Les papas de Violette

C’est une maladie d’avoir deux papas ? 
N’importe quoi, dit Violette. 
Mes papas, ils s’occupent trop bien de moi. 
Je les aime tous les deux, et puis c’est tout. »

Un album plein d’intelligence tout en tendresse et en finesse pour évoquer les familles homoparentales.

Joli coup de coeur pour ce texte en rimes légères mais qui sonnent juste de Emilie Chazerand et le trait subtil des illustrations délicates et parfois drôles de Gaëlle Souppart.

 

 

Autrice :Emilie Chazerand
Illustratrice :Gaëlle Souppart
Edition : Gautier-Languereau – 32 Pages  – 10,50 euros
Année : Mars 2017

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *