Virgile et Bloom

Saviez-vous que la forêt de Brocéliande abrite des mystères bien plus grands que la magie de Merlin et de la fée Morgane ?

Sous terre, si vous trouvez l’entrée bien sûr, il y pulse un monde étrange peuplé d’êtres surnaturels inquiétants qui s’ébattent joyeusement. Une destination excitante, non ? Surtout quand on est une jeune étudiante en psycho nommée Bloom un peu déjantée et qu’on entraine son prof de violoncelle sur lequel on craque dans un trip haletant, à ses risques et périls. Jusque-là rien d’étonnant, si ce n’est que ce prof, Virgile, est un vampire de près de 300 ans aux allures troublantes d’un jeune homme de 20 ans, diablement sexy mais totalement dépressif. Le hic : un vampire atteint de mélancolie a le sang qui gèle et meurt.

Ça y est, vous êtes totalement accro, je le sang… euh sens 😉 Bloom est décidée, ils vont rejoindre cette communauté de monstres pour raviver Virgile aux cils désarmants (j’avoue). Un plan foireux ? Absolument ! Un voyage initiatique électrisant ? Délicieusement ! Un récit prenant, ciselé par l’écriture sensorielle si subtile de Joanne Richoux ? Définitivement !

La naissance d’un personnage doit parfois être comme un coup de foudre pour les autrices/auteurs car c’est bien cette tension que l’on ressent en tant que lectrices/lecteurs quand on fait leur connaissance. J’avais fondu pour Arpège et ses effluves de chevrefeuille dans Désaccordée et Orageuse, l’énigmatique Virgile, nonchalant mais d’une force insoupçonnée, dégage une sensualité intimidante. Tout intrigue et attire magnétiquement chez lui. De plus, un vampire aussi séduisant et qui fleure bon la frangipane, c’est à croquer (n’est-ce pas Bloom ? 😉) Il est question de limites repoussées, de passion vibrante au ton juste, de sentiments qui déroutent et font vriller, de cœurs et de corps qui palpitent, d’une certaine urgence de vivre fort, de jeux de forces obscures qui pourraient bien risquer de troubler l’ordre du monde.

Toujours aussi séduite par les correspondances sensorielles que Joanne Richoux sait convoquer dans ses textes. C’est cette musique des mots si spécifique qui donne à la narration toute sa mélodie unique, une poésie-rock bourrée d’énergie toujours portée par la Musique, car nombre de chansons tissent au fil des chapitres cette atmosphère multisensorielle.

Et cette Bloom ! Impulsive, explosive, rebelle et audacieuse mais aussi timide un peu paumée et romantique assumée, un condensé de contrastes qui la rend terriblement attachante. On la suit tout au long de ce récit rythmé, empourprée par Virgile, dépassée par ce désir qui s’infiltre et qui la submerge parfois, prête à tout face au danger qui la menace elle et les autres, un combat entre fantômes et fantasmes.

Addictif ! Merci à Johanne Richoux et Actes Sud Junior pour cette réception tant attendue, et pour ce mot sur cette carte parfumée qui a embaumée ma lecture. Sortie en librairie aujourd’hui


Autrice : Joanne RICHOUX
Couverture :
Edition : Actes Sud Junior – roman – 304 pages – 16 euros
ISBN : 978-2-330-15341-0
Année : Août 2021


De la même autrice :

Chez Gulf Stream :
– Orageuse (chroniqué ici)
– Désaccordée (chroniqué ici)

Chez Actes Sud Junior :
– T’as vrillé (chroniqué ici)
– PLS (chroniqué ici)

Chez Sarbacane : 
– Marquise
– Les Collisions
– Toffee Darling


 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *