Cucu la praline gagne le gros lot

Folio cadet
Folio cadet

Vous connaissiez Fifi Brindacier ? Vous connaissiez Le Petit Nicolas ? Mais connaissez-vous Angèle CHAMBAR ? Un asticieux mélange des deux, sorti tout droit de l’imaginaire – ou presque, on sent le vécu – de Fanny JOLY.

Angèle a 8 ans et 2 problèmes : ses frères, Jean-Maxime (Jean Max ou Mad Max) 11 ans et Victor 9 ans. Pas facile de se faire respecter au quotidien, la cohabitation, c’est une question de stratégie et d’organisation. Heureusement, il y a Machouillou (son lion-doudou), Chloé la super copine de classe et surtout Kévin Truffe, le garçon le plus génial de la terre. Si, si, c’est vrai, ce ne sont pas des bobards ! Il sent bon le citron et il écoute Angèle quand elle parle, CQFD !

Dans ce 9e opus (ehhh oui faut pas croire, mais à 8 ans on a des tas et des tas de choses à raconter dans son carnet secret, la vie est bien remplie), trois nouvelles histoires truculentes de Cucu la Praline – euh pardon, c’est interdit de l’appeler ainsi, sinon elle déclenche son alarme sanglots turbo.

Tout d’abord, Angèle se retrouve à la fête du TCR (Tricot Club de Rigoville) entraînée par Mémé Chambar « himself ». Tenue de circonstance oblige, tout le monde est habillé en costume tricoté, la trop-pas classe. Et qui gagne le super mega lot de la Tombola ? Dans le mille, c’est Angèle. Un Turbotrico… mouaip, pas très utile, ou alors pour se venger de ses crapauds de frères en leur tricotant les pires Ridipulls… Niark, niark, niark.

Ensuite, c’est la cata à l’école : avec l’arrivée de tous ces nouveaux Kévin, cette sale peste d’Edith lance un grand concours de surnoms débiles. Imaginez un peu LE Kévin – pièce unique, il fait du violon et il est super bien coiffé – se faisant traiter de Kévinounet Troudenet. AHHHH, c’en est trop, y a pu de respect non mais ! Heureusement qu’Angèle est là pour le défendre. Angèle la Rebelle n’est pas toujours un petit Ange…

Enfin, destination Stage de Cirque pour les enfants Chambard : super chouette car Angèle est naturellement douée (et gracieuse me dit-elle de rajouter) mais pour ses récalcitrants de frères qui trainent des savates, ça va barder s’ils ne s’appliquent pas !

Toujours autant d’humour dans les anecdotes racontées par Angèle face à ses terribles frères. Y a pas à dire, y des morceaux de vécu dedans. Fanny JOLY nous croque cette demoiselle dans un style tendre et drôle, proche de l’univers du Petit Nicolas, mais en plus moderne et en jupe (parfois). On a tous un peu d’Angèle Chambar en nous…

On a plaisir à retrouver les illustrations du papa de Emile (qui veut se déguiser…), Ronan BADEL, qui sait parfaitement mettre en avant les traits de (mauvais) caractère de notre Cucu Nationale (Zut, je l’ai encore dit).

Une collection d’histoires pétillantes et drôles à lire en famille pour réconcilier les frères terribles et leurs adorables sœurs… ou pas 🙂

Auteure : Fanny JOLY
Ilustrateur : Ronan BADEL
Edition : Gallimard Jeunesse – Folio Cadet – 119 pages – Autour de 6 euros.
Année : 2016

Note : 15/20


cropped-Image-Licorne-CF-1.jpg

L’avis de Théa : Elle un peu coquine quand même, mais ses frères n’arrêtent pas de l’embêter aussi. Alors elle a raison de ne pas se laisser faire, na !


Lire l’interview de Fanny Joly


Cucu la pralineDans la même collection :
– Cucu la praline
– Cucu la praline est en pleine forme
– Cucu la praline s’envole
– Cucu la praline se déchaîne
– Cucu la praline met son grain de sel
– Cucu la praline mène la danse
– Cucu la praline n’a pas froid aux yeux
– Cucu la praline fait son cirque

Continue Reading

Oscar et le Médicus : Le pendentif magique (T.1)

Albin Michel (c)
Albin Michel (c)

« Et si le corps humain était un monde magique, extraordinaire dans lequel on pouvait voyager pour le découvrir et mieux l’appréhender ? »

L’aventure intérieure, vous connaissez ? Mais un voyage utile, pour soigner de l’intérieur. C’est l’idée originale de Eli Anderson, le célèbre médecin-écrivain. Vous avez peut-être déjà entendu parler de la série pour les ados, Oscar Pill, avec plus de 250,000 exemplaires… Pour ma part, je l’ai découvert via le titre « Oscar et le Médicus : le pendentif magique », sa dernière collection pour les plus jeunes.

Oscar a 9 ans et déjà un sacré caractère. Il habite Babylon avec sa soeur Violette, une rêveuse qui parle aux animaux, aux objets et aux plantes… ça peut parfois surprendre Oscar, mais pour elle, rien de plus normal. Dans le mystérieux parc de Cumides près de leur bicoque, Oscar a trouvé un pendentif magique qui lui donne un pouvoir incroyable : il peut voyager à l’intérieur de n’importe quel être vivant… Missionné par une mystérieuse Bérénice Wizzy pour retrouver son chien Royce, le voici qui tombe nez à nez avec un gros chien gourmand qui n’a pas l’air de bien digérer son repas. En un instant magique, le voici projeté dans l’estomac du chien, entouré d’ouvriers qui tentent de secourir Royce, menacé d’étouffement et d’ingestion.

On est proche du concept de la Cabane Magique et de ses petits frères. Le style est simple, l’intrigue pas trop compliquée mais très orginale pour que les jeunes lecteurs se laissent doucement prendre par le suspens. Côté images, on a le plaisir de retrouver les illustrations du papa de la collection Le Château Magique…

Si ça peut déclencher des vocations, pourquoi s’en priver…

Auteur : Eli ANDERSON
Illustrateur : TITWANE
Edition : Albin Michel Jeunesse
Année : 2014
112 pages.

Note : 13/20


Dans la même collection :
– Le mystère de la cape émeraude (T.2)
– Le grimoire qui sait tout (T.3)
– L’ordre secret des Médicus (T.4)
– Les cavaliers du ciel (T.5)

Continue Reading

Les apprentis Chercheurs : Sur la piste de l’arc-en-ciel

Nathan (c)
Nathan (c)

Comme tout le monde, vous vous êtes sûrement posé la question : qu’y a-t-il au bout de l’arc-en-ciel ? Une cassette remplie de pièces d’or ? Un coffret de bijoux ? C’est parce que Matt est impatient de savoir si cette histoire est ou non une légende qu’il entraîne sa soeur Lisbeth à la poursuite de l’arc-en-ciel. Mais vous-êtes vous posé la question : comment se forme un arc-en-ciel et pourquoi ?

Tout en cheminant avec les deux apprentis chercheurs sur la route de briques jaunes… euh non, ce n’est pas cette histoire… sur la route de campagne, le lecteur apprend discrètement les explications scientifiques de ces manifestations climatiques étranges… Malin !

Bizarre, cet arc-en-ciel paraît insaisissable… il semble reculer… nos deux amis arriveront-ils au bout ? Trouveront-il le sacré trésor ? Pourquoi cet inquiétant individu immense les interroge-t-il ? Et cette vieille femme qui semble une sorcière ? L’aventure est palpitante…

 

Un petit roman facile à lire seul dont l’intrigue permet malicieusement de comprendre les phénomènes naturels. On y retrouve les illustrations de Laurent Audouin, le papa de Mirette et Jean-Pat et de Sacré-Coeur

Auteur : Hélène MONTARDRE
Illustrateur : Laurent AUDOUIN
Edition : Nathan Jeunesse – Premiers Roman
Année : 2015

Note : 14/20

Feuilleter le livre 


Dans la même collection :
– Les apprentis Chercheurs : Des empreintes dans la terre
– Les apprentis Chercheurs : Un mystère sous l’océan

Du même illustrateur :
Les enquêtes de Mirette et Jean-Pat
Sacré-coeur

Continue Reading

L’énorme crocodile

L'enorme crocod

«Quoi de plus savoureux qu’un enfant dodu et bien juteux?» se dit l’énorme crocodile. Heureusement, l’horrible gourmand verra ses projets contrariés : il n’est pas si facile pour un crocodile de trouver un enfant à dévorer lorsque les autres animaux de la jungle font tout pour l’en empêcher.

Un livre qui fait doucement frissonner, juste ce qu’il faut d’effrayant pour attiser le suspens quant à la faim/fin de cet énorme crocodile un peu stupide et malchanceux, cette fois…

Auteur : Roald Dahl
Illustrateur : Quentin Blake
Edition : Gallimard Jeunesse – Folio Benjamin
Année : 1978 (ici 2013)

Note : 18/20

Voir le site consacré à Roald DAHL

Continue Reading

Les Chabadas : Course-poursuite dans le métro (5)

Belin Jeunesse
Belin Jeunesse

Vous connaissiez peut-être Lulu Vroumette ? Et bien, cette fois-ci, le talentueux joueur de mots, Daniel PICOULY, passe de la tortue aux chatons, en revenant avec une série « ébouriffante » : Les CHABADAS.

Petite présentation tout d’abord :
– les CHABADAS avec à leur tête Pym’s, Persan, Colette, Bogart, Blanche et Bébert,
– les MATOUVUS guidés par Z’yeux d’or, avec Accroche-coeur, Lagriff’, Poivre-et-sel, Tignasse et Zonzon.

Deux bandes de chats parisiens, plus ou moins de gouttières, qui se livrent quotidiennement une guerre de clans sans merci… enfin, presque, ils font la paix après chaque affrontement quand même…

Dans ce 5e épisode (il n’y a pas d’ordre chronologique, vous pouvez les lire indépendamment), une chose incroyable arrive : les Matouvus sont devenus gentils ! Ils ont offert à Blanche une invitation pour le grand événement parisien du moment: une exceptionnelle exposition sur les métros du monde entier. Vraiment bizarre ! Piqué par leur curiosité, la bande des Chabadas se rend Quai de la Rapée pour découvrir la plus vieille rame de métro qui semble prête à démarrer…

L’intervention d’un invité de marque est annoncée… Mais, à la plus grande surprise des Chabadas, c’est encore une ruse de Z’yeux d’or pour se faire mousser devant les invités. Certes, l’exposition est grandiose, et tous les détails des métros du monde sont bien mis en valeur, les Chabadas ne peuvent qu’admirer le travail de leurs ennemis préférés, même si ça fait rager intérieurement. Mais voilà qu’un événement inattendu bouleverse le triomphe de Z’yeux d’or en lui prenant la vedette : le plus vieux ticket du monde débarque de Londres dans un coffret prêté par Lors Chamallow et escorté par… Colette. Ahhhh, la rage des Matouvus est terrible et ils quittent l’exposition, écoeurés.

Mais la vengeance des humiliés ne tarde pas à venir et s’ensuit une folle course poursuite pour ce trésor de ticket… Qui l’emportera ? Qui des deux bandes se fera servir le fameux repas de paix par les perdants ?

Le texte est encore une fois de très haute qualité, un vocabulaire pointu, précis qui n’est pas donné de lire souvent dans les livres pour les enfants de cette tranche d’âge. Mieux vaut avoir un bon niveau de lecture et une bonne connaissance de la langue française. Côté images, un vrai régal, cette « Colonel Moutarde » est vraiment doué, c’est riche en couleurs et en détails cocasses. On aimerait bien les rencontrés ces chatons intrépides.

Le plus : une balade dans les rues de Paris pour les 5 premiers opus (dans les prochains numéros ce sera dans d’autres villes, à d’autres époques) où subtilement on apprend un peu d’Histoire. Ici l’histoire des métros du monde. On en ressort discrètement plus instruit. C’est malin. La dernière double-page reprend les lieux/chiffres clés plus en détails en y apportant un éclairage plus historique.

Auteur : Daniel PICOULY
Illustrateur : Colonel MOUTARDE
Edition : Belin Jeunesse
Année : 2015

Note : 16/20


Dans la même collection :
– Les Chabadas : Pym’s, Héros au grand coeur (1)
– Les Chabadas : Yeux d’or, Super star (2)
– Les Chabadas : Persan et les Nînchas volants (3)
– Les Chabadas : Bogart contre Charlock’omes (4)
– Les Chabadas : Love Story à Londres (6)
– Les Chabadas : Défi dans les arènes de Rome (7)
– Les Chabadas : Le Mystérieux Secret de Néfertiti (8)
– Les Chabadas : Branle-bas de combat chez les Gaulois (9)
– Les Chabadas : Les 4 chevaliers au grand cœur (10)

Continue Reading