Le Journal de Gurty – (T. 1)

Rien qu’au regard de votre gentil petit toutou, vous avez l’impression qu’il veut vous exprimer quelque chose ? Une odeur de poulet grillé et ses moustaches frétillent ? Le son des cigales sonne pour lui comme l’heure de la balade ? Vous vous appelez Gaspard, vous aimez prendre le train et vous êtes le roi du CACAmouflage dans les couches d’enfants ? Alors, méfiez-vous, vous vivez peut-être avec Gurty, cette petite boule de poil libre comme l’air et capable des pires bêtises.

J’ai été curieuse, j’ai voulu connaître Gurty.

Parmi les répliques qui m’ont bien fait extraglousser dans mon bain (oui, j’ai lu ce roman dans mon bain, et alors, M. Pennac il a dit qu’on peut lire où on veut d’abord, na !), je note ces friandises qui vont entrer dans mon panthéon des punchlines efficaces : – « La queue des chiens en dit long même quand elle est courte ».

– « Ouvre ta gueule et ferme ta bouche. »
– « C’est alors… qu’il ne s’est rien passé. »

et enfin : « Quel bonheur ! Y a pas à dire, être heureux, ça fait plaisir. » Petit coups de coeur personnel pour le chat Tête de Fesses, le bien nommé, qui m’a fait penser à quelques uns de mes congénères, comme quoi… Et à la douce Fleur des champs, spécimen un brin déjanté comme chienne, tout droit sortie d’un cartoon.

Une chronique estivale en Provence vue à hauteur de (truffe et de derrière de) chien, au jour le jour, entre la Saint Glinglin et la Saint Perlipopet. Attention Chien Pas Méchant mais Crottes Nucléaires ! Scatophobe s’abstenir 🙂

Tome 2 : « Parée pour l »hiver » ou comment dézinguer une rivale (Gaspard est SON humain, non mais)

Tome 3 : « Marrons à gogo » sur une sombre histoire automnale de kdnapping animal… Tête de Fesses va passer un sale quart d’heure on dirait…

Auteur : Bertrand SANTINI
Edition : Sarbacane – Collection Pepix – 144 pages  – 9,90  euros
Année : Mai 2015

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *