Oscar et le Médicus : Le pendentif magique (T.1)

Albin Michel (c)
Albin Michel (c)

« Et si le corps humain était un monde magique, extraordinaire dans lequel on pouvait voyager pour le découvrir et mieux l’appréhender ? »

L’aventure intérieure, vous connaissez ? Mais un voyage utile, pour soigner de l’intérieur. C’est l’idée originale de Eli Anderson, le célèbre médecin-écrivain. Vous avez peut-être déjà entendu parler de la série pour les ados, Oscar Pill, avec plus de 250,000 exemplaires… Pour ma part, je l’ai découvert via le titre « Oscar et le Médicus : le pendentif magique », sa dernière collection pour les plus jeunes.

Oscar a 9 ans et déjà un sacré caractère. Il habite Babylon avec sa soeur Violette, une rêveuse qui parle aux animaux, aux objets et aux plantes… ça peut parfois surprendre Oscar, mais pour elle, rien de plus normal. Dans le mystérieux parc de Cumides près de leur bicoque, Oscar a trouvé un pendentif magique qui lui donne un pouvoir incroyable : il peut voyager à l’intérieur de n’importe quel être vivant… Missionné par une mystérieuse Bérénice Wizzy pour retrouver son chien Royce, le voici qui tombe nez à nez avec un gros chien gourmand qui n’a pas l’air de bien digérer son repas. En un instant magique, le voici projeté dans l’estomac du chien, entouré d’ouvriers qui tentent de secourir Royce, menacé d’étouffement et d’ingestion.

On est proche du concept de la Cabane Magique et de ses petits frères. Le style est simple, l’intrigue pas trop compliquée mais très orginale pour que les jeunes lecteurs se laissent doucement prendre par le suspens. Côté images, on a le plaisir de retrouver les illustrations du papa de la collection Le Château Magique…

Si ça peut déclencher des vocations, pourquoi s’en priver…

Auteur : Eli ANDERSON
Illustrateur : TITWANE
Edition : Albin Michel Jeunesse
Année : 2014
112 pages.

Note : 13/20


Dans la même collection :
– Le mystère de la cape émeraude (T.2)
– Le grimoire qui sait tout (T.3)
– L’ordre secret des Médicus (T.4)
– Les cavaliers du ciel (T.5)

Continue Reading

Sherlock Holmes et Moriarty associés (la BD dont vous êtes le héros)

Makaka (c)
Makaka (c)

Attention, ce livre mérite qu’on lui consacre du temps… Ne comptez pas bâcler la lecture en 30 min… Non, non, non… cela va vous demander une forte concentration, un équipement technique (bloc note et crayon), et un flair hors pair…

Makaka (c)
Makaka (c)

Dans ce 3e tome (comment n’ai-je pas pu voir avant qu’il y en avait eu 2 !!!), Sherlock Holmes et son fidèle Docteur Watson sont confrontés à de bien étranges faits durant leur voyage en train : vol de diamants, mort mystérieuse, enlèvement d’une princesse. Mais surprise d’horreur, voici nos détectives obligés de collaborer avec leur pire ennemi : le professeur James Moriarty (AH, AH, AH, AH… vous entendez ce rire sinistre et pétrifiant ? )

Contexte : le Comte de Morcar a demandé l’escorte de Sherlock Holmes et de son acolyte Watson pour son voyage en train entre Londres et Liverpool. Il transporte un coffret renfermant (chuuuuuut….) une rivière de diamants. Mais, AHHHHHHHHH : le voici retrouvé mort assassiné dans son compartiment. L’enquête commence.

Makaka (c)
Makaka (c)

Seulement, c’est à vous, lecteur, d’entrer dans la peau d’un des enquêteurs, Holmes, Waston ou même Moriarty, pour découvrir la clé du mystère : à vous de vous promener de page en page, dans un sens puis dans un autre, pour interroger les suspects, relever les indices et trouver le coupable… car le héros, c’est vous !

Génial comme idée, une BD dont on est le héros et où l’on peut choisir tour à tour l’enquêteur… C’est diabolique !

Un petit conseil : armez-vous de patience et prenez le temps de bien noter les indices sur votre carnet, cela vous permettra de ne pas vous perdre dans ce labyrinthe… ce qui semble bien être l’objectif sournois de l’auteur… Niark, Niark, Niark…  Bon courage !

Auteur/Illustrateur : De Boutanox et Ced
Edition : Makaka Editions
Année : 2015
144 pages -19€

Note : 14/20


Dans la même collection :
– Sherlock Holmes : Journal d’un héros (T. 1)
– Quatre enquêtes de Sherlock Holmes (T. 2)

Continue Reading

Les Chabadas : Course-poursuite dans le métro (5)

Belin Jeunesse
Belin Jeunesse

Vous connaissiez peut-être Lulu Vroumette ? Et bien, cette fois-ci, le talentueux joueur de mots, Daniel PICOULY, passe de la tortue aux chatons, en revenant avec une série « ébouriffante » : Les CHABADAS.

Petite présentation tout d’abord :
– les CHABADAS avec à leur tête Pym’s, Persan, Colette, Bogart, Blanche et Bébert,
– les MATOUVUS guidés par Z’yeux d’or, avec Accroche-coeur, Lagriff’, Poivre-et-sel, Tignasse et Zonzon.

Deux bandes de chats parisiens, plus ou moins de gouttières, qui se livrent quotidiennement une guerre de clans sans merci… enfin, presque, ils font la paix après chaque affrontement quand même…

Dans ce 5e épisode (il n’y a pas d’ordre chronologique, vous pouvez les lire indépendamment), une chose incroyable arrive : les Matouvus sont devenus gentils ! Ils ont offert à Blanche une invitation pour le grand événement parisien du moment: une exceptionnelle exposition sur les métros du monde entier. Vraiment bizarre ! Piqué par leur curiosité, la bande des Chabadas se rend Quai de la Rapée pour découvrir la plus vieille rame de métro qui semble prête à démarrer…

L’intervention d’un invité de marque est annoncée… Mais, à la plus grande surprise des Chabadas, c’est encore une ruse de Z’yeux d’or pour se faire mousser devant les invités. Certes, l’exposition est grandiose, et tous les détails des métros du monde sont bien mis en valeur, les Chabadas ne peuvent qu’admirer le travail de leurs ennemis préférés, même si ça fait rager intérieurement. Mais voilà qu’un événement inattendu bouleverse le triomphe de Z’yeux d’or en lui prenant la vedette : le plus vieux ticket du monde débarque de Londres dans un coffret prêté par Lors Chamallow et escorté par… Colette. Ahhhh, la rage des Matouvus est terrible et ils quittent l’exposition, écoeurés.

Mais la vengeance des humiliés ne tarde pas à venir et s’ensuit une folle course poursuite pour ce trésor de ticket… Qui l’emportera ? Qui des deux bandes se fera servir le fameux repas de paix par les perdants ?

Le texte est encore une fois de très haute qualité, un vocabulaire pointu, précis qui n’est pas donné de lire souvent dans les livres pour les enfants de cette tranche d’âge. Mieux vaut avoir un bon niveau de lecture et une bonne connaissance de la langue française. Côté images, un vrai régal, cette « Colonel Moutarde » est vraiment doué, c’est riche en couleurs et en détails cocasses. On aimerait bien les rencontrés ces chatons intrépides.

Le plus : une balade dans les rues de Paris pour les 5 premiers opus (dans les prochains numéros ce sera dans d’autres villes, à d’autres époques) où subtilement on apprend un peu d’Histoire. Ici l’histoire des métros du monde. On en ressort discrètement plus instruit. C’est malin. La dernière double-page reprend les lieux/chiffres clés plus en détails en y apportant un éclairage plus historique.

Auteur : Daniel PICOULY
Illustrateur : Colonel MOUTARDE
Edition : Belin Jeunesse
Année : 2015

Note : 16/20


Dans la même collection :
– Les Chabadas : Pym’s, Héros au grand coeur (1)
– Les Chabadas : Yeux d’or, Super star (2)
– Les Chabadas : Persan et les Nînchas volants (3)
– Les Chabadas : Bogart contre Charlock’omes (4)
– Les Chabadas : Love Story à Londres (6)
– Les Chabadas : Défi dans les arènes de Rome (7)
– Les Chabadas : Le Mystérieux Secret de Néfertiti (8)
– Les Chabadas : Branle-bas de combat chez les Gaulois (9)
– Les Chabadas : Les 4 chevaliers au grand cœur (10)

Continue Reading

Les enquêtes d’Alfred et Agatha – L’affaire des oiseaux

AlfredEtAgatha_T1_ok.inddEt si Alfred Hitchcock et Agatha Christie s’étaient rencontrés à l’âge de 10 ans ? Quelles aventures auraient-ils pu vivre ?
Mais quelle idée de génie ! Étonnant que personne n’y ait pensé avant.

La couverture m’avait déjà tapé dans l’œil. Dès le premier chapitre, on ne peut plus reposer le livre. Le suspens est captivant, l’ambiance du Londres des années 30 est parfaitement rendue et l’intrigue est très bien construite. Le jeune Alfred, un peu timide et empoté, se trouve embarqué dans une aventure intrépide aux côtés de l’ingénieuse Agatha et de son associée à quatre pattes. Les 10 oiseaux de Mme Elster ont disparu : Vol ? Crime ? Dissimulation ? Il faut mener l’enquête et parfois au péril de sa jeune vie.

Avec beaucoup de drôleries et de talent dans la narration, Ana Campoy (un grand merci à la traductrice de qualité !) nous tient en haleine jusqu’à la fin. Les amateurs noteront les subtiles références aux films de A. Hitchcock et à l’univers du roman policier de la légendaire A. Christie. N’en disons pas davantage…

Le petit plus : l’auteure est très maligne car à la fin de l’ouvrage, on a le délicieux supplice de pouvoir lire les premières pages de la nouvelle aventure de notre trio de détectives en herbe. Vite, il faut aller acheter la suite !

Auteur : Ana Campoy
Édition : Bayard Jeunesse
Année : 2015

Note : 17/20

Continue Reading

Sacré Coeur : Les fantômes du Père Lachaise (1)

sacre coeur pere lachaiseQuelle super idée originale, encore une fois ! Pouvoir se balader dans un Paris du début du siècle merveilleusement bien dessiné par Laurent Audouin. Un régal de chercher le petit détail qui tue – c’est le cas de le dire –  à la manière de « Où est Charlie ». Une enquête facétieuse, un brin effrayante…

Les aventures fantastiques de Sacré Coeur et de son amie fantôme…

« Ce jour-là, au 28 rue du Chemin Vert, c’est la panique.

La petite Lison âgée de six ans, affirme que ses jouets bougent tout seul dans sa chambre. Et si c’était un fantôme ? Voilà qui ressemble à une mission pour Sacré-Cœur. Il vient justement de terminer dans son atelier une machine volante équipée d’une « visionneuse spéciale esprits désincarnés ». Son enquête mène le garçon jusqu’au cimetière du Père-Lachaise, mais le fantôme qu’il découvre est très différent de ce qu’il attendait… »

Auteur : Amélie Sarn
Illustrateur : Laurent Audouin
Edition : Le Petit Lézard
Année : 2011

Note : 15/20

Lire l’interview de Laurent Audouin

Feuilletez le livre


Le blog de l’illustrateur


Dans la même collection :
– Le Vampire de la Tour Eiffel
– La Momie du Louvre
– Les Loup-Garous de Montparnasse
– Les Gargouilles de Notre Dame
– Le Spectre de l’Opéra
– Le Monstre de la Seine

Du même illustrateur :
Les enquêtes de Mirette : Panique à Paris
– Les enquêtes de Mirette : Vendetta à Venise
– Les enquêtes de Mirette : MicMac à New-York
– Les enquêtes de Mirette : Big frousse à Londres
– Les enquêtes de Mirette : Que calor à Barcelone
– Les enquêtes de Mirette : Rumba à Rome
– Les enquêtes de Mirette : Embrouille en Bretagne
– Les enquêtes de Mirette : Bavure sur la Côte d’Azur
– Les enquêtes de Mirette : Misterio à Rio

– Cinémonstres : La Créature du Lagon Maudit
– Cinémonstres : Menace d’Outre-Espace

– La série Les apprentis-chercheurs

– La série « Géniale mon école part…« 

Continue Reading