Calpurnia T.1

(c) Rue de Sevres

Une jolie adaptation du roman de Jaqueline Kelly avec un trait sensible et un travail sur la lumière subtil.

Si le style illustratif peut surprendre et inquiéter à la vue de la couverture, il ne faut nullement s’y fier, l’univers de ce roman graphique est fabuleux et vous plonge au coeur de l’univers poétique de cette jeune Calpurnia, amoureuse de la nature et dont la curiosité est au service de la science.

Une ode à la liberté et à l’amour de la nature.

« Calpurnia Tate a onze ans. Dans la chaleur de l’été, elle s’interroge sur le comportement des animaux autour d’elle. Elle étudie les sauterelles, les lucioles, les fourmis, les opossums.


Aidée de son grand-père, un naturaliste fantasque et imprévisible, elle note dans son carnet d’observation tout ce qu’elle voit et se pose mille questions. Pourquoi, par exemple, les chiens ont-ils des sourcils ? Comment se fait-il que les grandes sauterelles soient jaunes, et les petites, vertes ? Et à quoi sert une bibliothèque si on n’y prête pas de livres ?

On est dans le comté de Caldwell, au Texas, en 1899. Tout en développant son esprit scientifique, Calpurnia partage avec son grand-père les enthousiasmes et les doutes quant à ses découvertes, elle affirme sa personnalité au milieu de ses six frères et se confronte aux difficultés d’être une jeune fille à l’aube du XXe siècle. Apprendre la cuisine, la couture et les bonnes manières, comme il se doit, ou se laisser porter par sa curiosité insatiable ? Et si la science pouvait ouvrir un chemin vers la liberté »

 

Autrice : Daphné COLLIGNON
D’après le roman de Jaqueline KELLY
Edition : Rue de Sèvres – 88 pages – 14euros
Année : Avril 2018

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *