Namaste – Les larmes de la sorcière Asuri (T.3)

(c) Sarbacane

Parlez-vous hindi ? Moi, non plus et pourtant ce n’est pas un problème pour prendre plaisir à la lecture de cette BD : Namaste. Ce mot signifie « Bonjour » et c’est effectivement une invitation à la découverte de ce monde riche et plein de contrastes que Eddy SIMON nous propose aux côtés de personnages intrépides : Mina, Souricette et son ami Pintu.

Après son arrivée avec ses parents en voyage vers le Taj Mahal sur la route de Ganesh, le dieu éléphant (Tome 1) et une expédition dans le Nord, au pays du roi singe Hanuman (Tome 2), on retrouve Mina dans une nouvelle aventure au coeur de l’Inde, de ses mystères et sa magie. 

Après un périple mouvementé, Mina retrouve ses parents et profite de la magnifique demeure du Maharadja pour découvrir une nouvelle région, la vallée de Mussoorie au pied de l’Himalaya… Ahh rien que le mot invite au voyage… Mais l’ambiance fantomatique des lieux et la présence d’une vieille femme étrange aux incantations effrayantes attisent la curiosité de la jeune fille. Accompagnée de son fidèle ami Pintu, Mina n’est pas au bout de ses surprises : un jeune tibétain au faucon apprivoisé, un groupe de sadhus aveugles en quête du Gange, un sanctuaire maudit… Frissons et suspens garantis teintés de mythologies et de paysages pittoresques.

Côté intrigue, le scénario est construit comme un voyage initiatique où les personnages sont régulièrement confrontés à des évènements imprévus : le rythme du récit est soutenu, riche en rebondissements et péripéties. Plongés au coeur du quotidien des autochtones, Mina découvre leur culture, leurs croyances et leurs modes de vie, résolument différents du sien, mais toujours avec bienveillance. 

Côté illustration, l’univers naïf d’Aurélie Guarino construit des personnages très expressifs, mêlant suspens et humour, rappelant souvent les codes du manga. On peut noter un beau travail de Sarah Murat sur le traitement des couleurs. Des répliques pimentées et des situations cocasses qui rendent les protagonistes attachants.

Merci à Sarbacane et Explorateurs de la BD avec lecteurs.com pour cette découverte.

Scénario : Eddy SIMON
Dessin : Aurélie GUARINO
Couleur : Sarah MURAT
Edition : Sarbacane – BD – 48 pages  – 12,50 euros
Année : Février 2018

——-

Dans la même collection : 
– Namaste –  Sur la piste de Ganesh (T.1)

– Namaste – Dans l’ombre du dieu singe (T.2)

(c) Sarbacane
 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *