De cape et de mots

(c) Didier Jeunesse
(c) Didier Jeunesse

Dès le prologue, le ton est donné : « Oyez, oyez l’histoire de Serine, demoiselle à la langue affutée, qui sauva un royaume avec trois mots ».

Accrochez-vous bien, car dès les premières pages, ce roman décapant et plein de fantaisie va vous embarquer dans une aventure époustouflante, où les rebondissements s’enchainent jusqu’à la dernière page. Une héroïne intrépide à la langue bien pendue, un séduisant bourreau au grand coeur, une intrigante ambitieuse prête aux pires bassesses pour briller, un sombre sbire aux desseins machiavéliques, un royaume pourri par les faux-semblants : tous les ingrédients sont réunis pour un cocktail explosif.

Continue Reading

Le fantôme de Carmen

(c) Sarbacane
(c) Sarbacane

Prend garde à toi, si tu ne écoutélis pas ce magnifique conte musical créé par Pierre Créac’h !

Attention, talent ! Attention, magie de la musique et du coup de crayon ! La couverture inspire déjà le respect devant un ouvrage d’une telle qualité… C’est du bel ouvrage, ça Madame !

Plus sérieusement, si vous aimez l’histoire et l’Opéra de Georges Bizet, Carmen, vous allez adorer. Si vous n’aimez pas l’opéra en général, vous allez aimez quand même, c’est obligé. Si vous avez 3 ans ou 83 ans et que vous n’y connaissez rien en musique, vous allez être séduits. Si vous n’aimez pas qu’on vous embarque dans une fabuleuse histoire quasi magique, presque mystique, bercée par l’envoûtante voix de Yolande Moreau, alors là je ne sais pas ce qu’on va faire de vous. Ou alors, vous êtes une tortue sourde ou Bubulle le poisson rouge.

Installez-vous et écoutez bien.

Continue Reading

Céleste, ma planète

(C) J. Ricossé
(C) J. Ricossé

« Il y a des phrases toutes simples qui changent des vies ».

Il y a des livres, qui paraissent tout simples, et qui changent des vies, aussi.

Je l’espère. Profondément.

Dès la première page, le décor est planté : l’urgence de la situation comme l’intensité de l’émotion du narrateur sont palpables, physiques, vibrantes. On est tout de suite pris à la gorge, pris par la main, respiration suspendue, comme en alerte.

Une boîte de Pandore de 96 pages vient de s’ouvrir sur une vie en suspens. Celle d’un jeune garçon de 14 ans qui ne répond qu’au prénom de celle qu’il cherche, celle qui va / a changé « son » monde : Céleste.

Continue Reading

L’oeil du loup

PKJ (c)
PKJ (c)

Merci, merci et re-merci à Anne-Sophie ! Comment aurais-je pu passer à côté de ce livre. Un Petit Prince revisité, une histoire d’amitié et de confiance, unique, entre un enfant d’Afrique et un loup du Grand Nord.

C’est l’histoire d’un face à face, un jour, dans un zoo, entre deux êtres, de part et d’autre de la grille qui les sépare. Une histoire d’amitié qui naît, une confession intense dans le silence, l’un après l’autre… Quelle émotion, un vrai coup de coeur !

Un œil jaune, tout rond, avec, bien au centre, une pupille noire. Un œil qui ne cligne jamais. C’est tout à fait comme si le garçon regardait une bougie allumée dans la nuit ; il ne voit plus que cet œil : les arbres, le zoo, l’enclos, tout a disparu. Il ne reste qu’une seule chose : l’œil du loup…

Continue Reading

Les deux gredins

l
Gallimard

Beurk beurk et rebeurk, ces deux affreux sont vraiment bêtes, sales et méchants ! Le pire du pire ! Gare à vous si vous êtes un oiseau ou un singe… Compère et Commère Gredin pourraient bien vous transformer en tarte pour leur repas hebdomadaire…

À ma droite, Compère Gredin, le terrible, l’odieux, le repoussant. Une barbe dégoûtante version garde-manger périmé, garnie de miettes de ses « monstrueux festins », parfois vivant comme ces spaghettis aux verres de terre. Son objectif, outre dévorer des oiseaux chaque semaine en tarte, enquiquiner au possible son hideuse femme.

À ma droite, Commère Gredin, pas mieux, voire pire, un oeil de verre qui a la bougeotte et du fiel à revendre ! Si la méchanceté n’existait pas, elle l’aurait inventée. Plus laide, tu meurs. Et plus les années passent, plus sa mocheté se bonifie.

Voilà donc que ce couple redoutable (qui se ressemble s’assemble ?) et craint des environs a une passion : se faire les pires misères possibles. C’est souvent grinçant mais hilarant, au deuxième degré, bien sûr…

Continue Reading