J’apprends à être attentif

Pourquoi ne pas commencer quelques exercices en famille pendant les vacances afin de prendre les bonnes habitudes à la rentrée ? 

L’attention, c’est crucial dès le plus jeune âge, il faut s’exercer pour développer sa concentration et sa créativité.

Cet album est idéal pour s’entraîner : un parcours libre conçu comme une promenade dans une forêt extraordinaire où s’enchaînent des jeux d’observation, des mouvements de détente favorisant l’imagination, tout en restant à l’écoute de ses émotions.

Au total, pas moins de 11 activités sont proposées – concentration, mémorisation, attention et méditation –  comme par exemple :
– se mettre dans une bulle pour s’isoler des bruits de la forêt,
– identifier ses émotions grâce à un miroir enchanté,
– marcher au ralenti pour échapper à un ogre endormi,
– ou apprendre à se relaxer en se concentrant sur les mouvements d’une étoile magique

 

 

 

 

 

 

 

 

Un format simple : une double page joliment illustrée par Amandine Laprun propose une activité pour canaliser son énergie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonus : une version audio disponible par l’application Nathan Live pour que parents et enfants puissent participer ensemble.

Auteurs : Varinia OBERTO & Alain SOTTO
Illustratrice : Amandine LAPRUN
Edition : Nathan – 32 pages  – 11,90 euros
Année : Mai 2018

———–

Dans la même collection : 
– J’accueille mes émotions
– Je découvre la philosophie
– Je découvre la méditation
– Je fais du yoga

De la même illustratrice :
– Arbres (livre-objet) chez Actes Sud Junior
– Un piano pour Pavel avec Mymi Doinet chez Nathan (chroniqué ici)
– Le livre qui fuit chez Nathan
– Fatou Diallo Detective
– Ma vie en chantier avec Jo Witek chez Actes Sud Junior
– Chouquette avec Galia Oz chez Bayard
– Mes 100 premiers jours d’école avec Mathilde Bréchet chez Gallimard Jeunesse
– Mon amoureux de la lune et Mon père n’est pas un escargot, avec Agnès de Lestrade chez Oskar édition, collection Ottokar

Continue Reading

La nuit de Berk

(c) Pastel

Tiens, tiens, tiens… Qui vient donc pointer le bout de son bec dans l’obscurité de cette grande couverture ? Ne serait-ce pas notre canard-doudou fétiche, Berk ? 

Mais si, c’est bien lui, mais chuuuuuttttt, ne faites pas de bruit, car il parait qu’il s’est passé quelque chose de bien étrange, dans la classe, la nuit. C’est Berk qui l’a raconté. Un truc terrible, encore une fois.

Berk a été oublié à l’école, dans la caisse à doudous. Prenant son courage à deux pattes, il part se balader avec Croc, un sac-à-dos qui était également resté là. Mais il fait bien noir dans la classe de la maîtresse, heureusement qu’il a trouvé une lampe… À deux, on a moins peur, c’est sûr, se disent-ils pour se rassurer. Mais un bruit inquiétant les poursuit dans l’ombre, un bruit qui fiche drôlement la trouille…

SPROUITCH ! SPROUITCH !
Berk a chuchoté : « On dirait plutôt des ogres qui mâchouillent, ou des sorcières qui bidouillent. »

Les ombres de la classe sont terrifiantes. D’un seul coup, CLAC ! Il fait tout noir. Et ce bruit qui fait de plus en plus peur… Mais que va-t-il se passer ? Des monstres vont surgir pour les croquer, c’est sûr, pensent-ils…

Continue Reading

Mercredi à la librairie

Et pourtant c’était dimanche…

Encore une petite pépite qui va rejoindre ma bibliothèque après un passage à la librairie Le Divan Jeunesse (Paris 15e).

En quelques pages, Olivier Tallec sait créer un univers captivant, où la lumière feutrée et les ombres complices participent à l’émotion du texte. Cette bulle, un peu hors du temps, que représente la librairie, abrite des instants précieux. Un cocon doux duquel on ne veut pas sortir. Les différents tons de bleus alternés mêlent nostalgie et espoirs. La librairie vue comme un refuge, un sésame vers l’imaginaire, un puits de connaissance, un lieu sacré…

À la librairie se croisent des lecteurs en tous genres, jeunes lecteurs avides de découvertes et lecteurs aguerris à la recherche de la référence ultime.

Ici, il s’agit d’une histoire d’amitié silencieuse, autour d’une même passion, la lecture. Une jeune lectrice croise chaque semaine un vieux monsieur toujours plongé dans le même livre d’Histoire.

Continue Reading

Groléfant et Tit’Souris – Histoires (de) bêtes

J’ai quatre pattes, deux oreilles, une bouche, un nez, une queue et ma couleur est gris ? Qui suis-je ? Un éléphant ? Une souris ? Et bien, les deux, c’est évident !

PA-REILS ! Voilà le constat de Tit’Souris lorsqu’elle découvre Groléfant. C’est l’été, il fait chaud, nos deux nouveaux amis décident donc de prendre la route ensemble, tout simplement, comme une évidence.

À mi-chemin entre la BD et l’album, ce recueil d’histoires se compose comme une série de saynètes indépendantes néanmoins reliées entre elles selon un fil narratif : la relation d’amitié, improbable, entre cet alpha et cet omega du monde animal (oui carrément, je me lâche dans la métaphorite, faites attention c’est du lourd).

Amis pour la vie donc, pour le pire et le meilleur !

Avec beaucoup d’humour, de finesse et de subtilité, Pierre Delye aborde des grandes thématiques comme le respect de la différence, la découverte de l’autre, l’amitié, en tentant d’expliquer que « ce qui ressemble s’assemble, et que ce qui se différencie s’associe et s’enrichit ». Après Moitié de coq, il est de retour avec Ronan Badel aux crayons & pinceaux  : succès garanti !

Continue Reading

La chasse au chasseur

Promenons-nous dans les bois pendant que… le chasseur n’y est pas… Un chasseur ? Et oui, c’est ce que pourrait bien fredonner Sanglier, Lapin et Renard, cette bande de petits fomenteurs (ou vrais menteurs ? comment dit-on déjà ? Hmm je m’égare…)

Voilà, ce n’est plus possible dans cette forêt, on ne peut plus se balader le poil à l’air tranquillement ! « Ça ne peut plus durer », la révolte gronde… Réunion d’urgence entre nos trois amis afin de trouver la meilleure solution pour se débarrasser du-dit chasseur, soit disant nuisible. Au petit matin, le plan est prêt et la chasse au chasseur est lancée : Renard fait le mort tout raplapla, le chasseur s’approche intrigué et PAF ! Sanglier lui fonce dans le derrière, et BOUM ! le chasseur atterrit dans un fourré où Lapin le saucissonne et le bâillonne. Hop, emballé posé Monsieur le zinzin du fusil !

Reste à savoir quoi faire de ce trophée à la moustache pendante… WIZZZ ! Sanglier veut lui tartiner les pieds de beurre pour qu’il n’arrête pas de glisser.
PIC PIC Lapin veut le saupoudrer de miettes de galette pour que les oiseaux viennent le picorer.
BLONK ! Renard veut lui faire perdre le Nord en lui fourrant la tête dans un panier.

Continue Reading