Alma

Tome 1 – Le vent se lève

« Elle comprend que ses souvenirs étaient à l’échelle de sa taille d’enfant. Le monde qu’elle découvre n’a pas de fin et l’horizon recule à chaque fois quelle avance. »
 
À chaque roman, album, nouvelle ou conte, la musique des mots de Timothée de Fombelle vous happe et vous transporte vers un voyage dans l’imaginaire, toujours aussi intense. Il est pourtant question ici de réalité, sombre, où la fiction percute l’Histoire.
Le récit part des pensées d’Alma, une jeune fille en Afrique, projetée, malgré elle, dans un périple tragique, mêlant son passé, son présent et son avenir.

Encore une fois, l’alchimie des mots de Timothée opère. Dès l’annonce de cette trilogie, le cœur des lecteurs a battu un peu plus fort, répercutant comme un écho collectif l’appel d’une aventure hors normes qui les attendait, entre les lignes, aux côtés de deux héros au destin mêlé. Mais au sujet lourd et source de débats.

1786. Le vent se lève sur l’avenir d’Alma, le jour où son petit frère Lam disparaît. Quittant immédiatement sa famille et sa vallée d’Afrique qui la protégeait du reste du monde, celle dont le nom signifie Liberté se lance sur ses traces. Elle doit le retrouver, un grand danger le menace, elle le sent. Sa force la guide, bien que tout ce qu’elle va traverser soit entièrement nouveau pour elle : le danger, la violence, l’injustice. Mais ce n’est pas la peur des chasseurs d’hommes qui l’arrête, ni les intempéries d’un océan effrayant, ni les cris des captifs qui résistent. Ses yeux noirs brillent toujours intensément, comme le témoin d’une force intérieure qui la tient debout, coûte que coûte.

Au même moment, un jeune homme déterminé embarque sur un navire de traite en Europe avec une quête mystérieuse. Joseph et sa malice, ses tactiques pour conserver la confiance du terrible capitaine de La Douce Amélie, sa volonté au péril de sa vie vers cette « terre » promise, secrètement enfouie, en lui, dans son histoire. Houleuse traversée au cœur de ce commerce triangulaire dont l’histoire glaçante parait peinte sans filtre.

Et ces personnages ! Incroyablement attachants encore une fois, brossés avec précision dans une langue sensible, dont on sent que les destinées vont irrémédiablement se croiser dans les prochains événements et qui nous donnent rendez-vous, au-delà de ce premier voyage initiatique si éprouvant.
 
Encore une fois un travail d’écriture efficace, nourri sans aucun doute de recherches intenses, s’attelant à retranscrire les sensations au plus près, selon une mise en scène spectaculaire mais toujours en ciselant le bon équilibre des mots choisis. Un récit immersif maitrisé, où le désespoir de l’enfermement, la brutalité mercantile, l’inhumain côtoie la douceur et l’espoir, l’amour inconditionnel et la force de vie.
 
Joli clin d’œil dans la construction des chapitres où chaque titre reprend les derniers mots du chapitre, en échos. Une pirouette poétique subtile, témoin de l’habile structure du roman. Et quel souffle, le rythme de cette épopée humaine nous porte de page en page vers un climax teinté de magie…
 
L’acte I vient de s’achever… Il faudra attendre pour repartir en mer, sur terre, auprès d’Alma et de Joseph, et vibrer au rythme de leurs aventures passionnantes, douloureusement tragiques et parsemées d’embûches. La route sera chaotique, elle ne laissera personne indemne, ni protagonistes, ni lecteurs. La trace de cette Histoire reste vive dans nos mémoires, pour celles et ceux qui l’ont vécu hier et le subissent encore aujourd’hui. Le combat continue…

Auteur : Timothée de FOMBELLE
Illustrateur : François PLACE
Edition : Gallimard Jeunesse – 400 pages – 18 euros
Année : Juin 2020

Du même auteur :
– Tobie Lolness (roman Gallimard Jeunesse)
– Vango (roman Gallimard Jeunesse)
– Le Livre de Perle (roman Gallimard Jeunesse)
– Neverland (roman L’iconoclaste) (chroniqué ici)
– Victoria rêve (roman) (Gallimard Jeunesse)
– Céleste ma planète (chroniqué ici)
– Gramercy Park (BD) (chroniqué ici) (Gallimard BD)
– Georgia, tous mes rêves chantent (album musical) (chroniqué ici)
– Quelqu’un m’attend derrière la neige (album Gallimard Jeunesse)
– Capitaine Rosalie (album Gallimard Jeunesse)
– Le jour où je serai grande (album) Gallimard Jeunesse)
– La bulle (album Gallimard Jeunesse)

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *