J’ai 14 ans et ce n’est pas une bonne nouvelle

Dès la 4e de couverture, le ton est donné. Il n’y a pas d’échappatoire et l’on reste sans voix devant le constat glacial d’Efi : elle a 14 ans et comprend en quelques pages que son destin n’est plus entre ses mains, sa famille a décidé de la marier.
 
“En rentrant du collège ce jour-là, assise sur la mobylette d’oncle Blabla, même si j’ai mal aux fesses et que le chemin n’en finit pas sous le soleil qui devant nous rougeoie, je suis convaincue que le monde m’appartient. J’ignore encore que je me trompe et que c’est moi qui, depuis ma naissance, lui appartiens.”
 
Au fil des pages, la désillusion s’empare d’Efi. Elle ne comprend pas : ses parents l’ont envoyé faire des études, pour avoir une autre vie. Mais au retour chez elle pour les vacances après 6 mois d’absence, tout bascule et ses rêves s’écroulent. Le poids de la tradition, la fin de l’innocence, ses rêves d’avenir s’effondrent. Après l’incompréhension et la sidération, la peur s’installe, puis la révolte monte. Trahie, par sa propre famille. Devenue une marchandise. C’est impossible, le goût de la liberté est plus fort, il faut réagir. Mais comment ? Le temps presse et l’étau se resserre sur ce qui lui restait d’espoir d’un éventuel retournement de situation.


Pas d’indication de lieu dans le récit. Comme on le lit, « peu importe où se passe cette histoire, car elle pourrait se dérouler dans le monde entier. »
 
Ce texte se lit les dents serrées. On écoute la voix d’Efi comme un appel au secours. Voix extérieure quand elle questionne ses proches pour implorer de l’aide, voix intérieure quand elle est seule, perdue, terrorisée mais pleine de courage et déterminée. Ce texte court et engagé est le portrait vibrant « d’une adolescente rebelle qui incarne le cri silencieux de douze millions de jeunes filles, mariées de force chaque année. » Toujours d’actualité.
Un texte comme un manifeste, urgent, nécessaire, douloureux où brille néanmoins un éclat d’espoir. La voix d’Efi pour la voix des femmes.


Autrice : Jo WITEK
Edition : Actes Sud Junior – 128 pages – 14 euros – ISBN 978-2-330-14521-7
Année : Février 2021

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *