Cornebidouille

(c) école des loisirs
(c) école des loisirs

Qui n’a pas déjà vécu cette scène ? Un enfant qui ne veut pas manger, un grand classique du conflit parent / enfant.

« Pierre, mange ta soupe ! Nan j’veux pas »

Et alors, quelle menace avez-vous trouvé, vous, pour vous en sortir et faire avaler la sou-soupe à bébé ? Le croque-mitaine ? Trop démodé. Le zombie de l’espace ? Trop futuriste. Le méchant ogre qui pue des pieds et des dents ? Vous y êtes presque. La trouvaille du père de Pierre, c’est la terrible sorcière Cornebidouille.

Mais Pierre est intraitable, il ne mangera pas sa soupe, et la menace d’une Cornebidouille ne lui fait pas peur… jusqu’à ce qu’elle entre cette nuit-là dans sa chambre ! « Horreur, malheur » ! Euh, non, Pierre ne se démonte pas face à la sorcière un peu stupide qui se fait berner au fur et à mesure de ses tentatives pour impressionner l’enfant.

Elle était laide, elle ne sentait pas bon, elle avait du poil au menton. Cornebidouille était son nom.

Qu’elle s’enfle à en devenir une montgolfière, qu’importe, Pierre reste impassible… Jusqu’à ce que la monstrueuse sorcière tente de s’en prendre à son doudou. L’heure est grave, il faut trouver une parade, et Pierre est un garçon malin. « Sorcière, sorcière, prend garde à ton « gros » derrière « fessu » aurait pu dire Pierre s’il avait lu La sorcière de la rue Mouffetard de Pierre Gripari (tiens, un autre Pierre).

Continue Reading

Il était trop de fois

il-etait-trop-de-foisEnvie d’une petite dose d’humour tout de rose vêtue ? Non ce n’est pas une fraise Tagada, c’est l’une des dernières petites friandises des Editions Thierry Magnier : Il était trop de fois, illustrée par le génial et talentueux Ronan Badel.

Mais il était trop de fois quoi ?

inter1-il-etait-trop-de-foisC’est l’histoire d’un loup, grand et méchant… Et tout irait bien dans le meilleur des mondes des méchants loups, si le lecteur (ou l’éditeur 😉 ) ne mettait pas dès la deuxième page son petit grain de sel.

Non ! Pas de loup ! (…) Pourquoi pas un gentil chien très mignon ?

inter2-il-etait-trop-de-fois2Et voici notre bête féroce qui laisse la place à un petit caniche… rose. Ok, là c’est sûr, ça va dégénérer. Dès lors s’enchaîne une série de rebondissements pour satisfaire l’un après l’autre les « désirs » du lecteur.

NON, pas de pigeons à dévorer (et les microbes!). NON, pas de bonbons (mauvais pour les dents !). NON, pas de carnages (c’est trop violent) : une bonne soupe de navet à partager en animaux, c’est bien mieux. Ouhla effectivement, on est bien loin du Grand Méchant Loup assoiffé de sang de Petit Chaperon Rouge ou de dodus cochons…

inter3-il-etait-trop-de-fois3Tout tendrait à satisfaire les caprices de ce lecteur un peu trop présent si la flatulente conséquence d’une soupe au navet n’allait pas tout faire « exploser ».

STOP ! Les caca-pipi-prout dans les histoires, ça suffit (…) ! Creusez-vous un peu la cervelle quand même !

Continue Reading

C’est à moi, ça !

Ecole des loisirs
Ecole des loisirs

Oooh wouïmbaoué, oh wouïmbaoué, oh wouïmbaoué. « Dans la jungle, terrible jungle… une grenouille trouve un oeuf ! »

Ah bah ce n’est pas banal ça comme début d’histoire. Mais voilà que le serpent pique l’oeuf à la grenouille, qui se retrouve juste après entre les serres de l’aigle, qui ensuite est intercepté par le varan, pour enfin après bagarre générale retomber sur la tête de l’éléphant…

« AÏE » crie l’éléphant qui a maintenant une bosse sur la tête… Ouhlala, grosse bêtise, ça va barder, c’est sûr ! « C’EST À QUI ÇA ? » hurle-t-il sur les 4 animaux un peu penauds. Et là, plus personne ne revendique l’oeuf de peur de se prendre un grand coup de trompe sur le popotin.

Finalement, à la surprise générale, l’éléphant rend à son primo propriétaire l’objet de sa bobosse et tout semble rentrer dans l’ordre quand tout à coup… la coquille se fend et l’oeuf éclôt…

Continue Reading

Clic

Didier Jeunesse (c)
Didier Jeunesse (c)

« Tu veux ma photo ? » Et bien OUI ! « Ok, alors je te l’offre ma bobine en photo,  tu ne vas pas être déçue !!! »

C’est ce que semblent dire ces étranges créatures sorties tout droit de l’imaginaire de Claudine MOREL. J’avoue une petite préférence pour Gilbert, le cheval bleu à la crinière blonde comme les blés. Gilbert ! Je t’aime !

Qui n’a jamais fait une séance délire dans un photomaton, hein ? Comment ça, les enfants ne savent pas ce que c’est un photomaton ? Mince, je suis vraiment une vielle Licorne alors 🙁

Ok alors qui n’a jamais joué avec le Clic-Clac Kodak où il fallait faire tourner la molette pour avancer et faire le 2e cliché ? Non plus ? Ben mince alors comme ne dirait pas Zazie…

Continue Reading

C’est pas toujours pratique d’être une créature fantastique : La Licorne

Des ronds dans l'O (c)
Des ronds dans l’O (c)

Hihi, forcément, ce livre est entré dans ma collection de Licorne-book ! Céline, spéciale dédicace pour toi, ma bien-faiseuse de Licorne à Lunettes.

J’aime tout : le concept absurdement farfelu, le style graphiquement acidulé, le ton totalement décalé, la mise en page « action à droite/réaction à gauche »et le petit bonus à la fin : un cours de dessin pour tout bien apprendre à savoir faire des Licornes.

« C’est TROP GENIAAAAAAAAL ! »

Ahhh cette mou dépité de la licorne désabusée devant son inadaptation… je craque !

Continue Reading