La Dame Blanche

Estelle est une jeune femme d’une trentaine d’année. Infirmière dans la maison de retraite « Les Coquelicots », elle accompagne les résidents, ceux en fin de vie comme ceux touchés par la maladie d’Alzheimer.

Attentive à leurs besoins au quotidien, elle jongle entre les soins, des parties de cartes et les patients qui s’éteignent dans la solitude. Avec beaucoup de douceur, de bienveillance et de dévouement, elle n’hésite pas à tisser des liens forts et intimes avec ces femmes et ces hommes fragilisés. Son investissement est de plus en plus fort chaque jour, un risque de se perdre elle-même ?

« On est les dernières personnes qu’ils vont voir avant de mourir ».

Après « Appelez-moi Nathan », écrit par Catherine Castro, c’est avec plaisir qu’on retrouve le travail sensible de Quentin Zuttion pour un sujet important, encore une fois traité avec beaucoup de justesse et de pudeur.
Qui sont ces Dames Blanches de l’ombre, celles et ceux qui s’occupent de nos anciens et qu’on considère parfois comme faisant partie du décor? Qui prend soin d’elles, d’eux ?  

Continue Reading

Le goût du temps dans la bouche

Quel titre ! Quelle histoire ! Quel plaisir de lecture !

Nico, musicien sensible exilé en Suède à la suite d’un drame qui le hante a coupé toute relation avec sa famille, excepté sa grande-tante Suzanne.

Suzanne, cette femme pleine de tendresse et de courage, qui sait voir au-delà des tourments de la vie et qui va toujours de l’avant, approche des 100 ans.

Une voix d’outre-tombe sortie d’une grotte oubliée s’invite dans le récit en traversant 4 générations, une voix vibrante que personne n’entend, la voix entêtante d’un fantôme qui intrigue.

3 voix majeures, 3 personnages attachants au cœur d’un roman choral qui vous prendront par la main et par le cœur pour vous dire leurs joies, leurs peines, leurs espoirs, tous ces liens tissés à travers le temps malgré les lourds secrets qui ont creusé des traces dans leur peau.

Des années 50 aux années 2000 en passant par les 1970’s, entre mer froide scandinave et plage du Sud-Ouest, Séverine Vidal nous invite à traverser les époques auprès des membres de cette famille pleine de mystères. Autant de chapitres de vies, de souvenirs récoltés qui reconstituent peu à peu leur histoire commune et leurs secrets enfouis.

Forcément quand un livre parle avec tant de justesse des liens du sang, de ces liens qui se tissent et se tendent, de ces liens visibles et invisibles, bridés ou brisés, qui font les individus que nous sommes, alors forcément ce livre trouve le chemin pour toucher profondément.

Continue Reading

Tortue-Express

Point ne sert de courir, il faut partir à point ! Tortue-Express le sait bien. Elle guette l’heure et à 4h moins le quart, c’est le départ. « Pas plus tôt, pas plus tard ». Foulard noué sur son cou ridé, elle est prête, c’est parti pour la tournée ! Première étape : récupérer James à la crèche. Une fois le bambin sur les épaules, on prend le temps de regarder autour de soi sur le chemin : un oiseau curieux, une fontaine joyeuse, une fresque sur un mur.

Tic-Tac, il est temps de récupérer Juno à la maternelle. Il ne faut pas être en retard pour Majé. Le garçon est contrarié, car c’est toujours lui le dernier. Allez demain, on inversera l’ordre. Le sourire revient vite, surtout grâce à la perspective d’un goûter dans le jardin. Mais point de précipitation, il faut rester vigilant, la ville est en effervescence. Prudence à l’abord du passage piéton. Ouf, tout ce petit monde est arrivé à bon port et peut déguster les petites douceurs sous les arbres. Encore une fois, Tortue-Express a rempli sa mission !

Après Taxi-Baleine, on relonge dans l’univers tendre ce duo d’autrice-illustratrice pour évoquer ces moments précieux partagés entre enfants et grands-parents. Des instants privilégiés qui nous manquent aujourd’hui.

Avec douceur et bienveillance, le récit teinté de rimes comme un comptine aborde les relations intergénérationnelles, ce temps suspendu où l’on profite d’être ensemble, de flâner, de découvrir les petits bonheurs du quotidien comme le chant d’un oiseau ou les jeux de lumières dans les arbres. Sans doute des secrets sont échangés lors de ces promenades ou ces goûters gourmands, c’est le temps des confidences, des câlins au creux du cou, des lectures partagées. Un espace réservé loin des parents où le goût des tartines à la confiture ne sera jamais le même ailleurs.

Continue Reading