Boucle d’or et les trois ours

Père castor (c)
Père castor (c)

Le classique des classiques !

Allez, avouez, vous aussi vous l’avez dans votre bibliothèque ! Mais moi, mon édition date de… 1975,  offerte pour mes 2 ans… Et j’en ai rachetée une pour Théa, forcément… Chacun son édition, non mais ! Rien n’a changé, tant mieux, c’est beau de transmettre un bout de patrimoine !

Ahhh l’univers de Gerda Muëller et la typo classique façon livre d’apprentissage de la lecture « Je veux lire » ! Je suis fan, c’est vraiment une petite madeleine de papier que j’aime à redéguster régulièrement comme Roule Galette.

Boucle d’or est une petite coquine qui, malgré les recommandations de sa maman (oui je suis une maman et, j’avoue, j’ai beaucoup lu cette histoire à Théa ma licornette), va se promener seule dans le bois.

Père Castor (c)
Père Castor (c)

Et arriva, ce qui devait arriver : elle se perdue 😉 Euh, elle se perdrix… Euh, enfin, elle se perdit quoi…

Mais, dans son malheur, la voici qui tombe heureusement sur une jolie maisonette habitée par 3 personnes, semble-t-il : une grande personne, une moyenne personne et une toute petite personne, tout à fait à la taille de Boucle d’or qui peut s’asseoir dans la petite chaise, boire le petit bol de soupe et s’endormir dans le tout petit lit…

Lorsque les habitants reviennent, leur surprise se transforme vite en mécontentement.

Et le tout petit ours, d’une toute petite voix, dit : Quelqu’un s’est assis dans ma toute petite chaise.

Père Castor (c)
Père Castor (c)

Et trois ours pas contents, mais pas contents du tout, ça grogne fort ! Si fort que cela réveille Boucle d’or qui prend la fuite, terrifiée.

Voilà ce qui arrive quand on n’écoute pas sa maman !

Un univers un peu à l’ancienne, tendrement nostalgique, dans l’esprit de Marlaguette et de Perlette… Ce qui nous a construit dans l’enfance.

A lire et à relire donc !

 

Raconté par : Rose CELLI
Illustratrice : Gerda MÜLLER

Edition : Flammarion – Père Castor – 24 pages – Env. 6 euros (mon édition vaut de l’or) – 
Année : 1956

Note : 15/20

Voir un extrait

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *