Vive la pluie !

Nathan (c)
Nathan (c)

Ce livre m’a tapé dans l’oeil pour son originalité, et c’était déjà en 2001. Sans doute une de mes découvertes du Salon du Livre Jeunesse de Montreuil à l’époque.

Dans le magasin de chaussures de Monsieur Basket, une paire de bottes rouges rêvent de sauter dans les flaques d’eau… Qui viendra les acheter ?  La sorcière Cracrabosse : non, elle est trop moche et ses pieds sentent le fromage, beurk ! Un gros ogre aux dents comme des épées et qui veut changer ses bottes de sept lieues : non les bottes sont trop rikiki, ouf ! Une petite fille tout de rouge vêtue : non les bottes sont trop grandes, zut elle ne pourra pas botter les fesses du loup ! Mince, les bottes rouges se désolent de ne pas trouver pieds à leur taille… Quand entre dans le magasin un monsieur à Barbe Blanche…

Avec les mots doux de Mymi Doinet, dèjà, on s’amuse à retrouver les personnages de contes célèbres : la fée Carabosse, le Chat Botté et ses bottes magiques, le Petit Chaperon rouge et même le Père Noël. Et cette paire de bottes rouges n’est pas sans me faire penser à la paire de chaussures amoureuses des Contes de la Rue Broca

Nathan (c)
Nathan (c)

Le principe original de cette collection « Petit Tandem » a été repris depuis par beaucoup d’éditeurs : une histoire centrale courte qui peut être lu par un adulte complice et des bulles intercalées dans le récit qui peuvent être lues par l’enfant. C’est simple mais malin : une lecture en 2 temps pour les enfants qui apprennent à lire. Deux niveaux proposés dans cette collection : Très facile, Facile.

Auteure : Mymi Doinet
Illustrateur : Marc Boutavant
Edition : Nathan Jeunesse – Collection Petit Tandem
Année : 2001

Note : 15/20

 

Continue Reading

Arthur : J’en ai marre des fées !

marre des fees« J’en ai marre des fées, elle m’embêtent tout le temps ! »

Avez-vous déjà entendu cette remarque autour de vous ? Si oui, vite écrivez-moi, je suis curieuse de savoir comment s’appellent ces petites coquines de fées.

Plus sérieusement (mais pas trop quand même), Arthur en a marre des fées qui le poussent à faire toutes sortes de bêtises. Elles se baignent dans le bol de céréales du petit déjeuner et pour éviter d’en avaler une, Arthur est obligé de cracher sur la table. À l’école, elles l’obligent à faire des grimaces en classe, à jeter une tartine dans les toilettes, à bombarder les copains de la cantine avec des petits pois. Au goûter, elles renversent le pot de miel sur la table… Moralité, Arthur se fait gronder et punir par tout le monde, sa maman, sa maîtresse et la dame de la cantine. « Ce n’est pas moi, c’est les fées ! » tente-t-il d’expliquer à chaque catastrophe. Mais personne ne veut le croire, alors Arthur en a vraiment marre des fées, non mais sans blague !

Heureusement que ces friponnes ailées savent se faire pardonner : le soir, grâce à elles, Arthur n’a pas peur du noir, car elles lui racontent une histoire sur son oreiller. Arthur s’endort alors sereinement et rêve qu’un jour il se mariera avec les fées !

Un petit livre plein de poésie et d’humour, comme toujours chez Gudule. On retrouve le trait de crayon du papa de Lola (Les mots doux, l’île aux câlins…) qui revisite le quotidien de ce petit coquin d’Arthur à l’imagination bien débordante.

 

Auteur : Gudule

Illustrateur : Claude K. Dubois
Edition : Nathan Jeunesse – Etoile filante

Année : 2002

Note : 18/ 20

Voir le blog de Gudule

Continue Reading

Arthur et le miroir magique

Nathan (c)
Nathan (c)

Êtes-vous bien sûr(e) que votre reflet dans la glace est votre double et qu’il fait bien les mêmes gestes que vous ? Et si ce reflet vous regardait de travers un beau matin, que feriez-vous ? Le papa d’Arthur lui a offert un grand miroir, et pour Arthur c’est un double cadeau : un miroir pour s’admirer, très pratique pour s’habiller ou se coiffer, et aussi un copain, un Arthur inversé. Arthur N° 2 est né. Magique… mais également étrange : quand Arthur lève le bras droit, celui du miroir lève le bras gauche.

Tous les enfants sont passés par cette phase de découverte de soi dans le miroir, un moment émouvant pour les parents mais également très rigolo. Dans ce petit trésor poétique sorti tout droit de l’imaginaire incomparable de Gudule (tu nous manques) et tendrement illustré par le papa de Lola, Claude K. Dubois, Arthur passe par la phase de découverte de l’autre et de soi. Une phase où il s’amuse à jouer avec ce copain toujours prêt à faire des concours de grimaces jusqu’au moment où ce copain lui tire la langue et BLANG le miroir se brise… Un texte malin, comme toujours chez Gudule, drôle et vrai, qui montre la vie quotidienne des plus petits sous un angle un peu féérique. J’adore !

Auteur : Gudule
Illustrateur : Claude K. Dubois
Edition : Nathan Jeunesse
Année : 2005

Voir le blog de Gudule


Note : 16/20


Dans la même collection :
– Arthur : J’en ai marre des fées

Continue Reading