L’épouvantable peur d’Epiphanie Frayeur (T1 &2)

Epiphanie Frayeur a 8 ans et demi. Durant ce temps, elle a un peu grandi mais pas autant que sa peur qui la paralyse. Ses cheveux constamment dressés sur sa tête, elle a peur de tout, tout le temps. Sa peur, une énorme masse noire qui prend différentes formes, la suit partout, attachée à ses pieds comme son ombre.

Résolue à dompter sa peur pour ne plus la subir, elle part en quête du Dr Psyché pour trouver une solution à cette situation qui la dévore de l’intérieur et l’empêche d’être heureuse. Sur son chemin dans ce monde parallèle, elle rencontre des êtres un peu étranges, entre rêves et cauchemars, un chevalier sans peur et sans reproche, un dompteur de fauve, une voyante, qui vont la guider. Un parcours chaotique, en lutte constante contre cette peur qui ne la lâche pas.

Les peurs enfantines nous poursuivent tous, quel que soit notre âge. Selon notre capacité à les comprendre et les surmonter, elles nous construiront en tant qu’adulte, mais le parcours initiatique peut être long et tortueux, voir destructeur.

Continue Reading

Filles de la Walïlü

Je sème les livres que j’aime un peu partout et c’est toujours un plaisir qui réchauffe le coeur quand ma Licornette passe la main sur une couverture, retourne le livre pour en déguster le résumé et l’ouvre pour s’y plonger.

Le choix du jour se porte sur ce formidable roman de Cécile Roumiguière (sorti en février 2020) dont l’écriture me transporte à chaque fois, dans cette forêt où plane la Walïlü, auprès de Albaan, Lana, Soriane, Nanna, à Ann-ville, sur la presqu’île de lurföll où les femmes gouvernent.

Je me souviens encore de ce dernier moment d’échanges organisé par L’ecole des loisirs où l’autrice nous présentait son roman… Vivement les prochaines rencontres.

« J’attends que la littérature m’ouvre des portes, des forêts. C’est ce que j’essaye de faire : créer ces petites bulles pour réfléchir et permettre de trouver ses propres réponses. » Cécile Roumiguière

Continue Reading

Entre Neige et Loup

Bientot l’hiver… Envie de plonger au coeur de la neige dans l’univers fantastique de Lila pour suivre sa quête initiatique sur le chemin de la rosée.

« Élevée par son père, Lila vit cloitrée dans sa maison, sur une île enneigée. Depuis son plus jeune âge, son père la protège d’une malédiction et d’un démon. Un jour qu’il s’absente plus longuement, Lila l’imagine déjà prisonnier et décide de partir à sa recherche. Elle découvre alors une forêt endormie sous la neige, peuplée de jizos énigmatiques et d’un loup blanc. »

Beaucoup de douceur et de poésie pour cette BD teintée de philosophie. Une île oubliée, une forêt endormie sous la neige, des animaux confidents qui accompagnent Lila sur son parcours. Le récit est tendu sur cet objectif : percer le secret, la malédiction des démons de l’île.

L’esprit du Japon et de ses mystères anime l’univers de ces illustrations riches en couleurs. Étape après étape, poussée par une voix comme le souffle d’un vent, Lila s’approche progressivement de la vérité sur son origine, grandit dans les épreuves qu’elle rencontre et s’enrichit de l’amitié forte des amis-animaux qui l’accompagnent.

Continue Reading

Orageuse

Avouez que le goût d’Arpège vous manquait. Son sillage aux effluves de chèvrefeuille, son regard obscur à l’éclat magnétique, cette inéluctable attraction qui vrille les sens et étourdit l’esprit. Violette sait de quoi je parle, au plus profond d’elle.

🌿« Son prénom. Son prénom au bout de la langue. Arpège. Deux syllabes balles de fusils. »

Car la douleur la hante maintenant : une plaie immense qui palpite sans cesse et étouffe sa raison, un supplice qui renait au moindre ressenti de cette fragrance envoûtante, au moindre souvenir de ce pays des Muses où il vit, lui, sans elle.

Déracinée, bancale, incomplète, Violette est désaccordée. Le chagrin d’amour, issu d’une rupture violente et inéluctable, est comme un poison qui la gangraine. Une passion brisée en plein vol, séparant deux mondes, deux êtres, deux corps, deux cœurs. « Cousus l’un à l’autre ».

Il suffit d’un bref regard sur cette couverture dont la sensualité inquiétante électrise un peu pour qu’on replonge, éperdument dans la poésie des mots de Joanne Richoux.

Continue Reading

Bordeterre

Voilà quelques semaines que j’ai plongé dans Bordeterre, j’attendais ce voyage inédit, j’attendais de découvrir l’imaginaire de Julia Thévenot via sa plume, j’attendais d’être séduite par un univers que je connais peu, ces mondes fantasy où les références font souvent échos pour les initiés. Les temps sombres ont passé depuis ces jours de mars et la trace du passage d’Inès, de Tristan, d’Alma, de Philadèlphe est toujours présente en moi. Mais un peu de pression à vouloir retranscrire cette expérience littéraire. Et chaque semaine en voyant fleurir les chroniques, je me disais « mais si, toi aussi, dis le ! » Qu’importe d’être initiée ou non, la magie opère avec ce premier roman car elle est ici source de nouveauté, et ça vous embarque abyssallement. Voilà, je le dis.

Oui, les ingrédients du fantastique sont au rendez-vous : un univers étrange, décalé et parfois dérageant, où des mystérieux êtres inquiétants rôdent. Et tout ça dès les premières pages, accroche toi ! Dès la bascule d’Inès et Tristan, l’électrochoc de leur arrivée dans ce monde parallèle produit sur le lecteur un effet d’immersion totale. Tout comme les personnages, on est plongé brutalement et sans explication dans l’univers de Bordeterre, cette ville perchée sur une faille entre deux plans de réalité. Premier mystère : arrivés dans ces contrées totalement inconnues, nos deux héros deviennent… transparents et leurs souvenirs s’effacent doucement, inexorablement. (T’es encore là ou tu es déjà parti lire la suite ? Je ne t’en voudrai pas)

Continue Reading