Super Vanessa et la crique aux fantômes

(c) Sarbacane
(c) Sarbacane

Croyez-vous aux fantômes ? Non ? Mmmouais, je ne vous crois pas !

Dès la première page, l’auteure dresse un avertissement un peu « décalé » qui pose le ton du livre. Avis aux parents tout d’abord.

Ce roman n’est pas éducatif. (…) Votre enfant ne deviendra pas plus intelligent, poli, propre et gentil…

Ok, on est prévenus, il y a de l’humour caché dans les 200 pages qui suivent, hmm c’est alléchant. Mieux encore, cette recommandation est doublée d’un conseil aux enfants.

Ce roman est bourré d’aventures, de fantômes, de pirates, de sang, de kidnappings et de frissons. Mais si tu as peur d’avoir peur, tu peux le refermer (…) tes parents t’aideront à trouver quelque chose de beaucoup moins rigolo à faire.

Alors que feriez-vous, vous ? Avec Florence Hinckel aux manettes des mots, l’auteure émérite de Confidences entre filles, des fabuleuses et farfelues aventures du Chat-Pitre et surtout du coup de tonnerre « projet U4 », on s’attend à tout et surtout au meilleur ! Alors banco !

Dans la droite lignée de Super-Louis et l’île aux 40 crânes, on (re)part à l’aventure, à Cygne-sur-Mer, aux côtés de la petite bande de copains : Vanessa, (Super) Loulou, Gustave-Brutus, Marius la Ficelle et Adam-le-roux. Un sacré Club des Cinq, on dirait ! (Ok, je suis vieille, et alors, on n’oublie pas ses classiques !)

(c) Sarbacane
(c) Sarbacane

Tout au long du récit, très rythmé, on partage les rocambolesques péripéties de Vanessa, qui prend le lecteur à témoin et ne le lâche qu’au dénouement, des plus surprenants.

Mystère autour de la Maison-qui-n’avait-pas-le-droit-d’être-construite ! Hitchcock es-tu là ? Si oui, frappe 2 fois (mais pas trop fort, aïe). Une ombre inquiétante à la fenêtre de cette maison hantée et la curiosité de la petite bande est piquée au vif.

Et si on invoquait les esprits pour mieux y voir ? Quoi Barbe-Noire le pirate réclame que les enfants… se brossent les dents ? Du grand n’importe quoi, ces esprits vengeurs !

La blague fait bien rire Vanessa-la-fausse-voyante mais ses copains ne sont pas si rassurés que ça. Surtout quand une équipe de tournage a décidé de choisir les calanques aux alentours pour réaliser le nouveau film du roi de l’horreur, Marc Oreille : les fantômes de la crique.

(c) Sarbacane
(c) Sarbacane

Tout le village se presse pour le grand casting de figurants. Objectif : trouver les pires mines de déterrés pour les scènes à tourner sur place.

Bizarre autant qu’étrange… Hmmm j’adore cette ambiance de Scoubidoooooooooooo… On est dans l’esprit des Cinémonstres de Laurent Audouin et Stéphane Tamaillon.

Vanessa est bien décidée à tirer au clair l’affaire de cette maison hantée et de ces deux cinéastes douteux ! Y a du louche là-dessous. Planques de nuit, poursuites, embuscades… Autant de rebondissements qui conduisent la fine équipe dans des situations parfois dangereuses. Il suffit d’un peu de magie pour s’en sortir, ou de sorcelerie… enfin le tout c’est d’y croire !

Le style du roman : entre le journal intime d’une petite fille un peu casse-cou et les confidences façon videoblog d’une enquêtrice en herbe qui tient en haleine ses lecteurs en les interpellant directement.

Un jeu de ping-pong quasi permanent entre Vanessa et le lecteur, son confident, à qui elle fait part, en aparté, de ses réflexions de jour en jour, d’heure en heure, de minute en minute, avec quelques jolies digressions bourrées d’humour et de clins d’œil (ahaha, j’ai adoré la Boucherie Sanzot), tous droits sortis de son imagination un gros brin débridée. Un régal !

Cadeaux bonus : un très bon mode d’emploi pour créer soi-même son film d’horreur : comment obtenir un cri d’épouvante des plus réussis, comment réussir le plus horrible des maquillages, la liste des endroits les plus terrifiants. Avec ça, les réalisateurs d’Evil Dead ou de Frankenstein Junior n’ont qu’à bien se tenir, la relève est assurée ! Ça va saigner !

Auteure : Florence HINCKEL
Illustratrice : Caroline AYRAULT
Edition : Sarbacane – Collection Pépix – 224 pages  – 10,90 euros
Année : Mai 2016

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *