Elles

« Elle » est une jeune fille comme les autres, ou presque. Au premier abord, elle semble pétillante et équilibrée. Mais même si elle arrive à s’intégrer rapidement dans une bande de copains sympathiques dans ce nouveau Collège, tout n’est pas si simple au quotidien.

Peur, anxiété, joie intense, colère, traits d’humour :  toutes les émotions que ressent Elle sont autant de mini électrochocs qui réveillent différents aspects de sa personnalité et font émerger une autre Elle, et cela de façon de plus en plus incontrôlable.

Ses amis Otis, Farid, Line et surtout Maëlys la plus proche d’Elle la voient évoluer au grès de ses humeurs et ne comprennent pas toujours ses réactions. Il ne peuvent pas se douter qu’Elle n’est pas seule. En elle s’agitent cinq personnalités hautes en couleurs et pas toujours amicales. Qui est réellement ELLE ? Maëlys est bien décidée à ne pas lâcher Elle et l’aider à comprendre ce qui lui arrive.

Dans ce premier tome, on suit le quotidien de ces 5 adolescents : les cours, les moments en bande ou en juste à deux, les premiers émois amoureux, les petits confits en famille ou entre copains. Tout tourne autour d’Elle, ce personnage énigmatique qui déstabilise son entourage par ses brusques sautes d’humeur. Dès la première page, le lecteur sait que ces personnalités contenues vont se déchainer. De plus, les changements sont visibles par le lecteur grâce au changement de couleur des cheveux d’Elle : Rose en mode douceur, Blond en mode combative, Chatain en mode panique, Violet en mode clown et Vert en mode mutique. Un clin d’œil au film d’animation Vice Versa !

Il est question de construction identitaire propre à l’adolescence, cette phase complexe où tout bouillonne, où de nouvelles émotions jaillissent, difficiles à comprendre et à contrôler. Le ton des dialogue est juste, le traitement réaliste des modes d’expression à hauteur d’ados.

Un récit rythmé, alternant dialogues intérieurs et scènes du quotidien, tendu par une intrigue autour d’Elle. Un graphisme coloré qui offre des planches splendides, un joli travail sur la lumière (jeux de profondeurs de champs), les cadrages et les expressions. Une brochette de personnages attachants qu’on a envie de retrouver après ce premier volet d’exposition de la série.

A suivre…


Scénariste : Kid Toussaint
Dessinatrice : Aveline Stokart
Edition : Le Lombard – 96 pages – 10 euros
ISBN : 9782803678242
Année : Mars 2021

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *