Pacetogrela

Voilà un album avec un titre intriguant et donc très accrocheur ! Forcément, cela vous donne envie d’en savoir plus. Car le grand personnage rouge aux dents acérées, là sur la couverture, qui dévore des petits enfants, cela ne vous rappelle pas quelqu’un, vous ?

UN OGRE !!!

Voilà. Mais attention, que connaissez-vous des ogres, vous d’abord ? Beaucoup de légendes urbaines (ou rurales hein) circulent au sujet de ces êtres effrayants.

C’est ce que ce petit garçon essaye de raconter à ses copains : il était une fois un gros ogre tout rouge descendu de sa montagne. Oui, mais pour quoi faire ? Venu croquer les enfants tout crus comme des chouquettes ? D’une seule main, HOP, comme du pop-corn au cinéma ?

Les enfants ont tous une théorie sur la question et interrompent constamment notre petit conteur pour donner leur propre version. Non il ne croque pas les enfants, non il ne les capture pas, non il ne vole pas le trésor des habitants du village. N’importe quoi ! Pas cet ogre-là ! 

Continue Reading

Elles

« Elle » est une jeune fille comme les autres, ou presque. Au premier abord, elle semble pétillante et équilibrée. Mais même si elle arrive à s’intégrer rapidement dans une bande de copains sympathiques dans ce nouveau Collège, tout n’est pas si simple au quotidien.

Peur, anxiété, joie intense, colère, traits d’humour :  toutes les émotions que ressent Elle sont autant de mini électrochocs qui réveillent différents aspects de sa personnalité et font émerger une autre Elle, et cela de façon de plus en plus incontrôlable.

Ses amis Otis, Farid, Line et surtout Maëlys la plus proche d’Elle la voient évoluer au grès de ses humeurs et ne comprennent pas toujours ses réactions. Il ne peuvent pas se douter qu’Elle n’est pas seule. En elle s’agitent cinq personnalités hautes en couleurs et pas toujours amicales. Qui est réellement ELLE ? Maëlys est bien décidée à ne pas lâcher Elle et l’aider à comprendre ce qui lui arrive.

Dans ce premier tome, on suit le quotidien de ces 5 adolescents : les cours, les moments en bande ou en juste à deux, les premiers émois amoureux, les petits confits en famille ou entre copains. Tout tourne autour d’Elle, ce personnage énigmatique qui déstabilise son entourage par ses brusques sautes d’humeur. Dès la première page, le lecteur sait que ces personnalités contenues vont se déchainer. De plus, les changements sont visibles par le lecteur grâce au changement de couleur des cheveux d’Elle : Rose en mode douceur, Blond en mode combative, Chatain en mode panique, Violet en mode clown et Vert en mode mutique. Un clin d’œil au film d’animation Vice Versa !

Continue Reading

Imbattable (T.3)

Vous le reconnaissez avec son costume jaune et noir, son masque et sa cape ? Et surtout avec sa manière toujours aussi incroyable de se sortir des situations les plus complexes et d’empêcher les vilains de nuire ? Oui, c’est bien lui, « le seul véritable super-héros de bande dessinée » : Imbattable.

Assisté de son fidèle stagiaire Toudi et de Jean-Pierre le gendarme, notre super-héros repart combattre les malfrats en se jouant de la 2e dimension. Rien ne l’arrête, et surtout pas les limites des cases de la planche.

Eteindre un incendie : pas de souci avec un verre de grenadine ! Arrêter un voleur en manque d’affection capable de se trouver à plusieurs endroits dans la même case : les doigts dans le nez quand on maîtrise l’espace-temps. Neutraliser un savant fou et son robot aux ondes destructrices : hmm un peu plus compliqué mais on peut compter sur l’intelligence subtile d’Imbattable pour retourner les attaques diaboliques contre leur créateur, au risque de sortir du cadre.

Encore une fois, cette BD tient du génie ! Pascal Jousselin, jamais à court d’idées, construit un univers unique où la créativité scénaristique et graphique s’exprime en toute liberté. Il jongle avec les codes visuels, faisant ainsi de la bande-dessinée un espace ludique et innovant. Toujours avec humour et subtilité, il démontre encore une fois les possibilités infinies que le format BD peut offrir en termes de gags visuels.

Continue Reading

On lit trop dans ce pays

Un titre pareil, ça hameçonne, non ? Mais où est ce paradis ? 
Dans le pays de Rose-Bibly, on y lit beaucoup et surtout de tout : « des avalanches de livres, des cyclones, des tornades (…) avec un cerisier au milieu et une jolie ombre bleue pour s’y allonger. Dans ce pays, on lisait comme on cueille des cerises. Juste en tendant la main. » Quel programme !

Au fil des pages, au son d’une ritournelle, on découvre l’ampleur du champs des possibles. « Des histoires avec des moulins à vent, des baleines blanches, des Zazie et des Prince-petit, qui vous font les rêves et les matins en grand. » Hmm ça me dit quelque chose 😉

L’imaginaire de Pef nous entraîne alors au cœur de références bien connues de la littérature, et qui, si elles seront une découverte pour les plus jeunes, feront tilter la mémoire des plus grands, leur rappelant ces lectures d’enfance qui nous construisent. « Trop de livres qui riment », « trop d’images qui bullent en bandes organisées », « trop de livres à penser »… La plume de Daniel Picouly joue avec les sonorités, parsemant le récit de nombreux clins d’œil au patrimoine littéraire.

Continue Reading

Raowl T.1 La Belle et l’Affreux

Tu connais pas Raowl ? Et bien hâtes-toi fissa, mon ami !

Plantons un brin le décor : une princesse attend en haut de sa tour le prince charmant qui viendra la délivrer de ces barbares assaillants. Un conte classique ? Que tu crois ! Car voici que surgit Raowl, une Bête assoiffée de batailles. Bon, Raowl ne fait pas dans la dentelle, ce n’est pas un prince conventionnel, il faut bien l’admettre. Il tranche, il découpe, il raccourcit, il décapite tout ce qui peut se mettre entre lui et le bisou d’une princesse… 

Seulement, la dite Princesse n’est pas réceptive à son charme viril, un peu trop brut. Pas vraiment blond, pas vraiment beau, pas vraiment délicat, loin de l’idéal de la damoiselle. Sauvée de force par cette bête qui étripe tout ce qui se rapproche trop près d’elle, la princesse charge Raowl de lui trouver un « vrai » prince charmant. Et s’il réussit sa mission, il recevra en récompense le Graal ultime : un baiser. Mmmh ça sent un peu l’arnaque ? Faut voir 😉

Continue Reading