Pallas

T. 1 Dans le ventre de Troie

Hésione, fille de Laomédon et de Strymo, offerte en sacrifice à un monstre marin. Quelle scène d’introduction ! Nous sommes 56 ans avant la chute de Troie. La plongée dans les véritables causes des guerres de Troie est immédiate et ça va tanguer, accroche toi.

Dans ce premier volet, on suit le parcours et les voix de femmes mortelles et déesses, connues ou oubliées, notamment celle de Pallas, arrachée à sa presque sœur Athéna par Zeus.

On marche dans les pas d’Hésione et des gardiennes du Palladion. On entre dans les coulisses des luttes entre les clans, les intrigues familiales orchestrées par dieux et déesses. On redécouvre les liens obscurs tissés entre mortels et divinités, leurs stratégies pour le pouvoir, leurs plaisirs des manipulations, le jeux des passions dévorantes, la violence des combats, la condition féminine étoufée. Conçu comme un scénario de série (Game of Thrones spirit), l’intrigue est ciselée, encore une fois, avec un talent indéniable de la part de Marine Carteron.

La force du récit n’est pas tant l’habilité à reconstruire le labyrinthe de l’histoire des guerres de Troie narrées par Homère que le souffle de modernité qu’elle apporte par une écriture qui rend hommage à la poésie de l’Illiade mais qui résonne aussi dans le ton et l’intention avec notre réalité actuelle. Elle porte haut les voix des femmes, leurs forces comme leurs faiblesses, leurs devoirs comme leurs folies. Pas nécessaire d’être calé en mythologie pour plonger dans ce récit épik 😉, l’autrice nous guide subtilement pour suivre les liens entre tous les personnages, qui nous deviennent très vite familiers. Vivement la suite, notamment pour Télamon qui m’a tapé dans l’œil.

Pour que tu comprennes pourquoi ce livre va plaire au plus grand nombre, je te glisse ci-après 2 exemples de réactions une fois l’appeau livresque utilisé.

Imagine l’adulte revenant de la librairie et apostrophant l’ado depuis la cuisine.

– Hey, je me suis acheté le dernier livre de Marine Carteron. C’est le premier volet d’une série sur les origines de la Guerre de Troie. Apparemment, c’est une réécriture fidèle aux origines mythologiques d’Homère mais portant surtout haut et fort les voix des femmes, déesses comme mortelles. J’ai lu les premières pages, ça t’attrape direct, comme à chaque fois. Son écriture est résolument moderne et ça fait carrément écho à notre monde contemporain. Je te le passe quand j’aurai fini.

Réaction 1 : ado Mytho-Maniac zieutant la couverture noire et bronze, la main tendue vers l’objet tel un zombie affamé, un filet de bave coulant d’une bouche béate devant tant de beauté annonciatrice d’heures de délice littéraire.
– Troie ? Mythologie ? Guerre ? Celui que j’ai vu sur Insta ??!! DOONNNNNE !!! eructe l’ado en arrachant le pavé tout neuf et courant s’enfermer dans sa caverne.

Réaction 2 : ado Mytho-Réfractaire, les oreilles en mode Do Not Disturb s’approchant par mégarde de la couverture du livre posé négligemment mais stratégiquement dans la cuisine près du frigo.
– Mhmm c’est quoi ce truc qui brille. Hunger Games ? feuillette l’ado dont la curiosité vient de finir sa grasse mât.
– Mets pas tes doigts plein de miettes grasses sur mon nouveau livre !
– Fais voir, ça parle de quoi ? grogne l’ado se coulant mollement sur une chaise le nez déjà entre les premières lignes. Du sang sur les rochers, une bête qui rôde, des sacrifices, des vengeances… Humm, c’est grave chaud…
– Allez donne, les luttes des cités, les complots machiavéliques, les combats mythologiques, les guerrières épiques, tu vas pas accrocher je pense, lâche sournoisement l’adulte qui a repéré le prédateur de page-turners.

Allez, compatie avec l’adulte qui, dans les deux cas, se retrouve dans la situation suivante :
– Hey, où tu vas ? Reviens, c’est à moi… On avait dit que je te le passais APRÈS l’avoir lu, pleurniche le parent en grattant la porte de l’antre désormais interdite.

Tu as compris, ta librairie est ta prochaine destination.


Autrice : Marine CARTERON
Edition : Le Rouergue Jeunesse – Roman – 384 pages – 16,90 euros
ISBN : 978-2-8126-2441-4
Année : Avril 2023

De la même autrice :

– La (presque) Grande Evasion (chroniqué ici)
– Génération K (3 tomes) (chroniqué ici)
– Dix (chroniqué ici)
– Les Autodafeurs (3 tomes)
– L’attaque des cubes (série)

– Romy et Julius avec Coline Pierré

Chez : Bayard Jeunesse
– Les apprentis samouraïs (série)

Chez Casterman :
– Désorientée


 

Vous aimerez aussi

PLS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.