Cette année j’ai cantine !

« Ok c’est la rentrée, mais quoi, qu’est-ce que j’entends : il faut que j’aille manger à la cantine maintenant ? Parce que je suis un grand ? Mouais, ça sent l’entourloupe ça… Mes parents ne voudraient-ils pas se débarrasser de moi ? Parce que je sais ce que l’on raconte sur le réfectoire, c’est L’HORRRREURRRRRR !

Vous tremblez, vous aussi ?  »

Mais bon, le jeune brin de garçon – héros de ce délicieux et très digeste album – n’est pas un dégonflé, il va accepter sa nouvelle mission : combattre le « monstre mythologique » CANTINOZAURUS TERRIFICUS (ben la cantine quoi…)

Au fil des pages, notre petit aventurier imagine qu’il va être confronté à toutes les pires situations possibles, tout droit véhiculées par un certain imaginaire collectif : on est enfermés dans une salle sombre, on doit avaler des serpents bouillis, on vous force à vider les assiettes, on mange des gratins d’animaux tout bizarre (du dauphin en gratin, oui oui, du gratin dauphinois exactement… terrible)…

Continue Reading

L’école ? Ah ! Non merci !

Dring !! DRIIIIIIIIIIING ! La cloche a sonné ! Ça signifie ?

Que c’est la RENTRÉE DES CLASSES !

Mais j’en connais un, Max, qui n’a pas du tout, mais alors pas du tout envie d’aller à l’école, et pour de bonnes raisons, c’est sa mère qui lui a dit d’abord : 
– on y lit des histoires de sorcières et de monstres poilus : terrifiant !
– pendant la récré, on doit faire du toboggan, jouer au ballon ou à chat : berk !
– à la cantine, il faut manger des spaghettis : personne n’aime ça, c’est bien connu !
– on doit apprendre des chansons et faire des spectacles en se déguisant : complètement fou !

– Ah ! Non, je ne veux pas ! dit Max. Je n’irai pas.
– Ah ! Je te comprends, dit maman. L’école c’est terrible, tu n’imagines pas.

Tout ça est bien rebutant non ? On dirait bien que c’est l’horreur de s’amuser autant là-bas ! C’est sûr Ginger va avoir peur, se dit Max…

Continue Reading

Pas de deux

Une nouvelle plongée en enfance réalisée avec tendresse par ce duo talentueux. 

L’histoire d’une rencontre entre une fille et un garçon, la découverte de l’un par l’autre au rythme d’une promenade dansante sur l’air de la légendaire contine « une souris verte qui courrait dans l’herbe ». Pas de mot, mais des regards et des gestes bienveillants qui invitent à s’apprivoiser. .

« Taali, un nouvel élève, arrive dans la classe de Luce. En fin d’après-midi, lorsque retentit la sonnerie, tous deux partent dans la même direction, mais pas sur le même trottoir. En chemin, ils tombent sur une drôle de petite souris. Ni une, ni deux, Luce et Taali la suivent et vont vivre, ensemble, plein de joyeuses péripéties. La petite souris va leur en faire voir de toutes les couleurs ! »

Petit bonus : le logo Chat des éditions de la gouttière à l’arrière de la voiture dans la casse 😉 Héhé 😉

Continue Reading

Palmir

(c) A.P.

« Parfois le courage, c’est partir… » 

Encore une fois, la force de la couverture, magnifiquement construire par Amandine Piu, m’a invitée à ouvrir les pages. Comment ce petit bout de dragonneau, cet enfant si fragile sous la valise qu’il porte, cerné par autant d’agressivité rouge sang, ne peut-il pas vous attendrir ? « Viens là, on va t’aider, n’aie pas peur, aie confiance », c’est ce qu’on a envie de lui souffler doucement à l’oreille.

Car l’histoire de Palmir, c’est l’histoire d’un voyage nécessaire : le parcours d’un enfant qui fuit son pays. Un sujet d’une triste actualité, et traité avec une grande sensibilité, à hauteur d’enfant. Un livre nécessaire.

Avec peu de mots, mais des mots forts de sens, Gilles Baum trace le chemin de cet enfant déraciné qui doit affronter des obstacles lui paraissant infranchissables, seul, loin de tout support et de tout réconfort. Sa force, c’est son courage, il doit avancer au péril du danger, parce que là-bas, dans ce lointain horizon, il pourra à nouveau trouver sa place.

Continue Reading

Une (r)entrée à la maternelle : les nouveautés Nathan

C’EST LA RENTRÉE ? Et bien pour nombre d’enfants, c’est surtout l’ENTREÉ : la première année à l’école maternelle, le premier plat d’un grand repas convivial et instructif : la scolarité.

Alors, pour bien accompagner cette étape cruciale pour les bambins, quelques nouveaux ouvrages concoctés par les éditions Nathan :

– se rendre à l’école, oui, mais attention sur la route : Mon premier permis piéton,
– l’école maternelle, kezako ? Mes premières questions/réponses sur l’école maternelle,
– accompagner les premiers apprentissages en toute sérénité : cahiers d’activités parascolaires méthode Montessori,
– ABCD et après ? Un recueil de contes pour découvrir le son des lettres et apprendre à les écrire méthode Steine Waldorf.

MAIS LA MATERNELLE, ON PASSE PAR OÙ POUR Y ALLER D’ABORD ?
Très bonne question ! Ah le chemin des écoliers… Pour ceux qui font leur première entrée à l’école en y allant à pied, quelques consignes et rappels sur la route. Avez-vous passé votre permis piéton, tout d’abord ? Non ? Alors, il n’est pas trop tard, avec « Mon premier permis piéton ».

Couleurs vives, primaires, dessins simples, pédagogiques : ce livre de 48 pages est conçu comme un grand terrain de jeux pour apprendre à traverser la rue, se déplacer sans danger en ville comme à la campagne, à pied ou à vélo, comprendre la signalisation, reconnaître les panneaux… 

Continue Reading