Valentine ou la belle saison

Coup de coeur pour ce roman haletant, à deux voix, deux narrateurs (intérieur et extérieur) qui se font échos, une soeur et un frère au milieu de leur vie.

Beaucoup de descriptions minutieuses dans ce récit cinématographique empreint de références. Un roman quasiment initiatique où Valentine part en quête d’elle même, en proie à un questionnement intérieur sur le sens de sa vie, et va être confrontée à des bouleversements majeurs jour après jour. Une histoire de famille, une histoire de secrets, une plongée dans l’enfance et ses souvenirs plus ou moins douloureux.

Dévoré en quelques heures… Les personnages, très attachants et empreints de tendresse, évoluent au gré des péripéties auxquelles ils sont confrontés. L’intrigue est finement tissée, avec des rebondissements désarçonnant le lecteur (et quel bonheur !). Le rythme s’accélère progressivement, autour d’un mystère dont la trame se densifie au fur et à mesure que les personnages avancent dans leur « enquête » familiale.

Une touchante histoire de choix de vie comme une ode à la force des liens fraternels.

Esprit de famille, es tu là ?

« À 48 ans et demi, divorcée et sans autre travail que l’écriture d’un manuel sur la sexualité des ados, Valentine décide de s’offrir une parenthèse loin de Paris, dans la vieille demeure familiale. Là-bas, entourée de sa mère Monette et du chat Léon, elle espère faire le point sur sa vie.
Mais à la faveur d’un grand ménage, elle découvre une série de photos de classe barbouillées à coups de marqueur noir. Ce mystère la fait vaciller, et quand son frère Fred débarque, avec son vélo et ses états d’âme, Valentine ne sait vraiment plus où elle en est.
Une seule chose lui semble évidente : elle est arrivée au terme de la première moitié de sa vie.
Il ne lui reste plus qu’à inventer – autrement et joyeusement – la seconde. »

Un interview d’Anne-Laure Bondoux par la Librairie Mollat : 

Autrice : Anne-Laure BONDOUX
Edition : Fleuve éditions – 406 pages – 18,90 euros
Année : Septembre 2018

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *