La Société des Pépés à Adopter

ÉMILIE CHAZERAND JE TE AIME TROP, TU ME DÉSOPILES GRAVE !

À lire de toute urgence, vos zygomatiques me diront merci ! Voici donc LA SOCIÉTÉ DES PÉPÉS À ADOPTER de la truculente fabricante de bonheur en pages, l’irrévéren-délicieuse Emilie Chazerand et de sa complice au coup de crayon bien barré qui te croque une brochette de personnages gratinés, la magistrale Joelle Dreidemy. Le tout concocté sous la houlette flamboyante du sarbacanien Tibo Berard

Prête, prêt pour le fatal pitch ? C’est parti :  « Sérieuse Dauphin est une enfant délaissée mais ultra-gâtée par des parents super riches mais super absents. Il n’y a qu’une chose qu’ils n’ont pas pensé à lui offrir : un pépé. Alors Sérieuse veut un pépé. C’est là sa dernière lubie, son caprice absolu. Heureusement pour elle, la Société des Pépés à Adopter a exactement ce dont elle rêve. »

Alors…

Merci pour ces moments de rires explosifs qui surgissent à toutes les pages,

Merci pour le regard illuminé (parfois halluciné) de ma fille m’écoutant lire à haute voix les élucubrations de Sérieuse et de son vieux fripon frippé d’Aimé Durillon, et leurs dommages collatéraux alentour,

Merci pour ces expressions croustillantes (et déclencheuses d’incontinences impromptues) telles que « face de pus », « tronche de phasme » et « pour que ce soit vite fini, vise les parties » qui deviendront cultes assurément,

Merci pour la liste de dingueries à faire (ou pas trop finalement, quoique) convoquant précieusement notre mémoire et les savoureux souvenirs d’enfance enfouis en chacun d’entre nous,

Merci pour mettre autant d’amour dans ces personnages si attachants qu’on a envie de les essayer, car l’essayer c’est l’adopter,
Merci pour les licornes,

Merci pour cet ode à l’enrichissement intergénérationnel,

C’est tout ? Non

Merci pour cette douce folie trépidante qui nous emporte loin du gris-gris quotidien,

Dis c’était quoi le nom de ton père à toi ? Moi c’était Antoine.

Foncez acheter ce livre et l’oeuvre intégrale de Emilie Chazerand sinon… Ben sinon, je boude jusqu’à ce que la culpabilité qui est en vous vous crie d’aller chez votre libraire, nom de nom. (Hmm je crois que ma fanitude c’est un poil vu, mais bon, quand on aime, on aime).

————

Autrice : Emilie CHAZERAND
Illustratrice : Joëlle DREIDEMY
Edition : Collection Pépix, Sarbacane, 208 pages, 10,90 euros
Année : Septembre 2019

—————

De la même autrice chez Sarbacane : 
– Falalala (à paraître)
– Ma vie moisie, Dieu et moi Shirley Banana avec Joëlle Dreidemy
– Les choukachics magiques avec Aurélie Guillerey
– Le génie de la lampe de poche (chroniqué ici) avec Joëlle Dreidemy
– La fourmi rouge (chroniqué ici)
– Jean-Jean à l’envers, avec Aurélie GUILLERET
– La petite sirène à l’huile

Et Chez Gantier-Languereau
– Cette année j’ai cantine ! (chroniqué ici)
– La soeur des vacances
– Le bébé s’appelle Repars
– Quand je serai reine
– Les papas de Violette (chroniqué ici)
– Mon Pépé

Et aussi : 
– Le Grizzli Virus avec Amandine Piu chez L’Elan Vert (chroniqué ici)
– L’ours qui ne rentrait plus dans son slip,  Edition Benjamin Media (CD audio) avec Félix Rousseau
– La vérité vraie sur Mireille Marcassin, Edition Benjamin Media (CD audio) avec Amandine Piu
– La série Suzon dont : Suzon part en pique-nique & Suzon et la chasse au trésor, avec Amandine Piu chez Gulf Stream
Quel morfal, ce Gwendal ! aux éditions Les deux coqs d’or, (chroniqué ici)
– Moi Président, aux éditions Les deux coqs d’or
– Chère Mamie avec Charles Dutertre chez L’Elan Vert
– L’horrible Madame Mémé, avec Amandine Piu chez L’Elan Vert
– Y en a qui disent, avec Maurèen Poignonec chez L’Elan Vert
– Apocalypsis, une série fantasy chez Matagot/Nouvel Angle.

De la même illustratrice chez Sarbacane : 
La Sorcitresse
– Popy la Tornade et Popy sauve le monde
– L’ogre à poil(s) avec Marion Brunet
– Perséphone au téléphone avec Anne Schmauch

– La série Hotel des Frissons avec Vincent Villeminot chez Nathan
– La famille au poil avec Ingrid Chabbert chez Slalom

– Colin de l’espace chez Witty
– Le prince de la bavouille chez Milan

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *