Brindille et Ficelle

(c) Didier Jeunesse
(c) Didier Jeunesse

Deux soeurs qui écrivent un livre sur… deux soeurs ! Ah ben ça par exemple ! Y aurait-il un brin d’autobiographie ? Sans nul doute car autant de roublardises et de méchancetés, ça sent le vécu ! Chipies et compagnie au pays de Fifi Brindacier ! Enfin, c’est surtout Ficelle, la soeur terrible : un mélange explosif entre Sophie de la Comtesse de Ségur et Satanas des Fous du Volants. Amour, gloire et beauté, à côté c’est Tchoupi chez les Bisounours. 

Depuis que Brindille, l’aînée sage et obéissante, est entrée à la grande école, elle n’a plus le temps de jouer avec sa petite soeur, Ficelle la peste : c’est sérieux maintenant, elle doit faire ses devoirs, et cela semble la ravir. Tout le contraire de la cadette, jalouse comme un pou (il faudra vérifier un jour l’origine de cette expression dégradante pour la famille de ces Pediculus Humanus Capitis).

Continue Reading

Enquête avec Léa

(c) Rageot
(c) Rageot

Dans la famille « jeunes enquêtrices », je voudrai… Léa ! Bonne pioche ! Après Mirette, Agatha, Anouk, Scarlett, au tour de Léa. Ok j’avoue un gros petit faible pour ce type d’aventures.

Le principe narratif de ce roman pour jeunes lecteurs : se glisser dans la peau de Léa, rentrant en CM2, qui avec ses deux amis, Brayton et Maxime, se lance à la poursuite de cambrioleurs, bien décidés à démasquer les coupables. Pas toujours évident quand on est fille de gendarme et que l’on est souvent livrée à soi-même. Heureusement, pour faciliter la progression de l’enquête, Léa note ses impressions dans un carnet confidentiel (strictement interdit aux parents).

Continue Reading

Rita et Machin à l’école

Gallimard Jeunesse (c)
Gallimard Jeunesse (c)

Comment le génie d’un trait de crayon à papier associé à une touche de couleur peut donner vie à deux personnages attachants : Rita, une petite fille d’environ 6 ans et son chien sans nom, Machin.

Chien réel ou Doudou qui prend vie dans l’imaginaire de sa petite maîtresse, telle est la question qu’on peut se poser.

Ce matin-là, Rita ne veut pas partir à l’école sans Machin. Astuce, elle le glisse dans son cartable avec moult recommandations de ne pas bouger, de rester bien sage… Mais bien sûr, on va y croire, tiens ! C’est mal connaître ce coquin de Machin qui, dès qu’il en a l’occasion, gribouille sur les dessins des enfants, perturbe le cours de gymnastique, pique les frites à la cantine, lance une bataille de boules de neige qui dégénère… Bref, les pires bétises qu’on pourraient imaginer, et tout ça, ni vu ni connu. Malin ce Machin !

Des situations de la vie quotidienne revue sous la mine du crayon d’Olivier TALLEC, c’est pointu, c’est cocasse. Une illustration forte par page, peu de texte mais toujours impactant.

Auteur : Jean-Philippe ARROU-VIGNOD
Illustrateur :  Olivier TALLEC
Edition : Gallimard Jeunesse
Année : 2012

Note : 14/20


Dans la même collection :
– Rita et Machin
– Rita et Machin à la piscine
– Rita et Machin à la place
– Rita et Machin partent en vacances
– Rita et Machin au zoo
– …

 

Continue Reading

Youpi à l’école

Hachette (c)
Hachette (c)

On parle de grands livres fondateurs… Et bien, il en existe aussi des petits et pas si petits que ça, finalement. Ce livre est toujours dans ma bibliothèque et je l’ai racheté pour ma fille Théa dans une nouvelle édition. Chacun le sien, chacune ses souvenirs liés à ce livre, puisqu’il nous aura accompagné toutes les deux en tant que jeune lectrice.

Comme pour tous les enfants, le premier jour d’école primaire est un grand jour, et c’est le cas de Youpi : cartable en bandoulière, plume et encrier, calculs au tableau noir, jeux de billes dans la cour, le programme de cette première journée est dense.

Hachette (c)
Hachette (c)

Mais Youpi est un élève sage, qui s’applique, contrairement à Pouf et Noiraud. Mme Griset est très fière de lui, si bien qu’à la fin de la journée, notre petit écolier rapporte 3 bons points.

Un univers doucement rétro, un clin d’oeil à notre enfance mais des valeurs toujours actuelles sur le plaisir d’apprendre et les bandes de copains à l’école.

 

Auteur / Illustrateur : Pierre PROBST
Edition : Hachette – Petite Fleur
Année : 1955

Note : 16/20


Dans la même collection :
Youpi au Zoo

 

Continue Reading

Gloups

Ecole des loisirs (c)
Ecole des loisirs (c)

Déjà tout bébé, Gloups n’était pas très sage… mais très glouton. Cela arrive aux meilleurs d’entre nous, non ? Comment résister aussi quand on est un petit montre toujours affamé et qu’on a une petit soeur aussi craquante, un chien appétissant ?

Pour son premier jour d’école, Gloups écoute les recommandations de sa maman : « tu es grand maintenant et tu dois comprendre qu’on ne fait pas toujours ce qu’on veut dans la vie! » Gloups promet à sa maman de redoubler d’efforts mais les tentations sont nombreuses : dévorer les livres, raplaplater Loulou, croquer Martin pendant la sieste ou la jolie Rose… ahhhhh, c’est trop dur pour ce Gloupson.

Ouf, la journée est passée et ce petit monstre a su résisté, même au poisson rouge. « Bravo ! » le félicite la maîtresse qui s’approche un peu trop près…

Un livre à acheter tout de suite ! Si le sujet est classique – un petit monstre d’enfant qui fait plein de bêtises – le texte et les illustrations sont exceptionnelles d’originalité. On entre tout de suite dans l’univers un peu fou de Marianne Barcilon (Princesse coquette, la tétine de Nina) et on n’a pas envie d’en ressortir. C’est frais, c’est drôle et il y a toujours une jolie leçon à retenir.

Auteure : Christine NAUMANN-VILLEMIN
Illustratrice : Marianne BARCILON
Edition : Kaléidoscope – Ecole des loisirs
Année : 2008

Note : 16:20

Voir le site de Marianne BARCILON


Des mêmes auteure/illustratrice :
– La princesse coquette
– La tétine de Nina
– Pincesse copine en chef
– Un amoureux pour Nina
– Thomas n’a peur de rien

Continue Reading