir du Professeur. (Je vous conseille une lecture sous la couette, de nuit, dans une maison bien silencieuse, avec lampe torche, histoire de corser un peu l’ambiance, frisson garanti).

Continue Reading

Interview croisé : Laurent Audouin et Stéphane Tamaillon parlent de leur collaboration sur le 3e Cinémonstres « L’abominable Docteur Mouche »

Laurent Audouin : Dis moi Stéphane, c’est notre 3e Cinémonstres, comment t’es venue l’idée de cet Abominable Docteur Mouche ? Un mauvais souvenir de ton professeur de biologie au collège ?

Stéphane Tamaillon : Comme toujours, c’est un hommage au cinéma fantastique et aux films que j’ai découvert enfant en regardant l’émission La Dernière Séance. Eddy Mitchell y programmait des classiques comme les Frankenstein des années 1930, le Dracula avec Bela Lugosi ou ceux avec Christopher Lee et La Mouche Noire. L’histoire, si elle tourne autour du Docteur Mouche, joue avec de multiples références, anciennes ou plus récentes, comme l’hilarant Frankenstein Jr de Mel Brooks. Mais si les parents s’amuseront de ces clins d’œil, les enfants liront au premier degré une aventure pleine d’humour et d’aventure. 

Continue Reading

Cinémonstres : Menace d’outre-espace

Sarbacane
Sarbacane

Le célèbre réalisateur Harry Hausen et sa fille Brooks sont de retour ! Au pays des gla-gla, au pays des Glaçons de l’Espace… La Menace rode (et elle a une sale tête, c’est moi qui vous le dit).

Le pitch : un M.E.N.I. (Machin Etrange Non Identifié) vient de s’écraser sur une base militaire au nord de l’Alaska. Après un temps de sidération intersidéral, le professeur Peekaboo flanqué du Colonel Stan O’Attention et de son aide de camp Jenny Harsh (qui a perdu son sourire et son sens de l’humour au fond d’une crevasse sans doute) décident de ramener le vaisseau très spécial pour l’étudier. Ils avaient bien besoin d’un phénomène parano-normal de ce genre alors que l’arrivée du Maître de la Pellicule est imminente !

Dans ce 2e opus des Cinemonstres, on retrouve toute la fameuse équipe de tournage autour du colérique et broyeur-mixeur de mots, le terrorrible Harry Hausen, les comédiens Edward Braveheart au coeur d’artichaut et Rose Glamour qui veille au grain des écarts du « playboy du permafrost », Brooks qui mène l’enquête malgré le stalactite qui lui pend au nez et son fidèle Pikwik, un coquin amateur de singeries en tous genres (forcément, un ouistiti).

Continue Reading

Cinémonstres : La Créature du Lagon Maudit

Sarbacane (c)
Sarbacane (c)

Et bien voilà, encore un grand coup de coeur ! Et ce n’est pas uniquement parce que je suis fan de l’univers graphique tout en rondeur et en détails minutieux d’inspiration BD de Laurent AUDOUIN.

C’est aussi parce que le concept de cette nouvelle collection qui rappelle les films de séries B sortis de « La dernière séance » et les aventures burlesques de Scoubidou & Samy me touche particulièrement. Du monstre en plastique plus vrai que nature pour se faire peur, façon grand guignol. Du fantastic-toc, un régal !Dessin-animé-scoubidou

Un joyeux mélange de références pour les connaisseurs et un univers à découvrir – très vite attachant – pour les plus jeunes. Pas besoin d’être cinéphile pour comprendre l’histoire, on entre dans l’intrigue facilement. Les mots de Stéphane TAMAILLON sont crépi-palpitant (on y reviendra plus tard…)

Continue Reading

La Team Sherlock – T.1 Le mystère Moriarty

(c) Seuil

Il se passe des choses bien étranges à l’internat du Collège de Comte-de-Phénix…

Plantons le décor : un collège international très prestigieux en Suisse, une nouvelle fournée d’élèves de sixième qui découvre l’illustre et impressionnant pensionnat. Mais un certain Jakob Schneider manque à l’appel, dès le premier jour de la rentrée, et sans aucune explication rationnelle.

Célandine et ses nouveaux amis, Haruko, une jeune japonaise un brin rebelle au style punk et à l’humour caustique, et Alejandro, un rat de bibliothèque fasciné par les sciences mais un peu low-profil, sont vite confrontés à une sombre histoire de disparition. Après Jakob, c’est au tour de Rupert. Témoin de l’agression d’un pensionnaire par une créature surnaturelle, Célandine est bien décidée à mener son enquête, avec l’aide de ses amis. Son intuition et sa perspicacité vont être mis à rude épreuve, mais la Team Sherlock est en marche, les suspects ne manquent pas : M. Watson, un bibliothécaire acariâtre, M. Marjoy, un professeur de sciences émérite…

C’est alors qu’un souffle glacé le saisit tout entier. Dans le couloir, la température avait brusquement chuté de plusieurs dizaines de degrés. Il y régnait désormais un froid polaire. Jakob exhala un nuage de vapeur, qui s’éleva doucement dans les airs. La volute se délita en filaments volatiles. Jakob continua à fixer l’endroit où elle s’était évaporée. Des yeux venaient d’y apparaître. Des yeux sans visage, sans tête, sans corps. Deux pupilles brûlantes, qui flottaient dans le vide et le scrutaient avec avidité.

Un thriller palpitant au coeur d’un établissement bien mystérieux, mené tambour battant par une équipe de choc : l’esprit de déduction et le courage de Célandine, l’humour décapant et l’impertinence de Haruko, aidé du timide et maladroit Alejandro puis du séduisant Peter. Un nouveau Club des Cinq façon Goonies se met en chasse, sur les traces du Mal légendaire… le fameux et redouté Moriarty, pour percer le mystère du fluide vital tant convoité et dont le secret semble férocement gardé par des Alchimistes depuis le XVIIIe siècle.

Continue Reading