Quel morfal, ce Gwendal !

(c) Deux Coqs d’or

Vous connaissez l’expression « une faim de loup » ou « un appétit d’oiseau », mais « morfal comme Gwendal » ? Non ? C’est normal, ça vient de sortir, et ça va rester, je vous le promets !

Gwendal est un chien très affectueux mais un peu goinfre, du genre omnivore, ou plutôt n’importequoivore !

Il est super fort pour avaler des trucs qui ne se mangent pas.

Alors au premier abord, ça peut être très pratique pour ranger les affaires qui trainent ou éviter de sortir les poubelles, mais il y a quelques effets secondaires à ce type d’ingestions compulsives. Sa petite maîtresse, bien malicieuse, en profite pour dresser une liste de ces exploits gastriques, un peu à la manière de la Complainte du progrès de Boris Vian.

Des rots de plumes et de duvets = un coussin avalé. Un ventre qui sonne à heure fixe = un réveille-matin ingéré. Des prouts aux effluves florales = un flacon de parfum absorbé…

Continue Reading

À l’ouest, rien de nouveau

A-l-Ouest-rien-de-nouveauImaginez « Il était une fois dans l’ouest » version « Le grand détournement » arrosé d’un soupçon de « Cinemastock » de Gotlib et du film « Le Magnifique » de Philippe de Broca, et vous aurez une petite idée de ce que j’ai ressenti à la lecture de ce petit bijou d’humour délicieusement loufoque.

Une lecture à deux niveaux : une histoire drôle d’attaque de diligence pour tous les enfants amateurs des jeux de cowboys et d’indiens, mais également un récit farfelu, truffé de jeux de mots et de répliques de films les plus clichées les unes que les autres. 

Tous les ingrédients du western spaghetti y sont réunis, version parodique, les rafales de coups de banane et le ketchup en plus. Deux chasseurs de prime aux noms résonnant comme « Smith et Wesson » (Smith et Nelson) mais pas tout à fait du même calibre (plutôt Owen Wilson et Ben Stiller) sont sur un coup fumant : le pire des Powboys sanguinaires Jack O’Magouille de mèche avec les vils Woodiens attaqueraient la Diligence chargée d’or reliant Little Town Town à Big City. Il faut agir et vite, les deux compères pas très fut-fut tentent de prévenir la Mairesse et le Shérif Mc Colty quand ils tombent sur une bande (enfin deux sauvages emplumés) de Hollywood : les Woodiens. Allez, ça y est, on plonge dans le délire absurde, un régal !

Continue Reading

Salomé veut une histoire

(c) Kaléidoscope
(c) Kaléidoscope

« Allez, encore une histoire ! » Le cri du coeur de votre enfant alors que vous venez tout juste de refermer la dernière page du livre. Quel bonheur !

C’est en lisant « Comme un roman » de Daniel Pennac que m’est venue l’envie de vous parler de ce joli livre de Christine Naumann-Villemin illustré avec talent par Marianne Barcilon, un couple d’auteure-illustratrice qui fonctionne à merveille !

Ahhh le moment si unique de l’histoire du soir, un rituel pouvant devenir une corvée pour certains (ah oui ?) et un voyage au pays des rêves pour d’autres. Lire à voix haute, lire à deux, écouter la musique des mots qui vous berce délicatement et ouvrir grand son imaginaire : du plaisir à l’état pur, un bonheur partagé. Un moment hors du temps de l’apprentissage où la lecture devient détente et non effort.

Continue Reading

Ecumes

(c) Steinkis
(c) Steinkis

Il y a des livres avec lesquels on a rendez-vous, comme une évidence, des chemins qui doivent se croiser, des histoires qui doivent se confronter. Un sujet qui résonne particulièrement profondément.

J’attendais avec impatience son arrivée et pourtant j’appréhendais la rencontre. Serais-je à la hauteur de cette histoire, de ce terrible et déchirant cri de douleur, de cette si violente coupure d’oxygène, de cette troublante et si émouvante confidence ? 

Elles s’aiment et après des années d’attente, d’espoir et de désespoir, un bébé est annoncé. Mais la grossesse est compliquée et le pire arrive.

Les contrastes de la couverture m’avaient déjà fortement touchés. Le silence, tout d’abord, de cette barque terriblement immobile, cette silhouette stoppée dans l’élan, comme un arrêt sur image forcé pour suspendre le temps. Et puis, le vacarme assourdissant des flots et des vents contraires qui monte crescendo, comme une tempête qui gronde, un voyage chaotique vers un horizon semblant inatteignable. Magnétique. Au centre du tableau, la fragilité d’une vie qui peut basculer. Et pourtant cette lumière vive, ce vert intense, comme une aube, l’espoir d’un temps plus clément…

Continue Reading

Car Boy

(c) Thierry Magnier
(c) Thierry Magnier

Il y a des rencontres qui marquent… comme celle avec le dernier roman d’Anne Loyer « Car Boy ».

La lumière de l’aube sur la couverture m’avait déjà séduite, comme une invitation à assister à la naissance d’une histoire hors du commun, à vivre une aventure extraordinaire. Et j’ai ouvert le livre !

Fonce !

Il y a des mots qui vous alpaguent d’un coup, un style, un ton. Comme un coup de foudre. On est pris, on sait qu’on va aimer, qu’on va vibrer.

Continue Reading