Annie au milieu

« Je crois que les bonnes histoires commencent par un amour fou. »

Je crois aussi. Et là, je peux te promettre de la folie et de l’amour plein pot.

Je te pitch un brin : Annie a une passion, les majorettes, mais l’entraineuse ne veut pas d’elle pour le défilé du printemps car elle est « différente ». Puisque c’est comme ça, la Team Desrochelles contre-attaque et s’organise en famille pour qu’Annie puisse défiler, coûte que coûte ! Annie entre ses parents, entre son frère et sa sœur, au centre et si entourée, essentielle à cet équilibre collectif.

Voici la liste des « 21 » raisons qui vont te donner envie de lire ce roman décapant, poétique, tendre, drôle, émouvant et bourré d’amour à craquer : 

💕La rencontre avec la famille Desrochelles où l’amour est plus fort que tout, surtout contre les bornés et les myopes du cœur

💕Un projet complètement déjanté à base de majorettes éblouissantes et de chorégraphie désinhibante (ou presque)

💕La voix d’Annie, cette jeune fille de 16 ans au chromosome en plus, ses pensées pétillantes, son sourire à la vie, qui, chaque jour, aimante l’affection autour d’elle

💕Un grand frère pilier, Harold, 18 ans, sensible et attachant, qui aime cuisiner et qui bouillonne au plus profond de lui de faire sortir ce qu’il ressent

💕Une petite sœur introvertie, Velma, 15 ans, plus si petite maintenant, manquant de confiance en elle mais qui cache un talent fou et la force d’un phénix

💕Une mère aimante, Solange, hyper organisée, hyper courageuse, hyper au bord de la rupture et qui sait voir les rayons de lumière à travers les craquelures de chacun, même quand elle se noie

Continue Reading

Un vent tourbillonnant

« Edmond n’avait pas d’apparence, ni de forme ni d’odeur. Il n’avait même pas d’ombre. C’était un tout petit vent et on se fichait bien de son existence. »

Un vent ? Absolument ! Pourquoi un vent n’aurait-il pas, comme vous et moi, des rêves de grandeur ? Mais comment faire pour compter dans la vie des gens comme le Soleil ou la Neige quand on peut à peine faire remuer une mèche de cheveux et qu’on ne compte comme amie qu’une douce mésange bleue apprivoisée durant l’enfance ?

Un jour, l’envie est plus forte : Edmond décide de monter à la capitale pour y rencontrer un coach de vie. Il ne manque pas d’air, diraient certains.

« Ce matin d’avril, Edmond quittait l’enfance. »

Diagnostic : manque de confiance et d’estime de soi, besoin de s’affirmer… Un sacré programme, un challenge à relever ! Un travail sur le souffle s’impose. Mais, c’est encore léger. Alors pourquoi pas un travail en groupe de parole !

De jour en jour, Edmond souffle de plus en plus fort, de manière brutale et intempestive, une vraie tornade. Peut-être est-il allé trop loin dans l’excès de zef, les gens le craignent maintenant. Saura-t-il trouver le bon dosage, apprendre de ses erreurs, trouver l’équilibre entre fougue et caresse, panache et discrétion, la façon de vivre parmi les autres tout en restant lui-même ?

Continue Reading

Le Clan des Cabossés T.1

Jessie, 10 ans, n’a pas la langue dans sa poche. Son style, c’est la provoc sans chichis. Ce n’est pas le genre de fille à s’embarrasser de formules de politesse. Quand elle ne « sent » pas une personne, elle le dit en tout franchise, quitte à passer pour une peste. Elle voit souvent clair dans le jeu des autres, alors, bim, la vérité en pleine tête ! Odieuse mais perspicace. Forcément, cela lui attire des soucis, car les vérités toutes crues balancées en pleine figure, les gens n’aiment pas ça.

Pas simple de se faire des amis quand on est aussi directe. Et pourtant, l’été à Valras-plage va lui donner l’occasion de se constituer une petite bande de copains, un Clan des Cabossés comme elle l’appelle. Manuel, tout d’abord, qu’elle aborde sans détour. Il bégaie et a une jambe dans le plâtre ? Parfait ! Enrôlé dans le Clan ! Jessie ne se lie pas d’amitié, elle la décrète et Manuel, qu’on traite sans ménagement pour la première fois, est séduit par son culot. 

À bord d’un quadricycle à pédales, une rosalie des plages, Jessie et Manuel vont être vite rejoints par Arthur – isolé car son physique ne plait pas à tout le monde – et la belle Alice, handicapée par sa timidité. La fine équipe plante son quartier général dans une ancienne boutique de souvenirs. Après le jeu du « boomerang vérité » avec les passants, le Clan décide d’aider d’autres personnes « cabossés ».

Continue Reading

Pic et Toc

Le temps est maussade, Pic le moustique s’ennuie, tout seul assis sur son caillou au milieu de la forêt. Quand soudain, un grand CRIIICC !

Ce n’était pas un caillou mais un œuf dont vient de sortir Toc, un oisillon tout ébouriffé et encore un peu pataud.

En tant qu’être équipé d’ailes et plutôt animé d’une sorte d’instinct maternel ou paternel, Pic propose à Toc de lui apprendre à voler. Cocasse non ?

1, 2 , 3 c’est parti pour le grand saut ! Mais Toc va trop vite, il ne sait pas encore se servir de ses ailes. Il se lance dans le vide !!! Ouf, le voilà qui rebondit sur une fleur. Mais il enchaine les loopings ! Ohlala, on se croirait sur le grand huit d’un part d’attraction.

Professeur Pic lui montre comment écarter les ailes et utiliser la force des courants. Bim… Bon, c’est presque ça ! Allez ,on recommence ?

Continue Reading

Pacetogrela

Voilà un album avec un titre intriguant et donc très accrocheur ! Forcément, cela vous donne envie d’en savoir plus. Car le grand personnage rouge aux dents acérées, là sur la couverture, qui dévore des petits enfants, cela ne vous rappelle pas quelqu’un, vous ?

UN OGRE !!!

Voilà. Mais attention, que connaissez-vous des ogres, vous d’abord ? Beaucoup de légendes urbaines (ou rurales hein) circulent au sujet de ces êtres effrayants.

C’est ce que ce petit garçon essaye de raconter à ses copains : il était une fois un gros ogre tout rouge descendu de sa montagne. Oui, mais pour quoi faire ? Venu croquer les enfants tout crus comme des chouquettes ? D’une seule main, HOP, comme du pop-corn au cinéma ?

Les enfants ont tous une théorie sur la question et interrompent constamment notre petit conteur pour donner leur propre version. Non il ne croque pas les enfants, non il ne les capture pas, non il ne vole pas le trésor des habitants du village. N’importe quoi ! Pas cet ogre-là ! 

Continue Reading