Elma, une vie d’ours (Tome 1 et 2)

(c) L. Mazé

Depuis la sortie de Nora, je suis une grande fan du travail fabuleux de la talentueuse Léa Mazé. Les Croques Tome 1 sorti l’année dernière promet une suite passionnante, mais aujourd’hui, à l’occasion de la récente sortie du Tome 2 du dyptique Elma, une vie d’ours, je vous parle enfin de mon coup de coeur pour cette petite Elma et son gros Papa Ours.

Dès la couverture du Tome 1, l’émotion vous saisit et vous êtes entièrement captivé par cet univers chromatique si particulier. Ce n’est pas une simple couverture, c’est un tableau, énigmatique, magnétique. La construction graphique de ces deux personnages blottis l’un contre l’autre vous impose le silence et l’admiration. Un clin d’oeil à Klimt ? Quant à la couverture du Tome 2, elle reproduit, comme en miroir, la masse des deux corps pour en faire une fenêtre ouverte, plaçant le lecteur plus en retrait, en voyeur tapi dans la forêt retenant sa respiration pour ne pas alerter les deux complices.

Tout au long des deux albums, le lecteur va être bercé par ces couleurs complémentaires, ce bleu turquoise quasi mystique et cet orangé si réconfortant. Une couleur froide et une couleur chaude, le parfait équilibre, cet équilibre fragile qui semble unir ces personnages terriblement attachants…

Il y a certes deux tomes, mais il s’agit d’une seule histoire, impossible de ne pas les enchainer donc. L’histoire s’ouvre sur une forêt lumineuse, on entend au loin un dialogue entre un enfant et un adulte, le premier veut grimper aux arbres, le second l’encourage tout en le mettant en garde : l’éducation bienveillante en somme. Et dès la 3e page, le ton est donné « que ferais-je, moi, sans toi ?  » Une histoire d’amour donc, entre un père et sa fille : Elma, joyeuse, un peu sauvage et plutôt insouciante, et un Papa Ours qui l’a recueilli et élevé comme son enfant.

Or, ce père affectueux et dévoué cache un lourd secret qu’il ne peut révéler encore. Mais l’heure tourne, 7 années se sont écoulées depuis la naissance de la petite et il est désormais temps d’entamer un long voyage pour rejoindre l’autre côté de la montage. Une menace semble sourdre au coeur de la forêt, non perceptible par la gamine espiègle sous haut protectorat ursin. L’enfant au caractère bien trempé s’interroge, se révolte de devoir avancer sans comprendre, teste l’autorité parentale, boude, ronchonne mais suit toujours ce père guidé par une urgence inquiétante. 

Continue Reading

Truc de fille ou de garçon ?

(c) edl

Jouer au foot ou conduire un avion, pleurer, danser et faire des découvertes, être président de la république : tout le monde peut le faire ! Filles comme garçons ! C’est tout simple non ? 

Et bien c’est justement ce que ce livre / album / texte illustré tente de nous expliquer, très simplement, en quelques mots et quelques images acidulées qui rafraichiront très certainement les pensées. 🙂

En suivant le chemin d’Aponi et Balthazar, un frère et sa soeur, le jeune lecteur va découvrir différentes situations face auxquelles les deux petits personnages vont être confrontés au cours de leur journée.

Et à chaque fois, c’est un pied de nez aux idées reçues et autres clichés considérant que certaines activités, métiers ou passions seraient réservés soit aux filles, soit aux garçons. 

Continue Reading

Pull

(c) C. Lebourg

Malheur, Pull a commis une chose terrible !

Deux secondes à fureter dans la gare pour un petit pipi et le chien a perdu Francis. Pull s’en veut d’avoir abandonner son maître et, pour tenter de le rattraper, il se met à galoper derrière un train qui le mène… dans une petite gare de banlieue, à la campagne.

Heureusement la petite troupe canine autour de Groucho le recueille et lui redonne au fur et à mesure le goût de vivre.

Le vieux train décrépi devient sa nouvelle demeure, où il apprend la vie en collectivité. Mais chaque jour, il repart à la recherche de Francis, avec ce sentiment coupable d’être entièrement responsable de cette séparation. Malheureusement, ce n’est pas concluant, et malgré l’aide de ses nouveaux camarades du refuge, il doit se rendre à l’évidence : Francis ne reviendra pas. Il découvre alors que l’amitié est une force qui peut réchauffer le coeur, surtout autour d’une tarte aux poireaux-jus de poubelle.

Quelle délicate manière de parler de l’abandon de nos meilleurs amis l’été avant les vacances en imaginant que ce sont eux qui ont perdus leurs maîtres par inadvertance… Un joli clin d’oeil pour sensibiliser les plus jeunes à la responsabilité d’avoir un animal de compagnie.

Encore une fois, le travail sur les couleurs et la lumière des aquarelles de Claire Lebourg est magnifique, plein de douceur, empreint de poésie agrémenté d’une touche d’humour. Les expressions de cette brochette de chiens perdus sont brossées avec tendresse, les rendant très attachants. Une histoire de toutous un peu cabossés par la vie mais aux grands coeurs.

Un album comme une fable sur la force de l’amitié et l’esprit de famille, celle que Pull s’est choisie. 

Continue Reading

Le jour J

Nestor avait peur avant même de naître… Alors forcément affronter la vie n’allait pas être simple pour lui, même pour apprendre la base : voler.

Cet ouvrage, à mi-chemin entre album et BD, est tout simplement GRANDIOSE en termes de narration et les illustrations aux crayons de couleurs sont absolument désopilantes. Courrez tout de suite l’acheter (sinon je boude !)

Pitchons, pitchons un peu  : un parcours initiatique chaotique mais très tendre pour apprendre à affronter ses peurs et vivre les choses en les expérimentant : « la réalité sera toujours plus facile en la vivant ».

C’est drôle, c’est juste, c’est frais, c’est à ne pas rater ! (Enfin ce n’est que mon avis mais courrez dévorer ce bijou, je l’ai déjà dit non ?).

La confiance, ça se gagne, la confiance en soi, ça se cultive dès le plus jeune âge. Alors believe you can fly 😉 et L’aventure, c’est l’aventure, mon poussin !

Continue Reading

Les chiens pirates – Adieu côtelettes !

(c) edl

Nom d’une mouette borgne, il fait faim par ici ! C’est exactement ce que pense la meute des chiens pirates, ce lundi matin, à l’heure où blanchit l’écume des mers du Sud !

Mais il y a un os : la croquette se fait rare à bord et les redoutables molosses à poils drus ont les crocs ! Le cambusier en a ras les babines de trimer pour des mollusques à pattes qui font les loutres sur le pont.

Allez hop, que ça saute, il faut trouver d’urgence un navire à piller pour faire un bon ragoût.

Un trois mâts, sans doute fameux, pointe à l’horizon : à l’abordage, moussaillons !

Mais pas si simple pour ces toutous-flibustiers sans vergogne qui devront faire face aux capitaines du navire, trois petites filles qui n’ont pas du tout l’intention de se faire déranger en plein goûter. Non mais ! 

Pourront-il se contenter d’un simple petit beurre ? Nom d’un chat botté à jambe de bois, cela ne va pas être de la tarte aux pommes !

Un gros coup de coeur pour cet album, à mi chemin entre texte illustré et BD, conçu comme un récit d’aventure haut en couleurs et truffé (ouaf ouaf) d’humour.

Continue Reading