Jeannot

Ayant suivi semaine après semaine la création des illustrations de Carole Maurel , j’attendais avec impatience de tenir entre mes mains les pages de l’univers de Jeannot, ce nouveau personnage créé par Loïc Clément.

Après Chaussette, Le Voleur de souhaits et Chaque jour Dracula, voici donc l’histoire d’un autre conte des cœurs perdus.

🍃 Avant, pour Jeannot, la vie était belle, simple, heureuse. Et puis après un drame terrible, sa vie bascule. Phénomène étrange, à partir de ce moment là, il se met à entendre ce que disent les plantes, les arbres.

Devient-il fou ou entend-il réellement ces voix végétales ? Cela pourrait paraître féérique, mais pour Jeannot c’est une malédiction, tant leur paroles lui semblent inutiles, voire nuisibles : « bêtes comme leurs racines ».

« Et surtout, se rappeler les sourires avant la fin du jour. »

Ce que pourrait en penser les gens, Jeannot s’en fiche bien. Les gens ne l’intéressent plus, son cœur semble fermé, dans l’obscurité. Une colère intérieure palpite en lui en permanence que seul le rangement peut apaiser. Dans son jardin, deux arbres s’enlacent comme des amoureux, leurs branches se nouent et cette passion effrontée révolte Jeannot. Alors il taille, il coupe, il sépare, froidement.

🍃 Et puis une rencontre, cette vielle dame sur le banc dans le parc, Josette ou plutôt une certaine « Chaussette ». Deux tristesses qui se percutent par hasard et qui s’apprivoisent jour après jour. Le bonheur peut-il renaître et effacer la rancœur ? Peut-on avoir une deuxième chance ? Peut-on faire le deuil du passé pour s’autoriser de profiter du présent ?

Il faudra lire ce touchant récit illustré avec pudeur pour le savoir. Les mots de Loïc Clément, entre monologue intérieur et poésie musicale, libère la voix de ce Jeannot enfermé dans ses souvenirs. Le travail sur la lumière de Carole Maurel et le jeu des regards des personnages donnent une dimension intemporelle à cette histoire pleine d’émotions. Jeannot, cela peut être toi, Josette cela peut être moi…

Voir les premières pages en cliquant ici


Auteur : Loïc CLEMENT
Illustratrice : Carole MAUREL
Edition : Delcourt Jeunesse – BD – 42 pages – 10,95 euros
Année : Juin 2020


Du même auteur :

Chaque jour Dracula illustré par Clément LEFEVRE (chroniqué ici)
Chaussette illustré par Anne Montel chez Delcourt
Le voleur de souhaits illustré par Gatignol chez Delcourt
Les jours sucrés illustré par Anne Montel chez Dargaud
Le temps des mitaines (T1 et 2) illustré parAnne Montel chez Didier Jeunesse

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *