De cape et de mots

(c) Didier Jeunesse
(c) Didier Jeunesse

Dès le prologue, le ton est donné : « Oyez, oyez l’histoire de Serine, demoiselle à la langue affutée, qui sauva un royaume avec trois mots ».

Accrochez-vous bien, car dès les premières pages, ce roman décapant et plein de fantaisie va vous embarquer dans une aventure époustouflante, où les rebondissements s’enchainent jusqu’à la dernière page. Une héroïne intrépide à la langue bien pendue, un séduisant bourreau au grand coeur, une intrigante ambitieuse prête aux pires bassesses pour briller, un sombre sbire aux desseins machiavéliques, un royaume pourri par les faux-semblants : tous les ingrédients sont réunis pour un cocktail explosif.

Ouvrons la porte…

Malgré ses 17 ans, Serine ne se résout pas à se marier, même pour sauver sa famille de la pauvreté ! Elle en a décidé autrement. Bravant les mises en garde de sa mère, elle s’envole pour une croisade au destin spectaculaire : devenir demoiselle de compagnie au palais royal.

Or, il va falloir beaucoup d’audace et de franc-parler à Serine pour se faire une place à la cour, la réputation tyrannique de la Reine n’est pas une légende. La Dame de Coeur d’Alice aux Pays des Merveilles n’aurait rien à lui envier : les têtes des demoiselles tombent au fur et à mesure. Jalousies, hypocrisies, manigances et perfidies en tous genres entourent la jeune fille qui ne se laisse pas déstabiliser. Malgré certaines maladresses qui auraient pu lui être fatales, ses éclairs de génie et autres fulgurantes réparties lui permettent de trouver grâce aux yeux de la Reine. Douée pour l’improvisation, les mots deviennent ses armes, de véritables bottes secrètes qui font mouche !

À coup de pirouettes verbales et jeux de mots bien placés, la fraîche et impertinente jeune fille échappe régulièrement aux punitions de la Reine. Défi relevé ! Plus ou moins placée sous la protection royale, elle va cependant découvrir au fur et à mesure la face cachée de la cour et ses malversations. Les couloirs obscurs sont semés d’embûches… Une menace rôde autour de la couronne, et la curiosité de Serine n’est pas du goût de tous. Écartée malgré elle du giron de la Reine, elle revient à la cour d’une manière extraordinaire. Sous les traits incognito d’un bouffon effronté, véritable jongleur de bons mots, Serine va vite se retrouver au coeur d’un terrible complot dans lequel le Secrétaire du Roi, un sinistre et mystérieux personnage, parait mêlé. Un combat alors va s’engager entre le Bouffon rusé et le vénéneux Secrétaire…

Saurez-vous percer le mystère de l’esperlune ? 

(c) FVesco
(c) FVesco

Inutile de vous dire que j’ai ADORÉ ! Quel rythme, quelle fraîcheur, quel vent de liberté et d’audace ! Flore Vesco nous campe dans ce premier roman très réussi les tribulations d’un héroïne surdouée qui prend son destin en main.

Tout à la fois ingénue, clown, espionne, justicière, Serine est un fabuleux personnage multi-facettes. J’ai aimé y retrouver l’impertinence de Fanfan d’Alexandre Jardin, la perspicacité de Fantômette, l’aventure chevaleresque des films de capes et d’épées avec Jean Marais (Le Bossu), Gérard Philippe (Fanfan la Tulipe) ou J.P. Belmondo (Cartouche), l’ambiance de la cour au temps de François 1er façon Fernandel (notamment pour le clin d’oeil à  la scène de torture), la précision des mots qui tuent du Ridicule de Patrice Leconte. Et même un petit clin d’oeil au Deux gredins de Roald Dahl et leurs meubles collés au plafond.dedicace-cape-mots

Et quelle langue, quel style, quel humour ! Néologismes à se tordre de rire, humour noir et jeux de mots, charades et contrepèteries, notes de bas de pages farfelues complètement irrésistibles… Un délice un brin déjanté ! Totalement indispensable !
Et le plaisir d’une jolie rencontre sur le Salon de Montreuil pour une dédicace.

Auteure : Flore VESCO
Edition : Didier Jeunesse – 192 pages – 14,20 euros
Année : Juin 2015


Du même auteur : 
– Louis Pasteur contre les loups-garous

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *