Le Grand Méchant Chelou

Toujours un grand plaisir de découvrir un conte détourné ! Et c’est vraiment très réussi !

Encore une fois la couverture m’a alpaguée et le titre m’a tiré un sourire curieux (si si on peut avoir de la curiosité dans une risette d’abord).

Notre Grand Méchant Chelou (j’en ricane encore) est affamé, il a grave la dalle oui ! « Quand est-ce qu’on mange ???? » hurle-t-il. Tiens, tiens, ça ne vous rappelle pas des mini humains rôdant près de la cuisine dès 19h ???

S’il semble croire que son physique ingrat et carnassier le rend redoutable, ça ne suffit pas à remplir sa panse. Idée lumineuse : plonger dans un recueil de contes pour s’y nourrir, comme ses glorieux ancêtres. Mais il a peut être un peu tardé ce pataud poilu en vieux pull mou bleu.

Cet album écrit en vers pas piqués d’eux-mêmes (attention blague) est désopilant tant pour le texte bourré d’humour que pour les illustrations complètement loufoques. Le petit chaperon rouge façon mémé déjantée malmène notre Chelou durant tout le chemin vers mère-grand, c’est farfelu et absolument bidonnant ! Un vrai coup de cœur ! La mise en situation des personnages cherche toujours à provoquer le sourire ou le rire : jubilatoire !

Continue Reading

Le lundi uniquement

Bon, voilà, c’est encore LUNDI, aujourd’hui ! (Dingue comme ça revient toutes les semaines, vous avez remarqué ?)

Et bien chaque lundi, on dirait qu’on pourrait essayer quelque chose de nouveau, pourquoi pas un nouveau métier ? On peut rêver ? Eh oui, on peut rêver et on ne va pas s’en priver !

C’est ce que l’héroïne malicieuse et volontaire de cet album propose. « Quand je serai grande, je serai… présidente. Mais le lundi uniquement. » Un gros cartable plein de gros dossiers, des réunions avec des gens très importants et des coquillettes à tous les repas et pour tout le monde ! Je dis OUI !

Et mardi ? Testeuse de toboggans. Mercredi ? Spationaute pour transformer le bus scolaire en fusée. Jeudi ? Dessinatrice pour inventer un monde sans enquiquineurs. Vendredi ? Fille unique faisant la fierté de ses parents en touchant sa langue avec ses pieds. Samedi ? Charmeuse de serpents au zoo avec une flûte à bec. Dimanche ? Exploratrice prête à relever tous les défis !

Quel programme ? Et vous, quels sont les métiers que vous aimeriez faire quand vous serez plus grand ? Car quelque soit son âge, on a toujours un petit rêve d’enfant qui nous titille l’esprit et qu’on n’a pas encore réalisé. Il n’est pas trop tard pour croire en ses rêves et se donner les moyens de ses ambitions. On a besoin d’enthousiasme !  

Continue Reading

Miaou ! Cui ! Ponk !

AHAAA ! TREMBLEZ, SUPER MECHANTS ! Super LULU sauve le monde !!!

Voilà, le ton est donné ! Lucie est de bonne humeur ce matin, elle va encore une fois sauver le monde ! Mais au détour d’un bosquet du jardin, un bruit étrange retentit : « Miaou ! Cui ! Ponk ! » Il se passe quelque chose d’étrange au royaume des bruits bizarres, on dirait. 

Un oisillon tombé du nid ? Allez hop, Super Lulu le remet dans son nid. Un chat perdu en haut de ce même arbre ? Allez hop, Super Lulu le remet sur la terre ferme. Pff, ils grimpent n’importe où sans réfléchir ces chats ou quoi ? Une tortue coincée à l’envers au pied de cet arbre? Non mais ça va pas la tête ou quoi les animaux ce matin ? Ouf, tout est rentré dans l’ordre, encore une fois, merci Super Lulu ! Mais, on dirait que les trois coquins à plumes, à poils ou à écailles ne semblent pas de cet avis 😉

Encore une fois, Michael Escoffier nous a goupillé une histoire cocasse et pleine d’humour, génialement mis en image par Matthieu Maudet. On suit la petite Lucie au fil des pages dans son sauvetage réussi mais on dirait bien qu’il se trame quelque chose dans le dos de notre Super Héroïne. Un petit oiseau qui tire la langue au chat éloigné de force de sa proie, un petit sourire narquois de la tortue complice… Etape après étape, des petits détails subtils nous montrent qu’une autre histoire se cache sous celle qu’on est en train de lire.

Continue Reading

Caché ou pas j’arrive !

Dans mon bac à trésors, il y a forcément ce petit ouvrage, mi-album, mi-BD, une collaboration entre deux artistes sensibles 100% réussie.

C’est l’histoire d’une partie de cache-cache écrite et dessinée à 4 mains entre deux personnages, la petite taupe Bartok et Nouk aux oreilles de chat, que leurs autrices respectives font jouer dans l’univers de la famille Biloba.

Vous avez envie de jouer ? Moi aussi, alors c’est parti !

Dès la première page le compte à rebours est lancé, c’est Bartok qui s’y colle, Nouk doit se cacher. « Je compte jusqu’à 7 et je viens te chercher ».

Et voilà que Nouk courre d’une page sur l’autre, comme le décompte dans des bulles qui glissent en haut du livre. Vite trouver la bonne cachette, mais chaque recoin de la maison est déjà occupé. Le jardin offre des opportunités mais gare à Mémé Molle et ses bécots qui piquent. Vite, encore plus loin, la cabane des copains dans les arbres, mais une bagarre gronde. Pff, c’est pas de tout repos. Et dans les bois ? Moui, mais c’est un peu terrifiant quand même.

Continue Reading

Silex

Sur la planète HOMO-DINO, les petits sont mangés par les gros. C’est souvent le cas, me direz-vous. La vie n’est pas simple pour les petits comme le jeune Silex moqué par tous. Ni grand, ni costaud, ni cruel, tout juste bon à chasser les pommes. D’où ce surnom « Trois Pommes ». Mais tant d’humiliation pousse Silex un matin à déclarer qu’il part capturer 3 horribles bestioles : un Casse-Tout, une Queue-qui-pique et un Mange-Tout ! Rendez-vous dans 7 lunes !

Tout au long de son voyage initiatique, Silex va rencontrer des épreuves et affronter des mastodontes. L’occasion de présenter à chaque fois sur une double-page la fiche du dinosaure tant redouté et la réflexion philosophique de Silex face à ce défi. Car ce petit bonhomme haut comme 3 pommes est malin : « La force sans l’intelligence s’effondre sous sa propre masse ». La double-page suivante, en strips, accélère le rythme du récit, détaillant le combat et son issue. Car « Silex n’est pas très grand, mais il est surprenant ». Joli écho à Kirikou.

Entre album et BD, on retrouve ici tout le talent de Stéphane Senegas dont on adore l’univers que ce soit dans les aventures d’Anuki aux éditions de la Gouttière ou quand il traite de thématiques fortes comme la liberté dans « On l’a à peine remarqué » ou la guerre dans « La ligne », chez Frimousse.

Continue Reading