Gustave Eiffel et les âmes de fer

Une intrigue bien vissée, des personnages en acier trempé, des rebondissements ardents, de l’humour pas en plaqué ! Des tonnes de talents comme toujours chez Flore Vesco ! 😉
(attention de l’humour est caché dans cette accroche…)

Vous voulez savoir comment ? Un indice, chez vous : 

Société très fermée recherche esprits logiques et cœurs aventureux.

Hmm, hmm, mais c’est pour moi, ça !! (Enfin presque…)

C’est exactement ce que s’est dit le jeune Gustave Eiffel, ingénieur fraîchement diplômé, un matin d’août 1855 en lisant cette petite annonce bien étrange. De la logique, notre Gus n’en manquait pas et côté aventure, il en était voracement affamé. Deux bonnes raisons pour aller frapper à la porte de cette société très secrète : la S.S.S.S.S.S. (reprenez votre souffle), la Société Super Secrète des Savants en Sciences Surnaturelles, en charge de la protection du pays contre les créatures… fantastiques.

Rien à perdre, tout à gagner, non ? 

Connaissiez-vous ce pan de la vie de Gustave Eiffel ? Certainement pas. Et pour être initié à cette partie de l’Histoire, il va falloir être à la hauteur et suivre de près ce fougueux mais réfléchi aventurier. Êtes-vous prêts à plonger dans les ruelles d’un Paris underground ?

Car Gustave, lui, tente sa chance. Grâce à sa vive intelligence, sa capacité de calcul hors normes et son bon sens, il est recruté aux côtés d’un autre esprit supérieur : un certain Alfred Nobel. Un duo de choc vient de naître. Une quête initiatique trépidante s’ouvre !

Continue Reading

Les aventures d’Enola et les animaux extraordinnaires (T.4) – Le yéti qui avait perdu l’appétit

(c) Ed. de la Gouttière

Héhé le voici chez nous le Tome 4 des aventures d’Enola, la jeune vétérinaire toujours prête à soigner les animaux extraordinaires, accompagnée de son fidèle félin Maneki.

Habilement conçu par les talents de Joris Chamblain (oui, oui, « Les Carnets de Cerise », c’est lui, mais également « Sorcières Sorcières » et le dernier bijou « Journal d’un enfant de lune ») et mis en images par Lucile Thibaudier, aux Éditions de la Gouttière.

Après les gargouilles malades d’amour, les licornes qui se rebellent, le kraken qui avait mauvaise haleine, le duo part sur les traces du Yéti qui semble avoir perdu l’appétit…

Un voyage au pays du mystérieux abominable homme des neiges, dans des paysages aux couleurs contrastées (blanc immaculé, bleu glacier éclatant, bravo pour le travail de la coloriste Camille, c’est magnifique !)

On dirait que notre jeune Enola grandit d’album en album, un peu comme Cerise…

Continue Reading

Les aventures fantastiques de Sacré-Coeur : Le yéti de l’Arc de Triomphe (T.9)

(c) L. Audouin

Rappelez-vous… À peine résolue l’enquête sur Le Squelette du Jardin des Plantes que Paris se trouve une nouvelle fois au coeur d’un évènement hors du commun.

En effet, le retour d’Eugène Billotin, le plus grand chasseur de tous les temps, est des plus inquiétants. Partout sur les colonnes Morris, on annonce un spectacle à l’Arc de Triomphe sur le récit de la capture d’une terrible bête : l’horrible Yéti du bout du monde…

Par ailleurs, une nouvelle locataire vient d’emménager au 28, rue du Chemin Vert. Même si elle semble un peu extravagante, Lison et Abigail l’apprécient immédiatement. Sacré-Coeur, lui, est trop occupé pour venir la saluer. Il a un mauvais pressentiment… Et il a raison, il se trame quelque chose d’étrange à l’Arc de Triomphe…

Une nouvelle mission pour Sacré-Coeur, Lison et Abigail !

Continue Reading

Le prince Sauvage et la renarde

Ah mais quel sale gamin, ce prince ! Pourquoi est-il aussi méchant ? « PARCE QUE ! » pourrait-il tout simplement répondre. Violence gratuite, torture, carnage, tout pour lui n’est que jeu et recherche d’adrénaline, pour son unique et bon plaisir. Egoïste et insatiable, le Prince ne semble avoir aucune limite.

Prénommé Sauvage par le roi et la reine, ses parents, il porte bien son nom et sème la terreur autour de lui. Si bien que, ce prince à l’état brut, aveuglé et enfermé dans sa barbarie, est repoussé par les hommes et le femmes qui l’entourent, ne voyant en lui qu’un monstre, un animal...

Alors qu’il pourchassait un cerf dans la forêt enneigée, il fût désarçonné par son cheval mort de fatigue : sa jambe se prit dans un piège qu’il avait lui-même posé à l’automne. Coincé entre les mâchoires de fer, sa rage redoubla avec la douleur. Pris à son propre piège, allait-il mourir seul comme une bête ?

Continue Reading

Le Génie de la lampe de poche

« Je m’appelle Vladimir Poulain, j’ai dix ans et je m’apprête à vivre l’été le plus atroce de toute ma vie ». Dès la première ligne, le ton est donné.

Les Vacances de la Comtesse de Ségur, vous voyez ? Classique.

Les Vacances du Petit Nicolas, vous connaissez ? Grand classique.

Les Jolies Colonies de Vacances de Pierre Perret ? Kolossal Klassik !

Et bien celles de Vladimir Poulain… Ça n’a rien à voir !

Jeune garçon intelligent (croisement improbable du Petit Nicolas pour ses réflexions personnelles et d’Agnan pour le look lunettes avec un petit soupçon de Harry Potter), Vlamidir se retrouve propulsé malgré lui dans une galère estivale : Le Camps de vacances « La joie dans les bois ».

Pas d’Hôtel Beau-Rivage, mais un vieux campement coincé entre l’autoroute, l’abattoir et la station d’épuration. Hmmm, du glamour glaglatant d’horreur…

Pas de Monsieur Mouchabière mais un certain Nicolas Fontanelle, le directeur psychopathe de la colonie complètement barré et tyranique (sans doute le fils caché d’Hannibal Lecter et d’Harley Quinn).

QUOI, UNE COLO ? MAIS JE PORTE DES LUNETTES, JE NE PEUX PAS (aurait pu répondre Vladimou). Une colo, le cauchemar de tout enfant introverti non ? Siiiiiiiiiiiii !!! Et c’est sa gentille maman chérie qui lui a réservé cette petite surprise ? Une punition oui !

Continue Reading