La Palisse

Un poème chanté de Bernard de La Monnoye (17e siècle) remis en lumière par Andrea Tullio Canobbio et illustré par Sergio Olivotti publié par une maison que je découvre : les éditions Chocolat ! Jeunesse

Le pitch de cet album ovni totalement délicieux aux illustrations pleines de malice :
« Tout le monde connaît les « Vérités de La Palisse », ces déclarations si banalement évidentes qu’elles en sont risibles. Certains savent que ces Lapalissades » viennent du Seigneur de La Palisse, qui fut un maréchal de François Ier. Ce qu’on sait moins, c’est qu’il n’a jamais prononcé une seule lapalissade de toute sa vie, et que le lien entre ce maréchal prestigieux et ces stupides évidences repose sur une ridicule erreur de lecture. Et ce qu’on sait encore moins, c’est que le poète dijonnais Bernard de La Monnoye, au 17e siècle, a nourri cette joyeuse farce avec une chanson en vers, étonnamment moderne et savoureusement drôle. Andrea Tullio Canobbio a exhumé cette vieille chanson, en a sélectionné les meilleurs vers, illustré par Sergio Olivotti. »

Continue Reading

Raowl T.1 La Belle et l’Affreux

Tu connais pas Raowl ? Et bien hâtes-toi fissa, mon ami !

Plantons un brin le décor : une princesse attend en haut de sa tour le prince charmant qui viendra la délivrer de ces barbares assaillants. Un conte classique ? Que tu crois ! Car voici que surgit Raowl, une Bête assoiffée de batailles. Bon, Raowl ne fait pas dans la dentelle, ce n’est pas un prince conventionnel, il faut bien l’admettre. Il tranche, il découpe, il raccourcit, il décapite tout ce qui peut se mettre entre lui et le bisou d’une princesse… 

Seulement, la dite Princesse n’est pas réceptive à son charme viril, un peu trop brut. Pas vraiment blond, pas vraiment beau, pas vraiment délicat, loin de l’idéal de la damoiselle. Sauvée de force par cette bête qui étripe tout ce qui se rapproche trop près d’elle, la princesse charge Raowl de lui trouver un « vrai » prince charmant. Et s’il réussit sa mission, il recevra en récompense le Graal ultime : un baiser. Mmmh ça sent un peu l’arnaque ? Faut voir 😉

Continue Reading

LES QUI QUOI et le concours de déguisements qui risque de tourner à la catastrophe

AAAAHHHHHH enfin le Nouveau QuiQuoi est entre mes mains (et devant mes yeux, c’est plus pratique pour lire).

Je vous ai déjà dit que j’étais une fan-groupie de l’univers de Olivier Tallec ?

Oui ? Ah oui. Et ben c’est vrai. Et quel plaisir quand c’est en duo avec Laurent Rivelaygue, dont la verve désopilante fait travailler mes zygomatiques à chaque fois.

Cette fois-ci, l’heure est grave. Le concours de déguisements est imminent et Pétole n’a pas son costume de princesse. Orageux désespoir, n’est-ce-pas ? Ceux de Mixo, Boulard, Pamela et Raoul sont plutot hum hum ratés. Heureusement la bande de copains peut encore une fois compter sur le talent graphique de Olive (héhé) pour trouver une solution. Direction le Château fort ! Qui dit château dit forcément Princesse, et aussi Chevalier, mais également Roi tyrannique qui retient sa fille prisonnière. Une mission pour la bande de potos !

Ahhh le talent de cet illustrateur est formidable, les saynètes sont exquises de détails irrésistibles. On adore ! Et toujours un titre long plein d’humour qui tire déjà un sourire et une touche de culture en fin d’album grâce à Mixo, le lapin le plus érudit du monde.

Coup de cœur à lire et à relire sans modération ! On aimerait que ces personnages prennent vie… Une version animée ? On peut rêver…

Continue Reading

Le Grand Méchant Chelou

Toujours un grand plaisir de découvrir un conte détourné ! Et c’est vraiment très réussi !

Encore une fois la couverture m’a alpaguée et le titre m’a tiré un sourire curieux (si si on peut avoir de la curiosité dans une risette d’abord).

Notre Grand Méchant Chelou (j’en ricane encore) est affamé, il a grave la dalle oui ! « Quand est-ce qu’on mange ???? » hurle-t-il. Tiens, tiens, ça ne vous rappelle pas des mini humains rôdant près de la cuisine dès 19h ???

S’il semble croire que son physique ingrat et carnassier le rend redoutable, ça ne suffit pas à remplir sa panse. Idée lumineuse : plonger dans un recueil de contes pour s’y nourrir, comme ses glorieux ancêtres. Mais il a peut être un peu tardé ce pataud poilu en vieux pull mou bleu.

Cet album écrit en vers pas piqués d’eux-mêmes (attention blague) est désopilant tant pour le texte bourré d’humour que pour les illustrations complètement loufoques. Le petit chaperon rouge façon mémé déjantée malmène notre Chelou durant tout le chemin vers mère-grand, c’est farfelu et absolument bidonnant ! Un vrai coup de cœur ! La mise en situation des personnages cherche toujours à provoquer le sourire ou le rire : jubilatoire !

Continue Reading

Miaou ! Cui ! Ponk !

AHAAA ! TREMBLEZ, SUPER MECHANTS ! Super LULU sauve le monde !!!

Voilà, le ton est donné ! Lucie est de bonne humeur ce matin, elle va encore une fois sauver le monde ! Mais au détour d’un bosquet du jardin, un bruit étrange retentit : « Miaou ! Cui ! Ponk ! » Il se passe quelque chose d’étrange au royaume des bruits bizarres, on dirait. 

Un oisillon tombé du nid ? Allez hop, Super Lulu le remet dans son nid. Un chat perdu en haut de ce même arbre ? Allez hop, Super Lulu le remet sur la terre ferme. Pff, ils grimpent n’importe où sans réfléchir ces chats ou quoi ? Une tortue coincée à l’envers au pied de cet arbre? Non mais ça va pas la tête ou quoi les animaux ce matin ? Ouf, tout est rentré dans l’ordre, encore une fois, merci Super Lulu ! Mais, on dirait que les trois coquins à plumes, à poils ou à écailles ne semblent pas de cet avis 😉

Encore une fois, Michael Escoffier nous a goupillé une histoire cocasse et pleine d’humour, génialement mis en image par Matthieu Maudet. On suit la petite Lucie au fil des pages dans son sauvetage réussi mais on dirait bien qu’il se trame quelque chose dans le dos de notre Super Héroïne. Un petit oiseau qui tire la langue au chat éloigné de force de sa proie, un petit sourire narquois de la tortue complice… Etape après étape, des petits détails subtils nous montrent qu’une autre histoire se cache sous celle qu’on est en train de lire.

Continue Reading